• EN
  • FR
EN FR
Home   Nouvelles   Le « royaume » couronne la jeunesse, Leylah et Li Na ensemble et la bonne décision de Shapo

Le « royaume » couronne la jeunesse, Leylah et Li Na ensemble et la bonne décision de Shapo

01 Nov 2018
written by: Mario Brisebois
written by: Mario Brisebois

Cette semaine, on entreprend la chronique avec la relève du tennis féminin au Canada, ce qui permet un retour sur le Challenger Banque Nationale de Saguenay (60 000 $) en plus de partager l’expérience unique de Leylah Annie Fernandez en Chine.

Bravo à Katherine Sebov, qui est devenue en fin de semaine la deuxième joueuse du pays seulement à être couronnée championne au « Royaume » en 13 ans de présentation.

Valérie Tétreault, directrice des communications de Tennis Canada à Montréal et analyste à TVA Sports, avait été finaliste en 2006 avant de s’incliner devant Angelique Kerber. Eugenie Bouchard, en 2012, et Bianca Andreescu, en 2016, avaient aussi atteint le match de championnat, mais Rebecca Marino était jusqu’ici la seule à être repartie avec le trophée, en 2010.

En entrevue, Katherine, 19 ans, qui obtient son premier titre professionnel, a dit aimer jouer au Canada. C’est particulièrement le cas au Québec en ajoutant sa finale à Granby et son quart à Gatineau.

Une première finale canadienne au Saguenay a aussi failli survenir jusqu’à ce que le scénario de la blessure se répète pour Bianca, obligée de se retirer de nouveau en demi-finale comme à Granby.

En l’absence de Rebecca, blessée, et de Françoise Abanda, qui a opté pour un autre tournoi à Macon, en Géorgie, la jeunesse a fort bien porté le flambeau pour agrémenter le 40e anniversaire du club local.

« Nous avons fait de belles découvertes », a d’ailleurs admis Jean Delisle, président du comité oeganisateur à Johanne Saint-Pierre, du journal Le Quotidien dans son bilan.

« La relève féminine canadienne commence à être sérieuse. Des six Canadiennes au Saguenay, quatre avaient 19 ans ou moins », de préciser « Monsieur tennis », ce qui comprend Bianca, 18 ans, mais pas la Lavalloise Leylah Annie Fernandez, 16 ans, en tournoi en Chine. On vous revient plus loin sur le fait saillant de son voyage.

Photo : Valérie Simard

UN SÉJOUR QUI RAPPORTE

La visite au Saguenay a été très « payante » au classement de la WTA pour nos filles.

Katherine progresse de 56 rangs pour se retrouver 217e du monde.

En ajoutant ses points de Florence, en Caroline du Sud, où elle avait enlevé le titre avant de se pointer au Saguenay, Bianca, maintenant entraînée par Sylvain Bruneau, grimpe de 58 échelons pour se pointer au 185e échelon.

LEYLAH ANNIE SUR LE COURT AVEC SON IDOLE

Photo : Sina Sports

Leylah Annie Fernandez n’oubliera pas de sitôt son passage à Chengdu, en Chine, à titre d’invitée de la Fédération internationale pour participer au Masters junior.

Elles n’étaient que huit participantes.

Leylah a connu un moment fort lorsqu’elle a été invitée par l’ITF, samedi, à disputer un match de démonstration avec l’icône de la nation soit Li Na, double championne de Garnds Chelems, à la suite d’un désistement.

« Ce fut un honneur, Li Na était mon idole. J’ai toujours surveillé ses matchs et j’ai été chaque fois impressionnée par son jeu », a-t-elle commenté.

La formule du Masters était celle d’un tournoi à la ronde. La demi-finaliste de Roland-Garros y a fini 5e pour occuper le 11e rang au classement mondial avec deux ans d’admissibilité dans la catégorie.

À L’AN PROCHAIN, SHAPO !

Ainsi donc, Denis Shapovalov se retire du tournoi NextGen qui réunira à Milan la semaine prochaine les huit espoirs de 21 ans et moins, de là le titre de ce rendez-vous.

Certaines décisions plus récentes de Shapo ont pu porter à discussion, mais celle-ci qui met fin à son année qui achevait de toute manière est définitivement la meilleure. Trois éliminations au premier tour à ses quatre derniers tournois, dont à Paris cette semaine, et surtout de la façon dont les défaites sont survenues, ont passé un signal plutôt clair. Vous savez, il est permis d’être fatigué même à 19 ans ! Les vacances vont faire beaucoup de bien.

ÇA TOMBE COMME DES MOUCHES

Gagnant en ouverture, Milos Raonic, s’est retiré de son 2e tour prévu contre Roger Federer.

Bien qu’il soit sur place, Rafa a aussi déclaré forfait avant son premier match.

Novak Djokovic deviendra donc le nouveau numéro un mondial lundi prochain et pourrait le rester jusqu’à la fin de l’année. Blessé à l’abdomen, Rafa représente déjà un cas douteux pour les finales Masters de Londres.

ENTREFILET…

Après le Saguenay, les jeunes sont à Toronto pour prendre part au Challenger Tevlin (60 000 $). Bianca et Katherine pourraient s’affronter dès le deuxième tour.

 

*Photo en vedette : Valérie Simard