EN FR
Home   Nouvelles   Félix s’incline en finale à Lyon, Dabrowski récolte le titre du double de la Coupe de Nürnberg

Félix s’incline en finale à Lyon, Dabrowski récolte le titre du double de la Coupe de Nürnberg

25 Mai 2019
written by: Tennis Canada
written by: Tennis Canada

Ce n’était pas écrit dans les cartes pour Félix Auger-Aliassime, samedi, à Lyon. Le joueur de 18 ans, qui, grâce à sa présence en finale, se hissera au 22e rang de l’ATP Tour, n’a pas réussi à vaincre le Français Benoît Paire, qui a joué du tennis inspiré devant ses partisans.

Malgré tout, Auger-Aliassime aura obtenu une bonne dose de confiance de cette deuxième finale de l’ATP en l’espace de quelques mois, après avoir aussi disputé le match ultime de l’Open de Rio, en février. Cette confiance lui sera utile alors qu’il participera à son premier tableau principal à Roland-Garros, où le Montréalais affrontera l’Australien Jordan Thompson au premier tour.

Le vent a rapidement tourné en faveur de Paire, à Lyon, alors que le Français brisait le jeune Québécois dès le troisième jeu de la manche initiale. Paire aurait très bien pu sceller l’issue du premier acte quelques jeux plus tard alors qu’il créait trois autres occasions de bris.

Cependant, Auger-Aliassime n’avait pas l’intention de baisser les bras si facilement et son rival a commencé à montrer des signes de frustration. Il est toutefois parvenu à se ressaisir à temps pour empocher la manche par la marque de 6-4.

Un bris hâtif et un deuxième peu de temps après ont permis à Paire de prendre le contrôle de la manche. À 5-3, le Français, qui occupe le 51e rang mondial, a encore une fois fait plier son jeune rival pour signer le gain en des comptes de 6-4 et 6-3.

Pendant ce temps, en Allemagne, Gabriela Dabrowski et sa partenaire Xu Yifan ont été couronnées championnes de la Coupe de Nürnberg. La finale présentait un défi supplémentaire pour Dabrowski, car sa compatriote Sharon Fichman se trouvait de l’autre côté du filet aux côtés de l’Américaine Nicole Melichar. Au cours de leur carrière, les deux Canadiennes ont souvent évolué ensemble, notamment le mois dernier lors de la rencontre de la Fed Cup opposant le Canada à la République tchèque.

C’est la joueuse de 27 ans d’Ottawa qui a eu le dessus cette fois. Après avoir concédé la manche initiale, Dabrowski et sa partenaire se sont retroussé les manches pour remporter le jeu décisif du deuxième acte et forcer la tenue d’un super jeu décisif avant d’arracher un gain de 4-6, 7-6(5) et 10-5.

(Photo : Open Parc Auvergne-Rhône-Alpes)