• EN
  • FR
EN FR
Home   Nouvelles   Gatineau vanté par les joueurs, Vasek freiné et autres nouvelles

Gatineau vanté par les joueurs, Vasek freiné et autres nouvelles

05 Mar 2018
written by: Mario Brisebois
written by: Mario Brisebois

Malgré les nombreuses activités au tennis ici et ailleurs, commençons par Gatineau et l’appréciation des joueurs envers le Futures Groupe Turpin, Financière Banque Nationale de l’ITF.

Le défi était grand sans Denis Shapovalov, deux fois champion dans l’Outaouais l’an passé, et Félix Auger-Aliassime, passé à un autre niveau.

L’Outaouais a néanmoins connu du succès avec cette 11e présentation à la Sporthèque en termes de foule de sorte que les gagnants ont tenu à remercier les spectateurs publiquement.

Après son titre de double, Connie Schneider est allé au micro.

« C’est rare que nous évoluions devant autant de monde dans des tournois de ce calibre », ont été les premiers mots de l’Américain.

« Vous avez été formidables surtout au cours des derniers jours. Les joueurs vous en sont reconnaissants », a-t-il ajouté en se faisant le porte-parole des participants.

Vainqueur du simple, Ugo Humbert a abondé dans le même sens.

« Les gens ont été top avec moi au point de me sentir comme chez moi. Je compte bien revenir à Gatineau (au Challenger) à l’été », a ajouté le Français.

Ces joueurs ne sont quand même pas payés pour faire des compliments. Bravo au public pour son intérêt et à l’organisation menée par Johanne Demers et Mathieu Toupin

UN CHAMPION INDISCUTABLEMENT SUR SON ÉLAN

Photo : Gilles Gagnon

Faute de compter sur Denis et Félix, Gatineau a découvert un nom dont on va souvent entendre parler en couronnant Ugo Humbert.

Celui-là ne « taponne » absolument pas pour finir ses matchs ayant gagné la demi-finale contre le favori allemand Dominik Keopfer et la finale devant l’Américain Strong Kirchheimer au compte de 6-0 au deuxième acte les deux fois.

Le jeune joueur de Metz, âgé de 19 ans, joue présentement son plus reluisant tennis.

Il revient de la Suisse, où il a remporté un Futures et il poursuit sa progression qui l’a fait bondir de 600 places pour se retrouver au 331e rang.

L’ex-championne de Wimbledon Marion Bartoli tente un retour et dans un reportage sur le sujet, elle a mentionné le nom d’Humbert parmi ceux avec qui elle s’entrainait.

Comme vous vous posez la question, la réponse est oui ! Ugo Humbert effectue le voyage à Sherbrooke cette semaine.

LA SÉQUENCE STOPPÉE À 13, MAIS VASEK CONTINUE

Invaincu cette année dans les tournois du circuit Challenger, s’étant adjugé les titres de Rennes (France) et de l’Open de la Hongrie, Vasek Pospisil a été stoppé 1-6, 6-3 et 1-6 durant le week-end par Martin Klizan au Challenger d’Indien Wells, une épreuve offrant une bourse de 150 000 $.

Le Slovaque a été le parfait trouble-fête des Canadiens en sortant auparavant Peter Polansky au deuxième tour.

Il faut reconnaitre que le gars sait jouer : il a déjà été 24e mondial avant de retomber 181e et il a gagné Indians Wells.

J’ai zéro idée si Vasek est superstitieux, mais je sais que sa séquence victorieuse s’est arrêtée à 13.

Ce qui est toutefois officiel est que Vasek, qui pourrait réussir son tour du chapeau au Challenger Banque Nationale de Drummondville la semaine prochaine, est maintenant classé 75e après avoir entrepris l’année au 108e rang.

Vasek reste dans le désert de la Californie pour y disputer les qualifications du Masters. Il avait éliminé Andy Murray l’an dernier.

Peter Polansky, 142e dans les nouveaux classements, est aussi là de même que Félix, 169e qui était tout près (deux ou trois rangs) d’accéder aux préliminaires.

En raison de leurs 38e et 44e places, Milos Raonic et Shapo accèdent directement au tableau principal qui possède la particulièrement de compter 96 raquettes.

EUGENIE EN MODE INVITATIONS

Photo : Getty

On ne se racontera pas de peur, ici. En vertu de son classement qui la rétrograde au 116e rang, Eugenie Bouchard est condamnée à attendre les invitations des promoteurs pour accéder aux tableaux principaux de la WTA.

Cela fonctionne à Indians Wells, où Eugenie a reçu son carton à l’instar de l’ex-numéro un Viktoria Azarenka, qui a perdu son classement après une histoire compliquée de garde de son enfant.

Respectivement classées 125e et 137e cette semaine, Françoise Abanda et Carol Zhao sont de ces qualifications.

DIRECTION SHERBROOKE

Le début mars est celui du tennis et place maintenant au Futures Subaru de Sherbrooke.

Le Français Glen Skarov, 159e, est le favori. Le tennis canadien compte entre autres sur Filip Peliwo, Brayden Schnur, Frank Dancevic et Samuel Monette.

Le tableau principal commence mardi.

 

*Photo en vedette : Roger Lauzon