• EN
  • FR
EN FR
Home   Nouvelles   Le Canada doit dire merci à Shapo et à Cilic ; bonne réflexion au capitaine Dancevic

Le Canada doit dire merci à Shapo et à Cilic ; bonne réflexion au capitaine Dancevic

02 Fév 2018
written by: Mario Brisebois
written by: Mario Brisebois

Grâce à Denis Shapovalov au rendez-vous et Marin Cilic qui ne l’était pas, le capitaine croate lui ayant accordé une journée de congé supplémentaire après sa finale en Australie contre Roger Federer dimanche passé, le Canada et la Croatie sont à égalité 1-1 dans la rencontre du premier tour de la Coupe Davis, à Osijek.

Encore une fois, Shapo a su se monter à la hauteur.

OK. L’entrée en scène retardée de Cilic, nouveau numéro trois de l’ATP, a permis à notre 48e mondial d’affronter Viktor Galovic, 181e, plutôt que le 47e Boran Coric, mais quand même.

Après que Vasek Pospisil eut perdu le premier duel, nettement défavorisé par le jeu de la chaise musicale qui ne finit plus, Shapo s’est amené en plein contrôle.

Moins de deux heures (1 h 50) ont suffi pour l’emporter 6-4, 6-4 et 6-2.

Même si le vrai test sera contre Cilic, à 8 h, dimanche, mentionnons que le garçon est toujours un plaisir et un divertissement à voir en action avec sa pétarade de coups et sa gestuelle qui dynamisent le spectacle.

Celles et ceux qui ne l’ont pas vu sur un court depuis sa formidable demi-finale à la Coupe Rogers à Montréal l’été passé en sortant le numéro un Rafa en cours de route, sachez que le « kid » a progressé.

Il ne fait aucun doute que le travail de l’entraîneur Martin Laurendeau rapporte beaucoup.

Oui, il a encore la casquette virée à l’envers et oui aussi, il possède encore de l’explosion dans sa raquette, mais le jeune a pris du muscle et cela parait en titi.

ENTRÉE DEVANCÉE DE POSPISIL

Après 26 sélections comme joueur, Frank Dancevic n’oubliera pas de sitôt son baptême à titre de capitaine d’Équipe Canada.

« Je suis entièrement satisfait du résultat », de dire le nouveau papa et résident de La Prairie

Mais à quel prix ?

Jusqu’au début du jour un, Frank a dû jongler avec son alignement.

Vasek Pospisil, de Vancouver, s’est retrouvé dans une situation très difficile lorsqu’il a été appelé pour disputer le simple alors qu’il devait conserver son énergie pour le double de samedi et le dernier match en simple, dimanche, parce que Peter Polansky, initialement prévu à l’horaire, a dû lui céder la place sur les recommandations du docteur canadien Nicolas Sauvé.

Malgré une préparation insuffisante sur la terre battue — il arrive de Rennes, en France, où il a gagné le Challenge sur surface synthétique — et diminué par un virus, il est néanmoins allé au combat.

Il a ravi la première manche 6-3, mais bon. Le réservoir s’est vite vidé et il a cédé les trois suivants 2-6, 3-6 et 2-6 devant Coric, qui a mis 2 h 20 à effectuer sa besogne.

La dernière victoire de Vasek sur la terre battue remonte à 2013 contre son nouveau capitaine Dancevic.

QUE DÉCIDERA FRANK POUR LE DOUBLE ?

Chose certaine, votre souper de vendredi soir aura été moins « rock & roll » que celui du capitaine Frank Dancevic, celui-ci étant aux prises avec une autre décision majeure à prendre.

Une parenthèse : Frank aurait pu se nommer joueur-capitaine étant toujours capable de tenir son bout sur un court à 34 ans et ainsi remplacer Polansky afin de garder Vasek frais et dispos pour la fin de semaine.

Mais puisque nous sommes toujours nombreux dans la catégorie des gérants d’estrade et parce qu’on ne vit pas au passé dans le sport, Frank doit de nouveau trancher.

Enverra-t-il en double Daniel Nestor et Vasek contre Ivan Dodig (8e mondial dans la spécialité) et Cilic ou mettra-t-il fin à une tradition en disant « go » à Shapo.

Disons-le, malgré son immense contribution, Daniel n’est plus le même à 45 ans. Ce n’est pas moi qui l’affirme, avec tout le respect de son immense carrière, mais plutôt son 60e rang.

Daniel a donné le feu vert à Frank pour agir selon son flair.

Dans son cas, Vasek a sacrifié son double avec son 266e échelon pour sauver son simple, ce qui fonctionne.

En plus du souper, Frank, trois fois champion du Challenger à Granby, pourrait aussi avoir un déjeuner agité samedi matin, les deux ayant jusqu’à une heure avant les rencontres pour apporter des changements.

ENTREFILET

On accorde une note supérieurement élevée aux gens de la Croatie pour leur comportement exemplairement sportif… Le stade de 4000 places sert pour le basket… Oui, Sportsnet sera en direct toute la fin de semaine… Ce sera à 8 h samedi et dimanche.

 

Photos : Kyle Clapham

Instagram Takipçi instagram takipçi satın al instagram türk takipçi satın al instagram oto beğeni satın al instagram beğeni satın al instagram aylık beğeni al Instagram İzlenme Satın Al instagram hizmetleri instagram takipçi hizmetleri Instagram 1k Takipçi Hilesi instagram 5000 takipçi hilesi instagram takipçi arttırma Sosyal Medya Danışmanlığı instagram hashtag Depresyon Nedir? Cinsel Yolla Bulaşan Hastalıklar Uyku Bozuklukları Anksiyete Bozukluğu Döner Kurutucu