EN FR
Home   Nouvelles   Heidi El Tabakh nommée capitaine de l’équipe canadienne de la Fed Cup

Heidi El Tabakh nommée capitaine de l’équipe canadienne de la Fed Cup

01 Août 2018
written by: Tennis Canada
written by: Tennis Canada

Tennis Canada a annoncé mercredi qu’Heidi El Tabakh a été nommée capitaine de l’équipe canadienne de la Fed Cup. Elle remplacera Sylvain Bruneau, qui pourra maintenant consacrer tout son temps à son rôle d’entraîneur national en charge du programme féminin, en plus de son importante participation au développement de Bianca Andreescu.

Née en Égypte, El Tabakh représente fièrement le Canada depuis 2005. À titre de joueuse, elle a atteint le meilleur classement de sa carrière en 2012 en se hissant au 146e rang mondial de la WTA. Cette même année, elle s’était qualifiée pour le tableau principal de Roland-Garros pour la deuxième fois de sa carrière. Maintenant âgée de 31 ans, elle a également été couronnée championne de sept tournois sur le Circuit de l’ITF. Depuis sa retraire en 2016, elle s’est investie comme entraîneuse dans différents programmes de Tennis Canada. Elle avait notamment agi à titre de capitaine de l’équipe de la Fed Cup junior (16 ans et moins) qui, en avril dernier, a obtenu sa qualification pour les finales.

El Tabakh, s’est dite honorée de la chance que lui offre Tennis Canada.

« C’est un honneur pour moi de prendre ce poste. Je suis heureuse de pouvoir continuer à contribuer au développement du tennis canadien et de pouvoir redonner à mon sport. Je connais très bien les joueuses canadiennes et je crois en cette équipe. J’ai déjà hâte à notre prochaine rencontre en février prochain, » a mentionné El Tabakh. « Ce sera aussi tout un défi que celui de suivre un capitaine de la trempe de Sylvain. Pour l’avoir vu aller dans son rôle de capitaine et pour l’avoir côtoyé tout au long de ma carrière, je peux témoigner du fait que Sylvain a été un capitaine exceptionnel pour l’équipe canadienne. Personne ne le remplacera. »

« Depuis sa retraite, Heidi nous a démontré une grande volonté de contribuer au succès du tennis canadien et d’aider les athlètes à progresser et à atteindre leur plein potentiel », a souligné Louis Borfiga, vice-président du développement de l’élite. « Heidi a assurément toute la confiance des joueuses et des membres du personnel de Tennis Canada. Nous savons qu’elle a toutes les capacités, le leadership et la volonté pour ramener cette équipe au sein du Groupe mondial I dans les prochaines années. »

« J’aimerais remercier Sylvain d’avoir tenu le rôle de capitaine de notre équipe de la Fed Cup. Il est le seul capitaine que je n’ai jamais eu, c’est lui qui m’a introduit à la Fed Cup et qui m’a tout enseigné sur cette compétition. Il était un capitaine incroyable et il nous manquera, » a mentionné Eugenie Bouchard. « Toute l’équipe est impatiente de débuter un nouveau chapitre avec Heidi. Nous sommes confiantes qu’elle sera une excellente capitaine. »

Bruneau était capitaine depuis 2010, en plus d’avoir agi à titre d’entraîneur de l’équipe pendant 6 ans. Sous sa gouverne, le Canada avait réussi à se tailler une place parmi le Groupe mondial I, qui rassemble les huit meilleurs pays du monde, en 2015, à la suite d’une séquence de sept gains consécutifs.

« Ce fut un honneur d’être à la barre de cette équipe depuis 2010 et d’avoir ainsi la chance de représenter le Canada aux côtés des joueuses. La Fed Cup est une compétition très intense et énergivore. Je comprends donc et je soutiens le choix de l’organisation qui souhaite que je puisse dorénavant me consacrer pleinement à mon rôle d’entraîneur en chef du programme national féminin, » commentait Bruneau. « Nous avons de bonnes jeunes joueuses et ma mission sera de les amener à atteindre leur plein potentiel. Je suis persuadé qu’Heidi fera une excellente capitaine de la Fed Cup. Je souhaite bonne chance à Heidi et à toute l’équipe. Je continuerai de suivre la Fed Cup de très près. »

« Durant toutes ces années à la barre de cette équipe, Sylvain a toujours réussi à transmettre aux joueuses sa passion, son intégrité et sa rigueur. Il a d’ailleurs toujours eu le respect de toutes les joueuses, peu importe les décisions qu’il prenait, » a poursuivi Borfiga. « Nous sommes très reconnaissants pour la contribution de Sylvain. Nous croyons que le temps est venu pour lui de se retirer afin de pouvoir pleinement se consacrer à son rôle d’entraîneur national du programme féminin, un programme qu’il pilote. Il s’agit donc d’une bonne nouvelle pour Tennis Canada et pour les joueuses canadiennes, puisqu’il sera encore plus investi dans le développement du tennis féminin canadien. »

L’équipe canadienne de la Fed Cup affrontera les Pays-Bas les 9 et 10 février prochain au premier tour du Groupe mondial II.