fbpx
  • EN
  • FR
EN FR
Home   Nouvelles   Le Canada à la nouvelle Coupe ATP

Le Canada à la nouvelle Coupe ATP

01 Jan 2020
written by: Mario Brisebois
written by: Mario Brisebois

Qui a dit que le tennis est un sport individuel ?

La saison reprend cette semaine sur la scène internationale comme elle s’est terminée à la fin novembre. Après les Finales de la Coupe Davis à Madrid, où le Canada avait très bien fait, y atteignant la première finale de son histoire devant Rafael Nadal et l’Espagne, place maintenant à la nouvelle Coupe ATP dont c’est le lancement du 3 au 12 janvier à Brisbane, Perth et Sydney, en Australie.

Depuis 2017, le tennis compte maintenant trois compétitions par équipe, en ajoutant la Coupe Laver, laquelle est somme toute celle de Roger Federer, sa société étant créatrice et gestionnaire.

Vrai qu’il existait auparavant la Coupe Hopman, un tournoi de démonstration avec une poignée de pays. Elles sont maintenant 24 nations réunies avec une bourse de 15 millions de dollars et des points ATP en jeu, ceci expliquant la reconnaissance et la notoriété immédiates.

Avec Rafa et Novak Djokovic comme chefs de file, les grandes pointures y sont présentes sauf Roger Federer qui prolonge les Fêtes en famille.

En plus des $$$ et des points internationaux, il y a une valeur rajoutée pour les joueurs.

« L’avantage avec la Coupe ATP est que tout le monde est assuré de disputer trois matchs de haut niveau, ce qui est idéal en prévision du premier Grand Chelem de l’année à Melbourne la semaine suivante », mentionne Martin Laurendeau, ex-capitaine de l’équipe canadienne de la Coupe Davis.

Bien sûr que le Canada est là, représenté par Denis Shapovalov, qui a bouclé 2019 en force pour se retrouver 15e mondial, et Félix Auger-Aliassime, 21e.

VIVE LA JEUNESSE !

« Le Canada va être extrêmement difficile à vaincre durant de très nombreuses années », avait d’ailleurs reconnu Rafa après la Coupe Davis grâce aux jeunes talents canadiens.

Au sujet du mouvement jeunesse, Milos Raonic, 31e, qui n’est pourtant pas un vieillard à 29 ans qu’il a célébrés ce 27 décembre, est à Doha. Les autres Canadiens sont donc Steven Diez, Adil Shamasdin et Peter Polanky par précaution advenant une blessure ou pour le double peut-être.

Entraîneur à Tennis Canada, Adriano Fuoriva est le capitaine canadien et attendez-vous à le voir souvent, le « coaching » sur le terrain étant permis.

View this post on Instagram

Squad 👀 #HoldOurMugs #TeamCanada

A post shared by Denis Shapovalov (@denis.shapovalov) on

Comme tout est nouveau, commençons en se familiarisant d’abord avec le concept.

COMMENT TOUT FONCTIONNE-T-IL ?

D’abord, les 24 pays sont répartis en six groupes de quatre pour un tournoi à la ronde. Les champions et les deux meilleurs deuxièmes accèderont aux quarts de finale.

Les rencontres sont des deux de trois avec deux simples suivis d’un double sans égalité et un super bris advenant une troisième manche.

OÙ SE SITUE LE CANADA ?

Équipe Canada fait partie du Groupe F et évoluera à Brisbane, où c’est très relevé avec l’Australie représentée Alex de Minaur et l’absolu imprévisible Nick Kyrgios, l’Allemagne avec Alexander Zverez, ainsi que la Grèce comptant Stefanos Tsitsipas.

QUAND LES CANADIENS SERONT-ILS EN ACTION ?

Shapo et Félix entreprennent le travail le 3 janvier contre la Grèce.

Puisque les pays ont chacun une journée entre les sorties, l’Australie suivra le 5 et l’Allemagne le 7.

ADVENANT UNE PREMIÈRE PLACE À LA PHASE INITIALE, QUELLE SERA LA SUITE ?

Si le Canada termine premier de son groupe, il fera face au vainqueur du groupe C moins redoutable sur papier avec la Belgique, la Bulgarie, la Moldavie et le Royaume-Uni privé de l’ex-numéro un mondial Andy Murray qui s’est retiré en raison de sa hanche.

Les quarts sont les 8 et 9 janvier, le carré d’as les 10 et 11 avant la finale le 12.

À compter des quarts, tout se déroule au Stade Ken Rosewall de Sydney.

LES MATCHS SONT-ILS À LA TÉLÉ ?

Contrairement à la Coupe Davis, la Coupe ATP a un diffuseur francophone au Québec. On pourra suivre le Canada sur les ondes de RDS 2.

TSN est aussi en direct.

À ne pas oublier que Brisbane est quinze heures en avance sur le Québec.