fbpx
EN FR
Home   Nouvelles   Belle lutte de Shapovalov pour atteindre le troisième tour à Paris ; blessée, Andreescu se retire à Shenzhen

Belle lutte de Shapovalov pour atteindre le troisième tour à Paris ; blessée, Andreescu se retire à Shenzhen

30 Oct 2019
written by: Tennis Canada
written by: Tennis Canada

Photo : Christopher Levy

Le Canadien de 20 ans a été irrégulier en début de match, échangeant plusieurs bris de service avec Fognini avant que l’Italien ne stabilise son propre jeu pour empocher la manche initiale.

Shapovalov, qui avait eu raison de Fognini en deux manches il y a deux ans à Toronto, savait pertinemment bien qu’il devait se ressaisir et reproduire le niveau qui lui avait permis de vaincre l’Italien à la Coupe Rogers ainsi que de mettre la main sur son premier titre de l’ATP il y a moins de deux semaines, à Stockholm.

Bien sûr, le vent a changé à la faveur du Canadien.

Aiguisant ses puissants coups droits de gaucher et produisant des angles avec une plus grande précision tactique, Shapovalov a pris les commandes du deuxième acte en ravissant le service de son rival dès le quatrième jeu. Un scénario semblable s’est produit à la troisième manche alors que le champion du Masters de Monte-Carlo concédait ses offrandes dès sa première présence au service. Par mesure de sécurité, le Canadien a brisé Fognini une dernière fois pour sceller l’issue de la rencontre.
Les statistiques de Shapovalov indiquent 13 aces et 28 coups gagnants. De plus, il a remporté 77 pour cent de ses premières balles de service et a brisé son adversaire à quatre reprises.

Lors du premier match de la journée sur le Court central, Milos Raonic est tombé en trois manches face à Dominic Thiem, récent vainqueur du tournoi de Vienne. Le Canadien a dominé tout au long de la première manche, gagnant plus de points que Thiem, mais perdant de peu le jeu décisif.

Au deuxième acte, Raonic est parvenu à marquer un bris crucial à la toute dernière minute, faisant vaciller Thiem au douzième jeu pour créer l’égalité.

Cependant, c’est Thiem qui a réussi à trouver la bonne dose de chance pour décrocher le premier bris. Un retour flottant qui a effleuré la ligne a suffi pour forcer Raonic à commettre une erreur, permettant à la cinquième tête de série d’arracher une victoire de 7-6(5), 5-7 et 6-4 en deux heures et 38 minutes.

Pendant ce temps, aux Finales de la WTA à Shenzhen, les blessures se sont acharnées sur Bianca Andreescu, qui était ennuyée par des douleurs au dos lors de sa défaite en trois manches face à son idole de jeunesse Simona Halep, lundi.

Alors qu’elle menait 2-0 contre Karolina Pliskova (2e), Andreescu semblait en pleine forme pour affronter la Tchèque qu’elle avait battue en trois manches à la Coupe Rogers, en août. Cependant, la championne des Internationaux des États-Unis a senti un craquement dans son genou gauche en s’étirant pour retourner un service sortant, trébuchant alors qu’elle tentait de se replacer avant de demander l’aide du soigneur.

Andreescu a vaillamment poursuivi la manche avec sa combativité habituelle, mais ce n’était pas écrit dans les cartes pour la Canadienne. Alors que Pliskova empochait le premier acte 6-3 sur un ace, Andreescu s’est dirigée vers le filet pour lui serrer la main et lui concéder la victoire.

Il est peu probable qu’elle dispute le dernier match du tournoi à la ronde contre la championne en titre Elina Svitolina. La saison 2019 est somme toute terminée pour Andreescu. Mais quelle saison ! Trois titres de la WTA, notamment sa première couronne d’un Grand Chelem, un record de classement pour une Canadienne et une magnifique fiche de huit victoires et trois revers contre des rivales du Top 10.

On te revoit en 2020, Bianca.