fbpx
EN FR
Home   Nouvelles   Félix Auger-Aliassime s’incline en finale de l’Open de Rio

Félix Auger-Aliassime s’incline en finale de l’Open de Rio

24 Fév 2019
written by: Tennis Canada
written by: Tennis Canada

L’athlète de 18 ans percera le Top 60

Félix Auger-Aliassime (Montréal, QC) est passé tout près de mettre la main sur son premier titre de l’ATP, dimanche, mais s’est finalement incliné face au Serbe de 23 ans Laslo Djere en deux manches de 6-3 et 7-5. Les deux joueurs tentaient de remporter le premier titre de leur carrière et de mettre la main sur 500 points ATP.

Auger-Aliassime a semblé nerveux en début de rencontre. En effet, il a concédé son service à quatre reprises lors de la première manche. Le Québécois a toutefois mieux amorcé le deuxième acte en brisant son adversaire. Son avance n’a cependant pas tenu très longtemps, alors que Djere a retrouvé sa constance en fond de terrain pour combler le déficit et éventuellement convertir sa cinquième balle de match pour l’emporter. Grâce à cette victoire, Djere passera de la 90e place mondiale à la 37e.

Avant d’entamer son parcours à Rio, Auger-Aliassime cherchait à percer le Top 100. Une semaine plus tard, il quitte Rio en ayant non seulement fait sa place au Top 100, mais également au Top 60. En effet, à la publication du prochain classement mondial, le Québécois se trouvera au 59e échelon, ce qui représente un bon de plus de 40 rangs en une semaine. L’athlète de 18 ans est également devenu le plus jeune finaliste d’une épreuve du Circuit 500 de l’ATP depuis l’instauration de cette catégorie de tournoi en 2009. Il tentait également de devenir le plus jeune à rafler un titre ATP depuis Nishikori en 2008.

« C’est un peu décevant, bien sûr, car je tentais de remporter mon premier titre, aujourd’hui. Mais en même temps, cela ne m’empêchera pas de dormir parce que j’ai réalisé de bonnes choses cette semaine et je vais m’appuyer sur les aspects positifs. Mon service m’a laissé tomber aujourd’hui, ce qui est frustrant, car j’ai bien servi toute la semaine et je savais que je pouvais faire mieux. Mais ce sont des choses qui arrivent et cela prouve qu’il faut que je m’améliore et que je mûrisse en tant que joueur et en tant que personne afin de me donner plus de chances de gagner un titre. La finale d’aujourd’hui fait déjà partie du passé. Maintenant, je dois récupérer de cette semaine émotionnelle et me préparer pour le tournoi de Sao Paulo. »

La semaine d’Auger-Aliassime

Lundi, il occupait le 104e rang mondial, à une place du meilleur classement de sa carrière (103e).

Mardi, il enregistrait la plus grosse victoire de sa carrière en indiquant la sortie à l’Italien Fabio Fognini, deuxième tête de série du tournoi et 16e joueur mondial.

Mercredi, il prenait sa revanche face au Chilien Christian Garin contre qui il s’était incliné la semaine dernière à Buenos Aires.

Vendredi, il prenait la mesure de l’Espagnol Jaume Minaur en deux manches de 6-4 et 6-3 et se qualifiait ainsi pour son premier carré d’as de l’ATP sans perdre une seule manche.

Samedi, il signait une quatrième victoire consécutive contre un membre du Top 100 en éliminant le champion de l’édition 2016 de l’Open de Rio, Pablo Cuevas, 63e joueur mondial. Auger-Aliassime devenait ainsi le plus jeune finaliste d’un tournoi de catégorie 500 de l’ATP depuis l’instauration de cette catégorie de tournoi en 2009.

Aujourd’hui, il tentait de devenir le plus jeune champion d’un tournoi de l’ATP depuis Kei Nishikori à Delray, en 2008, mais s’est finalement incliné face à Laslo Djere 6-3 et 7-5.

Lundi, à la publication des classements mondiaux, Auger-Aliassime occupera le 59e rang.