• EN
  • FR
EN FR
Home   Nouvelles   Après Félix et Shapo, au tour de Bianca de briller au nom de la jeunesse

Après Félix et Shapo, au tour de Bianca de briller au nom de la jeunesse

10 Fév 2019
written by: Mario Brisebois
written by: Mario Brisebois

Deux Coupes et toujours le même scénario de succès. En effet, une semaine après que Félix Auger-Aliassime, 18 ans et six mois, signait le point gagnant du Canada contre la Slovaquie pour permettre au pays d’atteindre la phase finale de la Coupe Davis, voilà que c’était au tour de Bianca Andreescu, 18 ans et huit mois, de qualifier, dimanche, le tennis canadien pour une rencontre de qualification pour le Groupe mondial de la Fed Cup en dominant les Pays-Bas.

« J’aime la terre battue », avait déclaré Bianca avant le début de la rencontre et elle en a donné la preuve à deux reprises à Bois-le-Duc même si elle n’avait pas joué sur la surface depuis… Roland-Garros à la fin de mai.

Ce sont deux points que la nouvelle coqueluche du tennis et du sport en général au pays a enregistrés dans le succès canadien au pointage parfait de 4-0.

D’accord, l’absence de la 8e mondiale Kiki Bertens a laissé un grand vide chez les Néerlandaises et Arantxa Rus, 129e, n’était pas du niveau des ex-numéros un Caroline Wozniacki et Venus Williams qu’elle a sorties pour atteindre la finale à Auckland.

Photo: Mauricio Paiz

APPRENDRE EN GAGNANT

En revanche, il faut reconnaître que l’Ontarienne de Mississauga, qui s’est hissée au 70e rang mondial, sait vite très bien faire les choses.

Après n’avoir eu besoin que de 66 minutes la veille pour repousser la 151e Richel Hogenkamp 6-4 et 6-1, Bianca a écarté Rus en 69 minutes.

« Aujourd’hui, je pense que mon niveau n’était pas à son maximum, mais parfois, il faut savoir gagner dans de telles circonstances. Je n’ai que 18 ans, mais à ce point-ci, l’âge n’a plus d’importance. La force mentale est cruciale et je pense que cela a été ma force tout le week-end. C’est aussi une question d’expérience et j’en ai de plus en plus », commentait la jeune femme.

Photo: Mauricio Paiz

Bianca avait pourtant très rapidement indiqué qui était la patronne sur le court en s’emparant d’avances de 3-0 et 4-0 dans chacune des deux manches. Son analyse confirme que ses ambitions sont élevées.

La protégée de Sylvain Bruneau ne dérougit donc pas. Ses deux victoires outremer sont ses 17e et 18e depuis le début de la saison.

Une mention, bien sûr, à Françoise Abanda pour son courageux gain de samedi devant Rus dans un marathon de 7-6 (8), 4-6 et 6-4 d’une durée de 2 h 37. À 22 ans, elle fait partie du club des jeunesses, après tout.

LES OLYMPIQUES VIENDRONT VITE 

Bianca Andreescu aurait pu compléter le tour du chapeau, mais la décision de la nouvelle capitaine Heidi El Tabakh de lui substituer Rebecca Marino auprès de Gabriela Dabrowski pour le match de double était la bonne.

Tout en gardant dans la mire la Fed Cup, il y a aussi l’enjeu des Jeux olympiques. Il faut penser établir une équipe en prévision de Tokyo en 2020, ce qui viendra vite.

Rebecca et Gaby ont eu le dessus 2-6, 5-7 et 12-10 pour compléter le blanchissage devant les Néerlandaises qui comptaient sur la présence de Demi Schuurs, 7e mondiale de la spécialité.

Photo: Mauricio Paiz

Toujours au sujet de Heidi El Tabakh, elle a raison d’être fière de ses filles.

« Pour moi, c’est une première expérience incroyable comme capitaine de la Fed Cup. J’ai déjà hâte aux autres rencontres », a-t-elle déclaré.

SEMAINE COUPE DAVIS ET FED CUP

On sera très vite fixé pour la suite à la Fed Cup.

La Fédération internationale effectuera mardi le tirage des rencontres du 20 et 21 avril.

L’ITF est plus occupée… que Loto Québec et ne riez pas. Cette semaine est aussi celle du tirage de la phase finale de la Coupe Davis à Madrid. On saura auquel des six groupes appartiendra le Canada pour les finales présentées à la fin du mois de novembre, à Madrid.

EUGENIE ET AUTRES NOUVELLES D’ICI  

Eugenie Bouchard s’est inclinée 7-5, 3-6 et 4-6 devant la 87e mondiale Madison Brengle en fin de semaine au premier tour des qualifications du tournoi de Doha… Dans les actualités à suivre, Félix Auger-Aliassime entreprend sa tournée sud-américaine à Buenos Aires et il affronte le Chilien Christian Garin, 97e, en ouverture… Pour succéder à nos filles aux Pays-Bas, Milos Raonic et Denis Shapovalov disputent le tournoi de Rotterdam cette semaine.

 

Photo en vedette: Mauricio Paiz