EN FR
Home   Nouvelles   Bouchard se taille une place en quart de finale à Auckland

Bouchard se taille une place en quart de finale à Auckland

02 Jan 2019
written by: Tennis Canada
written by: Tennis Canada

Même s’ils ont emprunté des parcours bien différents, les meilleurs joueurs de simple du Canada, chez les hommes et les femmes, ont été victorieux mercredi pour accéder aux quarts de finale de leur premier tournoi de la saison, soit à l’International de Brisbane et à la Classique ASB.

Milos Raonic, qui dispute l’épreuve de Brisbane pour une sixième année consécutive après avoir été couronné champion en 2016, a aisément disposé du qualifié Miomir Kecmanovic en des comptes de 6-3 et 7-6(2), au deuxième tour. Fidèle à son habitude, le Canadien, qui a produit 21 aces, a dominé au service, mais a également montré les fruits du travail qu’il a accompli durant la saison morte.

Raonic, qui a bataillé ferme derrière la ligne de fond et a réalisé des coups défensifs miraculeux pour briser son rival tôt dans le match. Kecmanovic, un ancien joueur étoile chez les juniors et finaliste des Internationaux juniors des États-Unis en 2016 (il avait perdu contre Auger-Aliassime), est parvenu à trouver un meilleur rythme défensif au deuxième acte, défiant Raonic dans des échanges de revers à revers et passant à deux points de mettre la main sur la manche à 5-4. Toutefois, l’ex-numéro trois mondial a réussi à marteler son adversaire au service et au coup droit pour empocher le jeu décisif et obtenir sa place parmi les huit derniers survivants où l’attend Daniil Medvedev.

Eugenie Bouchard a également goûté à la victoire au deuxième tour de la Classique ASB, à Auckland, mais a dû travailler fort pour se départir de la qualifiée Bibiane Schoofs. Le match s’est déroulé en dents de scie, Bouchard dictant le jeu durant tout le duel à l’exception de quelques moments où elle avait du mal à contrôler ses émotions et que sa rivale s’accrochait de pied ferme.

Cependant, la forme physique de Bouchard et sa ténacité ont brillé dans les moments importants. Elle a été proactive du début à la fin et s’est montrée agressive avec ses volées frappées, ce qui lui a permis de prendre les devants 5-3 à la manche initiale. Quelques appels serrés ont fini par faire tourner le momentum alors que Schoof y allait de balles coupées pour trancher l’herbe sous les pieds d’une Bouchard de plus en plus frustrée et remporter le jeu décisif.

La Canadienne de 24 ans a connu des hauts et des bas depuis ses débuts sur le circuit professionnel, et si le match devait être un microcosme de sa carrière, elle était déterminée à en faire un succès. Bouchard est parvenue à retrouver sa concentration et à revenir à des patrons de jeu simples, mais efficaces, qui lui ont permis de se hisser au cinquième rang mondial en 2014. Après avoir gagné la deuxième manche, elle a marqué un bris de service au troisième acte, ouvrant le terrain avec des revers tranchants et forçant son adversaire à commettre des erreurs grâce à la profondeur de son coup droit.

Bouchard a finalement remporté une victoire courageuse de 6-7(5), 6-4 et 6-4 qui pourrait être déterminante pour sa confiance en ce début de saison. En quart de finale, elle croisera le fer avec la deuxième tête de série Julia Goerges, contre qui elle avait subi une défaite crève-cœur en demi-finale de l’Open du Luxembourg vers la fin de 2018.

(Photo : Getty Images)