fbpx
EN FR
Home   Nouvelles   Trois Canadiens s’inclinent au premier tour à Melbourne

Trois Canadiens s’inclinent au premier tour à Melbourne

21 Jan 2020
written by: Tennis Canada
written by: Tennis Canada

Une autre journée difficile pour les jeunes Canadiens à Melbourne.

Félix Auger-Aliassime, qui espérait se joindre à son compatriote Milos Raonic au deuxième tour des Internationaux d’Australie, a subi un revers de 7-5, 4-6, 7-6(4) et 6-4 aux mains d’Ernest Gulbis, un joueur issu des qualifications.

À 19 ans, Auger-Aliassime prenait part au tableau principal à Melbourne pour la première fois de sa carrière. Bien qu’il abordait le tournoi avec une certaine confiance après avoir atteint la demi-finale de l’épreuve d’Adélaïde, le jeune Canadien est devenu la troisième tête de série masculine à mordre la poussière au tour initial et le deuxième Canadien, après son compatriote Denis Shapovalov.

Auger-Aliassime a connu sa part de difficulté, commettant sept doubles fautes et 44 fautes directes au cours du duel. Ses ennuis ont commencé tôt dans le match, puisqu’il n’a produit que trois coups gagnants lors de la première manche. Malgré une belle bataille au deuxième acte qui lui aura permis de niveler la marque, il n’a finalement pas réussi à relever le défi que lui posait Gulbis.

Adversaire dangereux malgré son 256e rang, Gulbis représentait un rival coriace pour Auger-Aliassime. Ancien numéro 10 mondial, il a traversé des périodes difficiles au fils des ans, mais a fait la une en 2018 en se qualifiant pour le tableau principal de Wimbledon et en éliminant par la suite la troisième tête d’affiche Alexander Zverev en route vers le quatrième tour.

Une précieuse expérience pour Fernandez

Leylah Annie Fernandez effectuait également ses débuts professionnels en Grand Chelem après avoir dominé les épreuves préliminaires. Malgré de vaillants efforts, l’adolescente de 17 ans n’est pas parvenue à faire tomber l’Américaine Lauren Davis, s’inclinant en des comptes de 6-4 et 6-2.

Malgré son manque d’expérience sur le circuit professionnel, Fernandez a tenu bon contre la 62e mondiale, soutenant sa puissance et son endurance dans certains des plus longs échanges. Elle s’est montrée agressive tout au long du match, faisant preuve de ténacité et de combativité.

Fernandez, qui était la seule Canadienne au tableau du simple des Internationaux d’Australie, a pris un bon départ en cette année de transition entre les rangs juniors et les pros. La championne en titre des épreuves juniors de Roland-Garros devrait quitter l’Australie avec une bonne dose de confiance, ayant démontré qu’elle peut suivre le rythme des joueuses plus âgées et plus aguerries.

Pospisil tombe aux mains de Karlovic

Dernier joueur de l’unifolié à fouler le terrain mardi et fort de ses victoires lors des Finales de la Coupe Davis en novembre dernier, Vasek Pospisil n’est toutefois pas parvenu à poursuivre sur sa lancée à Melbourne.

Affrontant le géant de 40 ans Ivo Karlovic, auquel il a tenu tête durant un peu plus de deux heures, le Canadien a plié bagage en trois manches de 7-6(4), 6-4 et 7-5.

Malgré des statistiques assez semblables, ce sont les deux bris de service de Karlovic contre aucun pour Pospisil qui ont notamment fait la différence sur l’issue du match.

Il ne reste donc plus que Milos Raonic au tableau du simple des Internationaux d’Australie. De son côté, Pospisil n’a pas terminé sa quête en sol australien, car il prendra part au tournoi en double avec son partenaire Hubert Hurkacz. Au premier tour, ils affronteront les Britanniques Jamie Murray et Neal Skupski, 14es têtes de série.

 

*Photo: Peter Staples/ATP Tour