• EN
  • FR
EN FR
Home   Nouvelles   Gatineau : une organisation, mais deux rives !

Gatineau : une organisation, mais deux rives !

02 Mar 2018
written by: Mario Brisebois
written by: Mario Brisebois

Oui, il est tout à fait possible et réaliste de constamment se renouveler, cela même après dix ans et le tournoi Futures de l’ITF en cours à Gatineau en est la preuve.

« Il n’y a pas une fois que j’y vais sans voir que les choses bougent toujours et c’est encore le cas cette semaine », me dit Richard Quirion, directeur des tournois à Tennis Canada.

Quoique le tennis compte des organisations solides à Granby, à Saguenay, à Sherbrooke, en n’oubliant jamais Repentigny avec les Internationaux chez les juniors, Gatineau est unique au tennis au Québec et au Canada.

En plus du tournoi Futures Groupe Turpin, Financière Banque Nationale à la Sporthèque l’hiver, il y a aussi le Challenger Banque Nationale l’été.

Fouillez-moi où les gens trouvent le temps, mais ils parviennent également à coordonner un troisième rendez-vous avec les championnats canadiens chez les 16 ans.

Parle, parle, jase, jase, Richard Quirion évoque de super installations, mais plus encore.

Photo : Guy Deschênes

La nouvelle mission de l’organisation gatinoise avec Johanne Demers à la barre est d’élargir le rayonnement.

« L’objectif est d’unir les deux côtés de la rivière. Des invitations et des rencontres avec plein de clubs d’Ottawa ont été tenues pour faire une présentation de toute une région », mentionne-t-il, emballé par cette idée.

Avec le large marché que représente la capitale fédérale à un lob (ou presque…) de Gatineau, on devine le potentiel pour la visibilité certes, mais pour les foules et les commandites possibles.

Bref, même sans son double champion de 2017 Denis Shapovalov, le tennis à Gatineau va très bien, même à sa 11e année.

HISTOIRES DE FAMILLE…

Coprésidente de l’événement, Johanne Demers a vécu des moments particuliers lorsque son fils Sébastien Collard a participé à son premier tableau principal dans les rangs Futures.

En passant, Sébastien a gagné un match de double en compagnie de Justin Boulais, le fils de Patricia Hy et de l’entraineur Yves Boulais.

Dans une autre belle histoire de famille, Alexandre LeBlanc, accepté au grand tableau avant de se blesser, est le fils de Sébastien, tombeur l’ex-numéro 4 mondial Tim Henman, au STADE IGA.

ÉCHOS DES CANTONS

Le tennis au Québec en ce moment est une grande roue en action pour trois semaines.

Après Gatineau, ce sera un autre Futures à Sherbrooke la semaine prochaine avant Drummondville.

Quoiqu’on garde la place à Gatineau, on apprend que Filip Peliwo et Brayden Schnur ont ajouté Sherbrooke à leur calendrier.

Membres du Top 200, les deux vont se trouver parmi les favoris.

Ils n’auront pas très loin à voyager, ceux-ci étant installés à Montréal pour s’entraîner au STADE IGA.

Attendons-nous à ce que le haut du classement soit très français chez les têtes de série.

LES CHAMPIONS SONT…

Dans les rangs collégiaux, félicitations au Cégep Garneau, de la Vieille Capitale, qui est le champion québécois de tennis.

La finale gagnée 4-3 devant Drummondville au STADE IGA était une reprise de celle de l’an dernier.

PROPOSITION À SUIVRE LES 21 ET 22 AVRIL

Mes espions m’informent que Tennis Canada prépare une proposition intéressante.

Sans « bruler » la nouvelle, on vous recommande d’inscrire les dates des 21 et 22 avril à votre calendrier.

Une annonce officielle suivra pas plus tard que la semaine prochaine.

 

*Photo en vedette : Guy Deschênes

Instagram Takipçi

instagram takipçi satın al

instagram takipçi satın al

instagram türk takipçi satın al

instagram oto beğeni satın al

instagram beğeni satın al

instagram aylık beğeni al

Instagram İzlenme Satın Al

instagram hizmetleri

instagram takipçi hizmetleri

Instagram 1k Takipçi Hilesi

instagram 5000 takipçi hilesi

instagram takipçi arttırma

Sosyal Medya Danışmanlığı

instagram hashtag

Depresyon Nedir?

Cinsel Yolla Bulaşan Hastalıklar

Uyku Bozuklukları

Anksiyete Bozukluğu

Döner Kurutucu

takipçi satın al, oto beğeni satın al, hashtag,