fbpx
  • EN
  • FR
EN FR
Home   Nouvelles   Félix joue au Père Noël à… 17 ans, neuf du top onze en attendant les Williams, et plus

Félix joue au Père Noël à… 17 ans, neuf du top onze en attendant les Williams, et plus

11 Déc 2017
written by: Mario Brisebois
written by: Mario Brisebois

Quand on dit que le père Noël n’a pas d’âge Félix Auger-Aliassime, 17 ans, en est la preuve.

Avant de partir vers Dubaï, où il s’entraine présentement en compagnie de Roger Federer à la suite de l’invitation de celui-ci, il a fait « cadeau » d’un investissement financier personnel dans un programme de détection de jeunes talents (5 à 7 ans) à l’Académie Hérisset-Bordeleau, au club Avantage de Québec.

OK. Sam, le papa de Félix, est associé de l’Académie, mais la générosité va aussi au-delà de la famille.

« Monsieur Tennis » à Québec, Jack Hérisset n’a pas voulu parler de montant, ce que l’on va respecter, mais l’engagement est substantiel.

« Félix a décidé de se servir de ses commandites pour aider, comme ce fut son cas, de là le thème “redonnera suivant” dans notre présentation aux médias de Québec puisqu’il a appris son tennis ici », de raconter Jack.

L’engagement n’est pas que l’affaire de la signature d’un chèque.

« Notre premier recrutement pour sélectionner 24 jeunes aura lieu le 16 décembre. Nous avons déjà quarante noms. Le programme est là pour trois ans et Félix, que Sam envoyait dans le temps frapper avec des beaucoup plus jeunes, sera là pour la durée », m’affirme Jack Hérisset.

Autre bonne nouvelle, le Père Noël Félix est aussi capable de se « cloner ». Le groupe Michel (automobiles) de Québec a décidé de s’engager financièrement comme… Félix.

NEUF DES ONZE MEILLEURES Y SERONT

Toujours dans le département des « cadeaux, la Coupe Rogers (ce seront les femmes l’an prochain), le tennis à Montréal et au Québec en reçoit un vraiment très joli à temps pour la période des Fêtes.

Chaque fin d’année, la WTA demande à ses têtes d’affiche de choisir les tournois auxquels elles comptent participer au calendrier suivant.

Avec raison, Eugène Lapierre est très heureux. Vous le serez aussi.

Simona Halep (1re mondiale et championne à Montréal il y a deux ans), Garbine Mughuruza, Caroline Wozniacki, Karolina Pliskova, Elina Svitolina (gagnante à Toronto l’an dernier), Jelena Ostapenko, Johanna Konta, Coco Vandewedge et Kristina Mladekovic seront toutes là du 3 au 12 août.

Cela donne neuf des onze meilleures, dont quatre anciennes numéro un.

Le seul nom vraiment connu du Top 10 qui manque est la cinquième mondiale Venus Williams, ce qui n’inquiète nullement Eugène.

“Cette sélection présaison des joueuses sert à un groupe de bonis aux joueuses (selon leur nombre de participations et les résultats) lequel Venus (37 ans) a délaissé à ce stade de sa carrière. De fait, Venus avait été des participantes il y a deux ans sans s’être engagée via la première liste des inscrites. Or…”, de rappeler Eugène à propos de la finaliste à Montréal 2014 et Québec un mois plus tard.

ET POURQUOI PAS SERENA AUSSI ?

À propos des chances de voir Serena Williams à Montréal, mes espions ont vu et surtout entendu Jill Smoller dire à Eugene il y a quelques mois qu’il allait être “correct”, puisque Serena serait revenue au jeu au moment de la Coupe Rogers.

Pour votre info, Jill est l’agent de… Serena.

Comme la nouvelle maman s’est inscrite au premier Grand Chelem en Australie dans la nouvelle de la semaine, pas vrai que tout devient possible ?

À VOIR ET… LIRE

Dans sa parution de décembre, “Tennis Mag” propose une entrevue et une affiche géante de Shapo. Il y a aussi Jean-René Dufort et les coulisses de la Coupe Rogers 2017 racontées par Valérie Tétreault.

CAPITAINE FRANK TRÈS OCCUPÉ

 

 

Si vous pensez que tout va très et trop vite, Frank Dancevic peut très bien vous servir de référence dans le domaine.

En plus de sa nomination au poste de capitaine de la Coupe Davis à la place de Martin Laurendeau débordé avec Shapo, Frank a déménagé (Rive-Sud de Montréal) et sa blonde (Nikolina) a donné naissance (à Alexandre) au premier enfant du couple.

ENTREFILET

Président du Challenger Banque Nationale de Granby, Alain Faucher réunit son équipe le 19… Dans notre série “que sont-ils devenus”, Roger Raymond (Carrefour, Quatre Saisons, Tennis 13 et Sporting Club] est devenu grand globe-trotter avec Nicole depuis sa retraite… Oui, on prépare notre rétrospective de 2017 sous forme de quiz.

 

Photo en vedette : Yves Longpré