fbpx
EN FR
Home   Nouvelles   Le parcours du Canada à la Fed Cup

Le parcours du Canada à la Fed Cup

04 Fév 2019
written by: Tennis Canada
written by: Tennis Canada

Le week-end prochain, l’équipe canadienne de la Fed Cup prendra part à une rencontre du premier tour du Groupe mondial II contre les Pays-Bas. Avant de vous donner un aperçu de ce qui s’en vient, revenons un peu sur la façon dont Équipe Canada en est arrivé là.

Il y a un an, l’équipe avait débarqué en Roumanie pour y affronter une équipe plus expérimentée formée de joueuses mieux classées. Menée par Bianca Andreescu, la jeune délégation canadienne n’a pu suivre le rythme des Roumaines et s’est inclinée 3-1. En lever de rideau, Andreescu et Carol Zhao ont toutes les deux subi un revers en simple, puis Katherine Sebov a plié l’échine le lendemain, donnant ainsi la victoire à la Roumanie. Le Canada a toutefois réussi à marquer un point alors que Gabriela Dabrowski, détentrice de deux couronnes de double mixte de Grands Chelems, et Zhao permettaient au Canada d’éviter le blanchissage. Ce fut une excellente expérience enrichissante qui leur a bien servi par la suite.


Après avoir échoué dans sa quête d’une place au sein du Groupe mondial I, l’équipe canadienne avait besoin d’une victoire pour assurer sa présence au Groupe mondial II. Le tirage au sort n’a pas été tendre pour le Canada qui devait maintenant croiser le fer avec l’Ukraine, une autre équipe très talentueuse. Une fois de plus, le Canada était la nation négligée de cette rencontre. Dans un dénouement dramatique, Lesia Tsurenko a signé le premier point de la rencontre lorsqu’Andreescu a dû abandonner le duel à cause de crampes débilitantes. Par la suite, Eugenie Bouchard a bien relevé le défi en gagnant ses deux matchs de simple pour ainsi permettre au Canada de prendre les devants. Gabriela Dabrowski espérait ensuite sceller l’issue de la rencontre, mais n’est pas parvenue à se départir de Kateryna Bondarenko dans le quatrième simple. Elle s’est toutefois bien reprise lors du match décisif du double, aux côtés d’Andreescu, pour procurer le triomphe à son pays.

Ce sera une autre jeune équipe qui sera envoyée au front, ce week-end. Une victoire permettrait au Canada de disputer une rencontre de qualification pour le Groupe mondial I et avoir ainsi la chance de réintégrer ce groupe élite pour la première fois depuis 2015.