EN FR
Home   Nouvelles   7 scénarios canadiens à suivre en 2019

7 scénarios canadiens à suivre en 2019

29 Déc 2018
written by: Tennis Canada
written by: Tennis Canada

1. L’ascension de Félix vers le Top 100

Félix Auger-Aliassime, qui occupe le 109e échelon, n’a pas encore établi d’objectifs précis pour sa saison 2019, mais ce qu’il sait, c’est qu’il veut franchir le Top 100. Bien qu’une inflammation au genou gauche en fin de saison l’ait peut-être privé d’une place parmi les 100 premiers de l’ATP, Félix reste confiant.

Photo : Mauricio Paiz

« Je sens que j’ai le niveau. Je suis peut-être à quelques victoires du Top 100. J’ai ma place parmi ces joueurs-là, j’en ai battu plusieurs. C’est encourageant pour la suite. », a-t-il d’ailleurs noté.

Il ne s’agirait donc que d’une question de temps et de quelques victoires pour que Félix atteigne son objectif… Et on ne s’inquiète pas pour lui !

Avec quatre victoires contre des joueurs du Top 100 au cours de sa saison 2018, dont deux du Top 30, on a bien hâte de voir ses performances en 2019 !

2. La poursuite du retour de Rebecca Marino

Après un hiatus de cinq ans, Rebecca Marino a effectué un retour au jeu au début de 2018. Sans classement, l’ancienne 38e raquette mondiale a dû recommencer à zéro, mais a très vite repris du collier en récoltant cinq titres sur le circuit de l’ITF, dont celui du Challenger de Winnipeg.

La joueuse de Vancouver a également fait un retour à la Coupe Rogers présentée par Banque Nationale et a même atteint les quarts de finale de la Coupe Banque Nationale de Québec. On pourrait dire que c’est un retour plus que réussi… et la principale intéressée semble être du même avis !

« Je suis heureuse d’avoir pris tout ce temps mort. Je ne serais pas où j’en suis aujourd’hui si je n’avais pas pris tout ce temps. Je n’ai aucun regret. Je suis fière de qui je suis et de tout ce que j’ai accompli. Je suis dans la plus belle phase de ma vie. Tout ça a été positif. »

On a bien hâte de voir la suite de son retour en 2019 et qui sait, une première participation à un Grand Chelem depuis janvier 2013 ? À suivre…

3. Denis à la recherche de son premier titre ATP

Denis Shapovalov nous a impressionnés en 2018 et nous a prouvé qu’il a sa place parmi l’élite. Au cours de la saison, le 27e joueur mondial a signé neuf victoires aux dépens de membres du Top 30.

Sa meilleure performance de l’année demeure d’ailleurs sa présence au carré d’as du Masters 1000 de Madrid, sur terre battue.

Même s’il est encore à la recherche de son premier titre sur le circuit de l’ATP, Denis ne s’inquiète pas avec ça, son objectif premier en 2018 était de se hisser dans le Top 50, ce qu’il a réussi avec brio.

« Physiquement, je suis plus fort et mentalement, je suis beaucoup mieux. Mon jeu en général s’est amélioré. L’an dernier, je sentais que pour battre les autres, je devais jouer mon meilleur tennis. Maintenant, je sens que je dois juste bien jouer. Si je joue un jeu solide, je suis probablement capable de les vaincre ou de leur offrir une belle résistance », a d’ailleurs analysé Denis.

La confiance et le jeu y sont. Il s’agit maintenant d’espérer un premier triomphe sur le grand circuit !

4. La force de caractère d’Eugenie

Même si les blessures ont parsemé sa saison 2018, Eugenie Bouchard a prouvé qu’elle ne se laisserait pas abattre par ces pépins. En effet, ses performances de cette année ont prouvé qu’elle méritait bien le titre de « Joueuse de l’année » de Tennis Canada et le « Heart Award » pour ses réalisations à la Fed Cup.

À Wimbledon, la Québécoise était parvenue à se qualifier pour le tableau principal et avait même atteint le deuxième tour avant de s’incliner face à Ashleigh Barty, 17e mondiale, non sans lui avoir offert une belle opposition. Elle avait ensuite produit un scénario semblable aux Internationaux des États-Unis.

Au cours de la saison, Eugenie a également atteint deux demi-finales : à Gstaad, où elle avait malheureusement été contrainte à l’abandon, et au Luxembourg, où elle a fait trembler Julia Goerges. Il faut aussi souligner ses deux victoires de simple à la Fed Cup devant ses partisans.

Malgré toutes les embûches des dernières saisons, Eugenie semble sur une bonne voie. Sa force de caractère et sa persévérance lui permettent de remonter la pente et de réintégrer le Top 100. Poursuivra-t-elle sur cette lancée en 2019 ? On l’espère !

5. La remontée de Milos

Après mis fin prématurément à sa saison 2017 en raison d’une blessure, Milos Raonic a effectué un retour en force cette année. Il a atteint la finale à Stuttgart et le carré d’as à Indian Wells en plus de participer aux quarts de finale de Wimbledon pour une troisième année consécutive. Grâce à ses performances, Milos est d’ailleurs parvenu à retrouver sa place dans le Top 20.

Redevenu numéro un au Canada et nommé « Joueur de l’année » de Tennis Canada, réussira-t-il à éviter les blessures en 2019 et à poursuivre sa remontée ?

6. Le premier trophée de double en Grand Chelem de Gabriela

Gabriela Dabrowski possède deux titres de double mixte en Grand Chelem ainsi que huit couronnes de double de la WTA et 12 de l’ITF. Que manque-t-il à son palmarès ? La couronne du double féminin d’une épreuve du Grand Chelem. 2019 sera-t-elle son année ? On aimerait bien !

Elle s’est illustrée cette année en accédant aux quarts de finale des Internationaux d’Australie ainsi qu’au carré d’as de Wimbledon pour la première fois de sa carrière. Elle se rapproche donc de plus en plus de l’objectif.

La 10e raquette mondiale de la spécialité s’est aussi qualifiée pour les Finales de la WTA pour une deuxième année consécutive. On lui souhaite donc beaucoup d’autres triomphes en 2019 !

7. Une saison sans blessure pour Bianca ?

Incommodée par plusieurs blessures chaque saison depuis un moment déjà, Bianca espère assurément que tous ses ennuis sont derrière elle. Et c’est ce qu’on lui souhaite ardemment ! On se souviendra, entre autres, de son premier match de la Fed Cup en avril dernier, alors qu’elle s’était écroulée en pleurs sur le terrain à cause de crampes débilitantes. Espérons que ce genre de moments ne survienne pas en 2019 !

Ses deux titres ITF de la fin de la saison prouvent que Bianca peut accomplir de grandes choses lorsqu’elle est en santé.

View this post on Instagram

This one was extra special. #5💪🏼🏆

A post shared by Bibi (@biancaandreescu_) on

Le début de la nouvelle saison approche à grands pas et nous attendons avec impatience de voir nos Canadiens à l’œuvre !