EN FR
Home   Nouvelles   L’APT dévoile les lauréats de ses Prix d’excellence

L’APT dévoile les lauréats de ses Prix d’excellence

01 Mar 2018
written by: Tennis Canada
written by: Tennis Canada
filed in:

La 12e édition de la Conférence annuelle des entraîneurs de l’APT a eu lieu jeudi, au Centre Aviva de Toronto et un nombre record de participants, soit 260, y a assisté. L’invité de cette année était l’entraîneur de renom Sam Sumyk, qui travaille actuellement avec la troisième meilleure joueuse mondiale Garbiñe Muguruza et qui a également été l’entraîneur d’Eugenie Bouchard et de Victoria Azarenka. Les sujets abordés au cours de la journée comprenaient l’optimisation du potentiel des joueurs, des exemples d’entraînements de haut niveau hors-saison, les principales priorités pour le développement technique et les tactiques primordiales pour le tennis d’aujourd’hui.

Photo : Peter Figura

Dans le cadre de cette activité, plusieurs intervenants importants ont été honorés pour leur contribution à l’essor du sport.

Ainsi, Michael Hall a reçu le prix de l’Entraîneur de l’année 2017, notamment pour son travail effectué auprès d’Alexandra Mikhailuk, de Jessica Alsola et de la championne canadienne chez les 16 ans Rachel Kryzak. L’Ontarien est un entraîneur certifié de niveau 3 et occupe actuellement le poste de directeur de l’élite au club ACE Tennis, à Burlington. Précédemment, Hall avait également œuvré auprès de champions canadiens comme Alejandro Tabilo, Sofija Zecevic et Charlotte Petrick.

C’est l’Albertain Ryan Schroffel qui est le lauréat du prix du Professionnel de club de l’année. Entraîneur certifié de niveau 3, Schroffel supervise huit employés du club Royal Glenora, à Edmonton, et est un animateur de stages de Tennis Alberta pour les stages Instructeur et Professionnel de club 1. De plus, il s’investit dans le tennis communautaire, notamment à titre de président du comité du développement junior de Tennis Alberta et en organisant de nombreux tournois et activités au Royal Glenora. Schroffel possède un baccalauréat en arts avec une spécialité en entraînement de l’Université de l’Alberta et est un diplômé du programme de mentorat de l’élite.

Deux installations ont aussi été honorées pour leurs remarquables contributions envers le sport et leur collectivité. En effet, l’OSTEN & VICTOR Alberta Tennis Centre a été nommé Installations de l’année. Ces nouvelles installations sont un Centre de développement du tennis de catégorie argent et embauchent plus de 400 professionnels certifiés de l’APT. Chaque année, le centre organise de 10 à 12 tournois provinciaux, un tournoi junior de l’ITF, une épreuve ITF de tennis pour vétérans et a aussi été l’hôte des Championnats canadiens de tennis en fauteuil roulant. L’OSTEN & VICTOR Alberta Tennis Centre offre également des programmes pour le grand public. Ainsi, plus de 5 000 jeunes participent au Canadian Western Bank School Tennis Program et au-delà de 5 000 joueurs ont utilisé les installations au cours de la dernière année.

Le prix des Installations saisonnières de l’année a été décerné au club de tennis de Truro, en Nouvelle-Écosse. Le club compte six terrains extérieurs et tous les entraîneurs sont des membres certifiés de l’APT. Le club propose un large éventail de programmes, d’activités et de tournois, notamment des activités de développement professionnel, des programmes communautaires et des tournois provinciaux. Ouvert de mai à novembre, le club de tennis de Truro accueille les tournois de Tennis Nova Scotia et les rencontres de la ligue des adultes de Tennis Nova Scotia.

Photo : Peter Figura

Le lauréat du prix de l’Animateur de stages de l’année est l’Ontarien Eddie Brisbois, entraîneur de niveau 3 et diplômé du programme de mentorat de l’élite. Il a été à la barre des camps d’entraînement provinciaux de l’Ontario durant cinq ans et travaille au Toronto Tennis Academy depuis 12 ans. L’ancien récipiendaire de la bourse d’études Gary Caron était l’entraîneur en chef de la délégation ontarienne pour les Jeux d’été du Canada et a œuvré auprès de cinq champions canadiens.

L’Albertain Ralph McNiven a reçu le Prix de reconnaissance de l’APT. Il œuvre au sein du tennis depuis plus de 30 ans et est un entraîneur certifié de niveau 2. McNiven a précédemment été membre du Comité de l’élite durant de nombreuses années et est maintenant bénévole au sein des comités des tournois et des appels. Il y a cinq ans, il a mis sur pied un organisme caritatif dans le but d’amasser des fonds pour accroître le montant des bourses offertes dans les tournois de l’Alberta et pour venir en aide à des œuvres de bienfaisance locales. Jusqu’à maintenant, son organisme a fait des dons de plus de 120 000 $. En novembre dernier, le maire de Calgary lui a d’ailleurs décerné un prix pour ses efforts.

La Bourse Paul et Joyce Chapnick pour le développement des entraîneurs des 10 ans et moins a été remise à Jean-Sébastien Lavoie, de Québec. Lavoie, un entraîneur de niveau 2, a été honoré pour son travail de gestion des programmes compétitifs des 10 ans et moins à l’Académie Hérisset Bordeleau, à Québec. Il travaille avec quelques-uns des meilleurs juniors de la province, dont quatre qui ont terminé au sein du Top 8 aux Championnats québécois et cinq qui font partie de l’équipe provinciale chez les 10 ans et moins.

L’Ontarienne Andrea Rabzak est la deuxième lauréate de la Bourse d’excellence Rene Simpson-Collins pour les entraîneurs féminins. Cette bourse annuelle de 2 000 $ permet de compenser les coûts liés à la participation aux activités de développement professionnel. Entraîneur de niveau 3 et professionnelle de club de niveau 2, elle évolue dans le domaine de l’entraînement depuis plus de 30 ans et a travaillé avec de nombreux juniors de l’élite. Rabzak a également dirigé des équipes compétitives masculines et féminines en plus de donner des cours de groupe et privés aux adultes. Mentore de Gabriela Dabrowski, elle a reçu plusieurs Prix d’excellence de Tennis Canada dans la catégorie Entraîneur ainsi que le Prix de reconnaissance pour sa contribution au développement des juniors.

La bourse d’études Gary Caron Scholarship a été décernée à l’Ontarienne Sharon Fichman, qui fait actuellement partie du programme de mentorat de Tennis Canada. Au cours de sa carrière de joueuse professionnelle, Fichman a représenté le Canada à plusieurs reprises à la Fed Cup et s’est hissée au 77e rang mondial, en 2014. Elle est un entraîneur de niveau 3 et travaille au club Granite, à Toronto. Un des objectifs de Fichman est de devenir la capitaine de l’équipe canadienne de la Fed Cup.

 

*Photo en vedette : Peter Figura