• EN
  • FR
EN FR
Home   Nouvelles   Coupe Davis et Fed Cup juniors à Montréal cette semaine : Valérie se souvient très bien

Coupe Davis et Fed Cup juniors à Montréal cette semaine : Valérie se souvient très bien

25 Avr 2019
written by: Mario Brisebois
written by: Mario Brisebois

Grand succès du cinéma, Retour vers le futur a un nom cette semaine à Montréal, plus précisément au Stade IGA, site des qualifications de la Zone des Amériques à la Coupe Davis et la Fed Cup juniors : Valérie Tétreault.

Directrice des communications de Tennis Canada et aussi analyste à TVA Sports après ses années comme joueuse, Valérie a fait la finale du volet mondial.

C’était en 2004, à Barcelone, avec Sharon Fichman comme coéquipière.

« Un de mes grands souvenirs chez les juniors », mentionne Valérie.

On connaît la suite et l’effet tremplin.

Elle a participé aux Internationaux des États-Unis et à ceux d’Australie (contre Kim Clijsters, numéro un mondiale à l’époque) dans les étapes du Grand Chelem, gagné trois tournois et quasi quatre, en n’oubliant pas sa finale face à Angelique Kerber perdue au jeu décisif de la troisième manche à Saguenay et presque un Top 100 (112e) de la WTA et… la Fed Cup des « grandes ».

« Ma Fed Cup chez les juniors m’a encore plus motivée pour atteindre la vraie Fed Cup », se rappelle Valérie avec le recul.

CE QU’IL FAUT SAVOIR

La Fédération internationale tient des sélections sur tous les continents et Montréal accueille, du 25 au 28 avril, les rencontres de qualification réunissant le Costa Rica, le Guatemala, le Salvador, les États-Unis et, bien sûr, le Canada. Les finales auront lieu à Orlando, en Floride, l’été prochain.

Tennis Canada ne néglige rien pour encadrer ses jeunes talents.

Heidi El Tabakh arrive directement de la Fed Cup en République tchèque afin d’aider. Après trente ans et plus à la Coupe Davis, Martin Laurendeau est déjà là pour partager ses expériences. Ajoutons Simon Larose et André Labelle qui sont aussi mis à contribution.

CINQ FINALES ET UN TITRE

Le tennis canadien compte cinq finales à la Coupe Davis et la Fed Cup juniors instituées en 1985 chez les 16 ans et moins, ce qui est plus révélateur comme indice de la force des étoiles de demain.

À 18 et même 17 ans, plusieurs, surtout chez les filles, passent chez les pros, ce qui peut avoir une influence sur les résultats.

Toujours est-il qu’un an après Valérie, Aleksandra Wozniak (avec Ekatarian Shulaeva et Katherine Zoricic) a été de la toute première équipe canadienne à se rendre au match de championnat à Essen, en Allemagne, en 2003.

Filip Peliwo et Edward Nguyen ont aussi fait les finales en 2010 à San Luis Potosí (Mexique) avant Félix Auger-Aliassime, Nicaise Muamba et Chic Chi Hunag, à Budapest en 2016.

Le coup d’éclat est certes Madrid, en 2015, alors que Félix et Denis Shapovaov ont ramené la Coupe au Canada.

« Pas vrai que ce serait “hot” de s’adjuger ensemble la grosse Coupe Davis ? », avaient rêvé à ce moment nos deux surdoués, ce qui pourrait devenir réalité en novembre prochain, à Madrid.

RAFA ET LES AUTRES

Parmi les grands noms qui ont été titulaires ou finalistes à l’une des deux Coupes juniors, mentionnons Amélie Mauresmo, Agneszka Radwanska, d’ex-championnes à Montréal, Michael Chang, Lleyton Hewitt et Jim Courrier, qui sont tous devenus des numéros un. En 2002, il y avait également un gaucher qualifié de prodige, à 15 ans. Vous l’admirez. Il a été un des gagnants les plus populaires au Stade IGA. Vous connaissez très bien son nom : Rafael Nadal.

Quant à Valérie Tétreault, elle est toujours bien présente quinze ans plus tard. Elle est l’animatrice des cérémonies d’ouverture !