fbpx
EN FR
Home   Nouvelles   Le Canada à égalité 1 à 1 avec la Slovaquie après la première journée de la Coupe Davis par BNP Paribas

Le Canada à égalité 1 à 1 avec la Slovaquie après la première journée de la Coupe Davis par BNP Paribas

01 Fév 2019
written by: Tennis Canada
written by: Tennis Canada

C’est l’égalité 1 à 1 entre le Canada et la Slovaquie après la première journée de la rencontre de qualification de la Coupe Davis par BNP Paribas, à Bratislava. En lever de rideau, Denis Shapovalov s’est imposé en deux manches de 6-4 et 7-5 face au Slovaque Filip Horansky, avant que Martin Klizan, joueur le mieux classé de la Slovaquie, ne prenne la mesure de Félix Auger-Aliassime 7-5 et 6-3. Le gagnant de ce week-end obtiendra sa place pour les finales présentées en novembre 2019, à Madrid.

Shapovalov, qui dispute sa sixième rencontre consécutive de la Coupe Davis, a ajouté un sixième gain à sa fiche, lui qui ne compte que trois revers. Il lui aura fallu ravir le service de son adversaire une fois dans chaque manche pour marquer le premier point du Canada. Le jeune joueur de 19 ans a réussi à effacer les trois balles de bris auxquelles il a fait face et a réussi 70 % de ses premières balles de service. Horansky, 219e joueur mondial, disputait son premier duel de la Coupe Davis.

Photo: Mauricio Paiz

« J’ai trouvé ce duel excitant. J’avais beaucoup de pression avant le match. Filip n’avait rien à perdre et je pense qu’il a disputé un très bon match. J’ai très bien servi, ce qui m’a permis de gagner des points importants et de continuer de mettre de la pression sur mon adversaire. Je pense que mon expérience m’a beaucoup aidé aujourd’hui. »

Auger-Aliassime effectuait son baptême à la Coupe Davis. En effet, même s’il avait été choisi au sein de l’équipe pour une première fois en septembre dernier, à Toronto, il prenait part à son premier match aujourd’hui. L’athlète de 18 ans a connu un excellent début de match. Il a brisé Klizan d’entrée pour prendre les devants 3-0 et a même mené 5-2. Il est alors passé à deux points de remporter le premier acte, mais le Slovaque, 38e mondial, est parvenu à renverser la vapeur et à remporter les cinq jeux suivants pour éventuellement enregistrer la victoire.

Photo: Mauricio Paiz

« Je n’aurais pu demander un meilleur début de match pour le début de la carrière à la Coupe Davis. Je crois qu’il est parvenu à trouver son rythme et a commencé à appliquer de la pression. J’ai raté ma chance à 5-2, 0-30 sur son service. J’ai le vent dans les voiles, mais à partir de ce moment-là, il a haussé son niveau de jeu et a de mieux en mieux joué. Je suis somme toute content de ma première expérience. L’ambiance était fantastique et j’espère marquer mon premier point ce week-end. »

 

Aperçu de samedi

Photo: Mauricio Paiz

Alors que les deux équipes sont à égalité, le match de double revêt une très grande importance et c’est ce match qui donnera peut-être le ton à cette dernière journée de la rencontre. Auger-Aliassime et Shapovalov seront lancés dans la mêlée. Ce sera la toute première fois que le Canada sera représenté par un tandem formé de deux adolescents. Le duo, qui a remporté l’épreuve junior des Internationaux des États-Unis en 2015, tentera d’ailleurs de devenir la deuxième équipe d’adolescents de l’histoire de la Coupe Davis à remporter un match de double dans le Groupe mondial. Seuls les Suédois Andres Jarryd et Hans Simonsson avaient réussi cet exploit en 1981. Les Canadiens feront face à Filip Polasek et Igor Zelenay, respectivement classés 148e et 66e en double. Shapovalov reviendra ensuite sur le terrain pour affronter Klizan contre qui il s’était incliné en trois manches l’an dernier. Si un cinquième match est nécessaire pour départager les deux équipes, il sera disputé entre Auger-Aliassime et Horansky.

« Aujourd’hui, Félix a disputé son premier match de la Coupe Davis et il a très bien géré ses émotions. Il a été fidèle à son style de jeu, mais ce n’était pas facile contre un joueur aussi aguerri que Martin. Il évolue sur le circuit professionnel depuis de nombreuses années et n’en est pas à ses premières armes à la Coupe Davis. Cela a été une bonne expérience d’apprentissage pour Félix et cela lui servira pour demain. La première journée s’est déroulée comme nous nous y attendions. Nous nous préparons maintenant pour le double de demain », commentait le capitaine canadien Frank Dancevic.

 

  AUGER-ALIASSIME SHAPOVALOV POLASEK ZELENAY
Classement de double 371e 302e 148e 66e
 Fiche de double à la Coupe Davis 0-0 0-0 9-4 5-5

SHAPOVALOV contre KLIZAN – Deuxième affrontement entre les deux joueurs (Klizan mène 1-0

SHAPOVALOV

KLIZAN

19 ans 29 ans
25e mondial 38e mondial
Meilleur classement à vie : 23e (juin 2018) Meilleur classement à vie : 24e (avril 2015)
6e rencontre de la Coupe Davis 19e rencontre de la Coupe Davis
Fiche de 6-3 à la Coupe Davis Fiche de 25-9 à la Coupe Davis

AUGER-ALIASSIME contre HORANSKY – premier affrontement entre les deux joueurs

AUGER-ALIASSIME

HORANSKY

18 ans 26 ans
106e mondial 219e mondial
Meilleur classement à vie : 106e (janvier 2019) Meilleur classement à vie : 196e (juillet 2018)
2e rencontre de la Coupe Davis 2e rencontre de la Coupe Davis
Fiche de 0-1 à la Coupe Davis Fiche de 0-1 à la Coupe Davis

Horaire des matchs 

Rencontre des qualifications de la Coupe Davis 2019
Le Canada contre la Slovaquie
1er et 2 février 2019
NTC Arena, Bratislava
Pointage : 1-1

 

Date

Match

Résultat

Vendredi 1er février Premier match de simple Shapovalov b. Horanksy 6-4, 7-5
Vendredi 1er février Deuxième match de simple Klizan b. Auger-Aliassime 7-5, 6-3
Samedi 2 février Match de double Shapovalov/Auger-Aliassime contre Polasek/Zelenay
Samedi 2 février Troisième match de simple Shapovalov contre Klizan
Samedi 2 février Quatrième match de simple Auger-Aliassime contre Horansky

Le Canada participe aux qualifications de la Coupe Davis dans l’espoir d’obtenir sa place pour les finales présentées en novembre 2019, à Madrid. Sous le nouveau format de la Coupe Davis, les qualifications opposent 12 pays têtes de série contre 12 nations négligées, les gagnants accédant à la finale.

Les matchs sont diffusés en direct sur les ondes de Sportsnet.

 

Photo: Mauricio Paiz