fbpx
EN FR
Home   Nouvelles   Félix prend sa revanche sur Garin pour atteindre les quarts à Rio

Félix prend sa revanche sur Garin pour atteindre les quarts à Rio

20 Fév 2019
written by: Tennis Canada
written by: Tennis Canada

Félix Auger-Aliassime poursuit son parcours de rêve à l’Open de Rio en battant Christian Garin — son tombeur de la semaine dernière à Buenos Aires — dans une intense bataille de 7-5 et 6-4 sous les réflecteurs du Quadra Central.

Dans un tournoi qui a perdu sept de ses huit têtes de série dès le tour initial (y compris Fabio Fognini [2e] éliminé par Auger-Aliassime), le tableau grand ouvert offrait à l’adolescent canadien et à son rival une excellente occasion de récolter de précieux points de classement.

La nervosité était palpable au début du match et les deux joueurs se sont échangé des bris de service, à l’instar de leur duel de la semaine passée lors duquel 11 bris avaient été enregistrés. Toutefois, Auger-Aliassime est parvenu à se ressaisir en premier et après avoir ravi le service de Garin au dixième jeu, il a fait preuve de sang-froid pour remporter le premier acte.

Photo: Rio Open/FotoJump

À la deuxième manche, le Chilien, un ancien champion junior de Roland-Garros possédant une impressionnante fiche sur la terre battue, a rapidement pris les devants 2-0 et était à un point de se forger une avance de 3-0 avant que le Canadien de 18 ans ne parvienne à le faire vaciller pour remettre les pendules à l’heure.

Auger-Aliassime, qui a semblé revigoré par ce bris au troisième jeu de la deuxième manche, a ressorti la magie qui lui avait permis d’indiquer la sortie à Fabio Fognini (16e) au tour précédent, tandis que Garin connaissait une baisse d’énergie et de concentration. À la suite d’une magnifique prestation sans faute au service, Auger-Aliassime scellait l’issue de la rencontre en une heure et 46 minutes.

Grâce à cette victoire, Auger-Aliassime se hissera au sein du Top 90 mondial la semaine prochaine et participera au deuxième quart de finale de l’ATP Tour de sa jeune carrière, et de loin le plus important. Il sera alors opposé à l’Espagnol Jaume Munar qui a obtenu sa place parmi les huit derniers survivants après une lutte épique de trois heures et 19 minutes.

(Photo en vedette: Rio Open/FotoJump)