fbpx
EN FR
Home   Nouvelles   HISTORIQUE ! Le Canada atteint sa première finale de la Coupe Davis en battant la Russie 2-1

HISTORIQUE ! Le Canada atteint sa première finale de la Coupe Davis en battant la Russie 2-1

23 Nov 2019
written by: Tennis Canada
written by: Tennis Canada

Une nouvelle page de l’histoire vient d’être écrite.

Pour la première fois de son histoire, l’équipe canadienne BMW participera à la finale de la Coupe Davis. Il a fallu trois duels en demi-finale contre la Russie pour remporter la victoire, Vasek Pospisil et Denis Shapovalov s’imposant 6-3, 3-6 et 7-6(5) en double face à Andrey Rublev et à Karen Khachanov pour sceller l’issue de la rencontre.

Le match n’a pas bien commencé pour Pospsisil (150e), qui avait été si solide au service depuis le début de ces Finales, mais qui n’a pas réussi à gagner un seul point lors des deux premiers jeux, permettant ainsi à Rublev (23e) de prendre les devants 2-0. Le Canadien a ensuite retrouvé ses repères et s’est forgé trois balles de bris au huitième jeu, mais Rublev n’a pas défailli. Au jeu suivant, Pospisil s’est bien défendu pour annuler trois balles de manche, mais n’a pu empêcher le Russe de conclure la manche sur son propre service.

Quelques fautes coûteuses de Pospisil au troisième jeu du deuxième acte ont permis à Rublev de prendre les devants et une sérieuse option sur le match. Cependant, le Canadien est parvenu à ramener les pendules à l’heure en exerçant assez de pression sur le service de Rublev pour lui faire commettre une double faute sur une balle de bris.

Rublev lui a toutefois rendu la monnaie de sa pièce dès le jeu suivant. À partir de ce moment, le Russe a été presque parfait pour arracher la victoire. Shapovalov devra maintenant tenter de faire tourner le vent pour garder le Canada dans la course.

Khachanov, qui occupe le 17e rang mondial, a eu deux occasions de s’emparer du service de Shapovalov (15e) tôt dans la première manche et a profité d’une double faute du Canadien pour prendre les devants 3-1.

Le jeune joueur de 20 ans s’est toutefois repris alors que Khachanov frappait une balle à l’extérieur sur une balle de bris au septième jeu. Par la suite, Shapovalov a converti sa troisième balle de bris du neuvième jeu grâce à un magnifique revers en croisé avant de servir pour la manche.

Au deuxième acte, les deux rivaux sont restés nez à nez jusqu’au dixième jeu lorsque Khachanov, qui menait 5-4, est parvenu à briser Shapovalov sur une double faute.

C’est Shapovalov qui s’est démarqué le premier à la troisième manche, ravissant le service de Khachanov au septième jeu pour prendre les devants 4-3. Le Canadien a presque concédé cette avance en offrant trois balles de bris à Khachanov, mais il a réussi à se sortir du pétrin pour triompher.

La fébrilité était palpable avant le début du match de double. Pospisil et Shapovalov ont été les premiers à marquer un bris, ce qui leur a permis d’empocher la manche initiale.

Toutefois, ce sont les Russes qui se sont démarqués au deuxième acte en prenant les devants 3-1. Les Canadiens ont réussi à ramener les pendules à l’heure, mais Rublev et Khachanov ont trouvé le moyen de les faire défaillir encore une fois avant de prolonger la bataille.

La troisième manche a été chaudement disputée et les joueurs se sont dirigés vers le jeu décisif. La Russie a alors pris une avance de 3-0, mais le Canada est revenu à la charge pour niveler la marque à 4-4 avant de se forger deux balles de match et de convertir la deuxième pour propulser le Canada en finale.