fbpx
  • EN
  • FR
EN FR
Home   Nouvelles   Dernier hommage à Gilles Blanchard et autres nouvelles

Dernier hommage à Gilles Blanchard et autres nouvelles

29 Oct 2019
written by: Mario Brisebois
written by: Mario Brisebois

La famille Blanchard et celle du tennis étaient réunies dimanche à Montréal pour un ultime hommage à Gilles, membre du Panthéon de Tennis Québec.

C’est à la fois la vie d’un père aimant que les enfants, Johanne, Josée, Isabelle et Bertrand, ainsi les petits enfants ont célébré en compagnie des amis du tennis.

Journaliste émérite, Gilles Blanchard, décédé à 80 ans, a eu un impact majeur dans le sport.

« Un article très étoffé de Gilles avait fait la une de La Presse et avait été déterminant pour décider le gouvernement à aller de l’avant et débloquer un budget pour parachever le mât du Stade olympique alors que les travaux étaient suspendus », de rappeler François Godbout.

CE QU’ILS ONT DIT

Gilles Blanchard a été directeur des sports au Dimanche-Matin et il fut co-animateur (avec Guy Ferron) d’émissions consacrées aux sports amateurs à Radio-Canada.

Il était à Séoul lors de la disqualification de Ben Johnson aux Jeux de 1988, et à Berlin en 1989 lors de la chute du mur. Ses articles lui avaient valu des prix.  

Mais le tennis a été son sport de prédilection. Il avait sa chronique dans La Presse. Il a été le premier descripteur des grands tournois à RDS avec Réjean Genois à l’analyse.

« Gilles a été un protecteur. Une année, Tennis Canada avait choisi Glen Michibata et Martin Wostenholme pour participer aux Internationaux du Canada (aujourd’hui la Coupe Rogers). Gilles avait dénoncé la situation. Le lendemain, je recevais mon invitation », de mentionner Genois, ex-numéro un canadien et 89e mondial.

« Gilles représente un très gros pan de la vie de Marie (son épouse) et de la mienne », d’ajouter le président de Tennis Québec.

Ex-membre de la Coupe Davis et président de Tennis Canada, le juge Godbout reconnaît dans ces mots son ami disparu.

« Gilles était un homme ardent, cultivé, doté d’une plume vivante, intéressé par les gens et épris de justice », a tenu à préciser le juge.

« Il s’est dévoué aux sports amateurs bien avant que les Olympiques ne deviennent populaires. Nous avons fait nos études ensemble. Je perds le frère que je n’ai jamais eu. Pour Gilles aussi, le sport était le passeport de la vie », de commenter le juge avec grand aplomb.

De sa résidence à Londres, John Beddington, premier grand patron du tennis à Montréal, a écrit que Gilles avait toujours vu à ce que le tennis au Canada reste au premier plan au début de la mondialisation.

BIANCA DANS NOS SALONS

Les Finales de la WTA à Shenzhen, auxquelles participe Bianca Andreescu, sont diffusées toute la semaine sur les ondes de TVA Sports ou TVA Sports 2, selon les jours.

UN DOCUMENTAIRE POUR MONSIEUR TENNIS

Aux retrouvailles très bien réussies de Tennis Canada pour les 26 ans des grands tournois à Québec (la Coupe Banque Nationale ou le Challenge Bell), il y a eu cet entretien avec le journaliste-réalisateur Marc Durand.

On parle ici d’un projet de Durand, aussi auteur de livres sur les Bulldogs de Québec (champions de la Coupe Stanley) et Jean Béliveau, qui serait un hommage à Jack Hérisset. On n’est pas encore rendu au choix de la plateforme, mais pourquoi pas un documentaire, vu l’expertise de Marc Durand en télé ?

Chose certaine, ce n’est pas le contenu qui manquerait avec tout ce que « Jack » a accompli pour son sport à Québec.

À suivre…

APRÈS SAGUENAY, TORONTO

À la suite d’un autre succès du Challenger Banque Nationale de Saguenay, notamment grâce au triomphe des Québécoises Leylah Annie Fernandez et Mélodie Collard en double, le circuit féminin de l’ITF s’arrête à Toronto cette semaine pour la présentation du Challenger Tevlin, une autre épreuve dotée d’une bourse de 60 000 $.

Ex-13e joueuse mondiale, la Belge Kirsten Flipkens est la favorite.

Un solide test attend Leylah contre la troisième tête de série Bibiane Schoofs dès le premier tour.

Auteure d’une demi-finale à Saguenay, Françoise Abanda est du tableau principal torontois. Il en va de même pour Mélodie, active en simple et en double, toujours en compagnie de Leylah.

DES NOUVELLES DE FÉLIX

Félix est resté en Europe à la suite de la blessure à la cheville qui l’a obligé à se retirer du tournoi de Vienne et à faire l’impasse sur le Masters de Paris et les Finales Next Gen de l’ATP.

Toutefois, Félix est encre en lice pour les Finales de la Coupe Davis qui se dérouleront du 18 au 24 novembre. Cela lui laisse donc un peu de temps pour se rétablir.