EN FR
Home   Nouvelles   Félix en finale pour la troisième fois en 2018

Félix en finale pour la troisième fois en 2018

12 Oct 2018
written by: Tennis Canada
written by: Tennis Canada

À son septième match de suite à Tachkent, en Ouzbékistan, Auger-Aliassime a eu raison d’Egor Gerasimov par 6-4 et 7-6(4) pour accéder à sa troisième finale de l’année sur le Circuit Challenger de l’ATP et à la cinquième de sa carrière.

Le Canadien a poursuivi sur sa lancée après avoir surpris la deuxième tête de série Denis Istomin en quart de finale, ne concédant qu’un point à ses deux premiers jeux au service. Bien qu’il ait fait face à trois balles de bris à la manche initiale, il est parvenu à tirer son épingle du jeu et à ravir le service de son adversaire pour empocher le premier acte.

Après un échange de bris au début de la deuxième manche, les deux joueurs ont excellé au service pour se diriger vers un jeu décisif. À partir de ce moment-là, Auger-Aliassime a rapidement pris les devants 5-1 et a scellé l’issue du duel sur sa deuxième balle de match après une bataille d’une heure et 44 minutes.

Compte tenu des impressionnantes statistiques de Gerasimov au service cette semaine (il avait au moins réalisé une douzaine d’aces au cours de chacun de ses matchs précédents), il faut féliciter Auger-Aliassime pour ses exceptionnels retours qui ont limité le Belarus à quatre aces aujourd’hui. Le service du Canadien de 18 ans a aussi continué de tenir de coup admirablement bien – il n’a subi qu’un seul bris et a remporté 74 pour cent de ses points au premier service sur un pourcentage de premières balles de 66 pour cent.

En finale, Auger-Aliassime croisera le fer avec le Polonais Kamil Majchrzak, finaliste de l’an dernier, qui, à l’instar du Canadien, n’a concédé qu’une seule manche en route vers le match ultime. L’enjeu est grand pour Auger-Aliassime, car un triomphe lui permettrait de se hisser autour du 108e rang mondial, ce qui représente le classement limite pour assurer sa place au tableau principal des Internationaux d’Australie.

(Photo : Reuters)