EN FR
Home   Nouvelles   Bianca maîtrise Wang pour atteindre les quarts de finale à Indian Wells

Bianca maîtrise Wang pour atteindre les quarts de finale à Indian Wells

12 Mar 2019
written by: Tennis Canada
written by: Tennis Canada

Qui peut arrêter Bianca Andreescu maintenant ? L’étoile canadienne est LE sujet de conversation à l’Open BNP Paribas après une autre magnifique victoire — cette fois aux dépens de la Chinoise Wang Qiang en des comptes de 7-5 et 6-2. Maintenant qu’elle a fait sa place parmi les huit dernières survivantes, la joueuse de 18 ans a toutes les chances d’aller encore plus loin à cette première épreuve de catégorie Premier obligatoire de la saison.

Andreescu, qui est la plus jeune joueuse encore en lice, n’a pas perdu de temps pour imposer son rythme et a mis de la pression sur sa rivale dès les premiers échanges et est même parvenue à briser Wang en entrée de jeu.

Après avoir vaincu la Suissesse Stefanie Voegele 6-1 et 6-2 au tour précédent, Andreescu semblait sur le point de faire une nouvelle démonstration de sa domination en s’imposant 3-1. Toutefois, Wang, 18e tête de série, a été plus coriace que Voegele et s’est assurée de ne pas offrir la victoire sur un plateau d’argent à la native de Mississauga, en Ontario, luttant vaillamment pour lui ravir son service au huitième jeu.

Andreescu a fait preuve de la même détermination qui lui a permis de se hisser au 60e rang mondial, et a repris le contrôle grâce à un deuxième bris pour ensuite remporter la manche sur son service.

Andreescu a eu la tâche un peu plus facile au deuxième acte. Elle a encore une fois fait trébucher Wang dès sa première présence au service, mais cette fois, elle n’a pas laissé sa rivale revenir dans le match. Même confrontée à trois balles de bris au sixième jeu, la Canadienne a conservé son sang-froid pour relever le défi avec brio.

Alors que Wang concédait son service pour une troisième fois, le match était dans la poche. Tout ce qu’Andreescu devait faire était de remporter son service pour obtenir son billet pour les quarts de finale et c’est ce qu’elle a réussi même en faisant face à une autre balle de bris.

(Photo : Mauricio Paiz)