EN FR
Home   Enfants   Qu’est-ce que le mini-tennis?
Qu’est-ce que le mini-tennis?

Le mini-tennis permet d’initier au tennis les joueurs de 5 à 10 ans de façon amusante et interactive en leur permettant d’obtenir rapidement du succès. En utilisant des balles, des raquettes, des filets et des terrains adaptés, les jeunes joueurs possèdent les outils nécessaires pour échanger et apprendre rapidement les rudiments du tennis. Les habiletés sont acquises plus rapidement, ce qui permet une meilleure transition vers le terrain régulier. Tennis Canada soutient le mini-tennis et met sur pied des programmes et des structures de compétition partout au pays afin de permettre à un plus grand nombre de jeunes de profiter des avantages de cette approche. 

Pourquoi le mini-tennis?

Le mini-tennis est un outil de développement permettant aux jeunes enfants d’améliorer plus rapidement leurs habiletés globales au tennis de façon à ce qu’ils puissent effectuer plus facilement la transition sur un terrain régulier. Ainsi, le mini-tennis permet aux enfants de s’entraîneur et de concourir en se servant d’équipement et de terrains adaptés à leur taille.

SlowBallsfrSMALL

Foire Aux Questions

Tennis Canada est convaincu que le mini-tennis permettra d’obtenir un plus grand bassin de jeunes joueurs de tennis de haut calibre et que le succès que ces jeunes obtiendront très tôt grâce à l’utilisation de matériel adapté les motivera à continuer à jouer.

Depuis plusieurs années, les pays européens comme la France et la Belgique se servent du mini-tennis pour développer les joueurs, dont plusieurs évoluent maintenant sur le circuit professionnel. Au cours des dernières années, la Fédération internationale de tennis (ITF), ainsi que plus de 45 pays, notamment en Europe et en Amérique du Nord, ont adopté l’approche du mini-tennis, qui est maintenant considérée comme étant le meilleur outil pour développer les jeunes joueurs. De plus, beaucoup d’autres sports, comme le baseball, le soccer et le golf, utilisent depuis plusieurs années une approche adaptée similaire pour développer leurs jeunes athlètes.

La grandeur du terrain est proportionnelle à la taille de l’enfant. Ceci permet donc aux jeunes de développer un jeu complet en assurant une couverture de terrain réaliste. Le terrain adapté permet ainsi aux enfants de développer des tactiques semblables à celles qu’ils utiliseront plus tard sur un terrain régulier. Par exemple, les jeunes joueurs pourront monter au filet grâce à la plus courte distance à parcourir et à la largeur du terrain qu’ils devront couvrir.

Les balles progressives voyagent moins vite et rebondissent moins haut. Les jeunes joueurs peuvent donc frapper la balle plus facilement, ce qui les aide à développer les bonnes techniques de base (prise, préparation, point d’impact, zone de frappe et replacement). L’utilisation des balles progressives favorise également de plus longs échanges et permet de développer la régularité.

Cet aspect est l’un des plus importants et des plus souvent ignorés. La bonne taille de raquette (longueur et poids) assurera le contrôle de la tête de la raquette, la stabilité et la sensation de la balle qui sont les facteurs les plus importants dans le contrôle de la balle. Cela permet également de réduire les risques de blessures associées à l’utilisation d’une raquette surdimensionnée.

La compétition enseigne plusieurs aspects du jeu qui ne peuvent être appris à l’entraînement. C’est pourquoi disputer des matchs en tournois et durant les séances d’entraînement est un élément essentiel du développement des jeunes joueurs. En participant régulièrement à des tournois, le jeune développera les habiletés suivantes :

  • Incorporer les techniques fondamentales dans les situations de jeu
  • Concentration
  • Effort soutenu et détermination
  • Apprentissage du milieu de la compétition
  • Apprentissage du contrôle des émotions et adoption d’une attitude positive
  • Esprit sportif
  • Développer l’amour de la compétition
  • Respect des entraîneurs, des officiels et des autres joueurs

Idéalement, le choix des tournois devrait être axé sur l’obtention d’un ratio de trois victoires pour une défaite. Cela permet de développer la confiance (gains) et de conserver la motivation requise pour s’améliorer et s’entraîner (défaites). Habituellement, il est préconisé que les jeunes participent à des tournois dans leur catégorie d’âge et qu’ils ne montent de catégorie que s’ils remportent facilement les tournois et qu’ils ont épuisé la compétition dans leur catégorie.

Tennis Canada et les associations provinciales de tennis ont créé des circuits de tournois sanctionnés qui permettent aux enfants de concourir dans un milieu semblable à celui dans lequel ils s’entraînent. Ainsi, il existe des tournois du Circuit de l’avenir pour 9 ans et moins (terrain orange) et du Circuit de mini-tennis pour 10 ans et moins (terrain vert). Il est également suggéré que tous les programmes offrant du tennis sur demi-terrain mettent sur pied un volet compétition à l’intérieur de leur club afin d’offrir régulièrement des compétitions à leurs jeunes joueurs. Veuillez communiquer avec votre association provinciale pour obtenir plus de renseignements sur ces tournois.

Bien qu’il existe plusieurs façons de développer un joueur, Tennis Canada est convaincu que le développement d’un jeune grâce aux étapes du mini-tennis lui permettra d’acquérir les habiletés et les tactiques fondamentales essentielles à l’obtention du succès à long terme sur un terrain régulier.

Chaque enfant est unique. L’objectif général pour les jeunes joueurs est qu’ils puissent jouer sur un terrain régulier à 9 ans en utilisant des balles progressives vertes. Lorsque le joueur est habitué au terrain régulier avec les balles vertes, il peut commencer à utiliser des balles normales. Cette transition peut prendre de six mois à un an.

Tennis Canada et les associations provinciales de tennis encouragent fortement l’utilisation du mini-tennis. Tous les CDT et leurs entraîneurs développent les jeunes joueurs en se servant du mini-tennis et Tennis Canada continue d’offrir de nombreuses ressources (y compris de l’équipement et des manuels didactiques) pour soutenir leurs efforts.