fbpx
  • EN
  • FR
EN FR
Home   Nouvelles   Eugenie: Tous les espoirs sont (de nouveau) permis!

Eugenie: Tous les espoirs sont (de nouveau) permis!

21 Jan 2017
written by: Mario Brisebois
written by: Mario Brisebois

Où se situe maintenant Eugenie Bouchard dans la relance qu’elle semble avoir entreprise cette année?

Encouragés de la voir dans de meilleures dispositions après sa demi-finale à Sydney qui s’avérait sa première depuis Kuala Lumpur en mars passé, les amateurs devront néanmoins patienter pour le test contre Angelique Kerber.

Eugenie a raté vendredi à Melbourne son rendez-vous tant espéré au cours de la fin de semaine avec la numéro un mondiale et championne australienne lors du premier grand chelem de l’année.

En avance 4-3 au troisième set, Eugenie a cédé son bris de service d’avance dans une défaite de 4-6, 6-3 et 5-7 devant Coco Vandeweghe.

Dommage!

D’accord, l’enregistrement du match n’est pas à conserver pour montrer aux jeunes quoi faire dans les écoles de tennis.

Il est survenu plus de fautes directes (70) que coups gagnants (61) au bout de presque deux heures et demi dans le grand stade Rod Laver.

Eugenie, 47e mondiale, a eu ses chances contre l’Américaine qui se situe 35e.

Elle et ses entraîneurs risquent de faire de très mauvais rêves après la double faute au huitième jeu pour permettre à sa rivale de faire 4-4.

D’UN CÔTÉ COMME DE L’AUTRE

On peut même  parler de cauchemars pour le clan Bouchard avec les quatre balles de bris qu’elle a échappées qui lui auraient redonné les devants 5-4 au neuvième jeu d’une durée de treize minutes à lui seul avant que Eugenie ne reperdre son service au jeu suivant et conséquemment la victoire qui, ceci écrit très franchement, aurait pu aller aussi d’un côté comme de l’autre.

Quiconque a vu en entier la confrontation d’une durée de 2 heures et 22 minutes admettra que la gagnante a été juste plus opportuniste.

À plusieurs endroits visités dernièrement, les gens m’ont beaucoup parlé de Carey Price et d’Eugenie Bouchard à savoir si la Westmountoise était (enfin!) sortie de ses deux dernières années sombres côté résultats après les succès qui lui avaient valu la finale de Wimbledon et la 5e place au monde lors de son année magique de 2014.

Quoi quelle est la première à avoir espéré nettement davantage, son début de saison en représente  définitivement un d’espoir.

Voilà une mèche qu’elle n’avait sortie trois filles du top trente, dont la 6e Dominika Cibulkova, comme à Sydney en route vers sa première demi-finale depuis Kuala Lumpur en mars dernier.

Saviez-vous que cette troisième ronde à Melbourn égale sa plus reluisante performance de l’ensemble de 2016?

Ce que j’ai le plus apprécié chez Eugenie ne se situe pas autant au tableau des pointages ou dans son répertoire de coups comme dans sa tête.

Son attitude  au jeu a complètement changé  pour le mieux en ce sens  que sa reconstruction psychologique fait  qu’elle se débat maintenant plutôt se bette

L’année commence. Il reste la constance à ajouter dans son jeu, mais la carrière d’Eugenie semble nettement partie dans une meilleure direction.

 

TRÈS RUDE JOURNÉE CANADIENNE

Dans les autres résultats canadiens vendredi, Gabriela Dabrowski (Michaella Krajichek) et Daniel Nestor (Édouard Roger Vasselin) ont subi l’élimination en double.

Gabriela (Rohan Bonpana) reste toutefois en lice en double mixte qu’elle n’a d’ailleurs pas entrepris.

 

LES GRANDS NOMS EN BREF

Chez les  grandes pointures internationales, Angelique Kerber (Kristina Pliskova), Venus Williams (Ying Ying Duan) et Andy Murray (Sam Querrey) ont gagné en sets successifs pour accéder aisément au 4e tour alors que Stan Wawrinka (Viktor Troicki) en a eu besoin de quatre.

 

ROGER PASSE AUSSI 

Dans un affrontement s’annonçant dès  plus  compliqué et relevé compte tenu que nous ne sommes qu’en première semaine, le quadruple champion Roger Federer affrontait le 10e favori Tomas Berdych.

La légende aux 17 titres majeures  que les blessures ont régressé  17 a eu le dessus  avec zéro complication 6-2, 6-4 et 6-4.

Kei Nishikori, 5e,  a de quoi  commencer  se faire du souci pour son prochain test.

 

MILOS… LA NUIT 

Ajoutez tout de suite la cafetière de l’équipement pour rester éveillé afin de suivre samedi Milos Raonic devenu le joueur le mieux classé après Murray suite au départ hâtif de  Novak Djokovic. Les organisateurs australiens ont planifié son match de 3e tour face au Français Gilles Simon (25e)  pas avant 18h.  dans le stade Hisense.

Avec le décalage, cela sera en pleine nuit chez nous.