EN FR
Home   Nouvelles   Espoir canadien; un entretien avec les parents de Carol Zhao

Espoir canadien; un entretien avec les parents de Carol Zhao

14 Juil 2015
written by: Tennis Canada
written by: Tennis Canada
filed in:

Originaire de Richmond Hill en Ontario, Carol Zhao est présentement étudiante à l’université de Stanford. Classée 2e raquette sur le circuit de la NCAA de première division, elle vient tout juste de compléter sa deuxième saison de tennis universitaire atteignant la finale des championnats en mai dernier. Zhao a fait sa première apparition sur le circuit de la WTA en 2012 à la Coupe Rogers présentée par Banque Nationale. Depuis, elle accumule au total trois victoire contre des joueuses professionnelles du top 100 et a été nommée joueuse junior par excellence de l’année 2013 par Tennis Canada.

Carol est présentement en compétition aux Jeux Panaméricains qui se déroulent à Toronto. Tennis Canada a eu la chance de pouvoir discuter avec les parents de la jeune joueuse afin de comprendre la perspective des parents sur le cheminement d’une joueuse universitaire de haut calibre.

Tennis Canada (TC); Qu’est-ce que ça signifie pour vous de voir Carol représenter son pays ici aux Jeux Panaméricains ?
Nous sommes très heureux de faire partie de la famille d’équipe Canada et de pouvoir regarder Carol jouer à la maison. En plus du tennis universitaire, elle a déjà joué du tennis professionnel lors de la Coupe Rogers, donc ça va sans dire qu’elle a assez d’expérience avec ce genre d’atmosphère pour jouer à son plus haut niveau.

TC; Quel a été le processus décisionnel pour envoyer Carol jouer à Stanford dans la NCAA?
Il a été important pour nous en tant que parents de ne pas influencer les décisions de Carol mais plutôt de la soutenir dans son cheminement. Nous ne voulions pas trop interférer dans sa décision d’aller à Stanford. En évaluant tous ses options, elle a dû réfléchir longuement à son avenir en effectuant beaucoup de recherches sur les écoles qui l’intéressaient. Elle a toujours aimé l’école ainsi que le tennis, donc pour elle, la décision de pouvoir combiner les deux à Stanford a été une décision relativement facile.

TC: Durant ce processus, qui vous a conseillé le plus?
Nous avons eu des conseils de nos amis, d’autres joueurs ayant vécu la même situation, et les entraîneurs de Tennis Canada. Nous avons visité quelques écoles et, au bout d’un certain temps, nous nous sommes familiarisés avec les options qui se présentaient à Carol. Le soutien de Tennis Canada a été clé dans notre prise de décision.

TC: Est-ce difficile pour Carol de poursuivre son éducation compte tenu de son engagement envers le tennis?
C’est effectivement la partie la plus ardue de la carrière d’un joueur dès le début; des allers-retours entre le court de tennis et la salle de classe est difficile pour la plupart des étudiants. Les parents doivent comprendre la situation de leurs enfants et comprendre qu’ils doivent être soutenus.

TC: Quels conseils donneriez-vous aux parents dont les enfants veulent suivre les traces de Carol et jouer au tennis dans la NCAA?
En tant que parents, nous ne devons pas jeter nos propres rêves sur notre enfant et les forcer à faire quoi que ce soit. Nous n’avons personnellement jamais intervenu dans le développement de Carol. Au lieu de cela, nous avons simplement fourni un soutien moral qui lui apportera beaucoup à long terme.