fbpx
EN FR
Home   Nouvelles   Le parcours vers les Jeux parapanaméricains : pleins feux sur Mika Ishikawa

Le parcours vers les Jeux parapanaméricains : pleins feux sur Mika Ishikawa

23 Juin 2015
written by: Tennis Canada
written by: Tennis Canada

Joueuse la plus améliorée de Tennis Canada après avoir amélioré son classement de 33 places, Mika Ishikawa fait maintenant partie des meilleures joueuses du pays et elle espère se qualifier pour les Jeux parapanaméricains de cet été, à Toronto. Voici ce que vous devez savoir sur Ishikawa :

RENSEIGNEMENTS DE BASE

Date de naissance : 2 novembre 1969
Domicile : Vancouver
Classements mondiaux (au 22 juin 2015) :
FEMMES – 80e en simple / 49e en double
QUAD – 22e en simple / 30e en double
Meilleurs classements à vie :
FEMMES – 60e en simple (20 mai 2013) / 48e en double (15 juin 2015)
QUAD – 18e en simple (10 février 2014) /18e en double (18 mai 2015)
Faits saillants de sa carrière :

  • Finaliste des Championnats de Hilton Head en septembre dernier
  • Finaliste du simple quad et finaliste du double femmes aux Championnats canadiens Birmingham de tennis en fauteuil roulant de 2014
  • Championne canadienne à deux reprises chez les quads : en 2013 avec Sarah Hunter et en 2011 avec Adrian Dieleman
  • Finaliste de l’open de Stanley Park en 2012 et en 2013; championne de la Classique Pocomo en 2012

Ishikawa a essayé plusieurs sports en fauteuil roulant avant de participer à une « Have a Go Day » en Colombie-Britannique et c’est là qu’elle s’est aperçue que le tennis en fauteuil roulant lui plaisait. Elle est maintenant la meilleure Canadienne de la catégorie quad en vertu de son 22e rang mondial, mais cette catégorie ne sera pas présentée aux Jeux parapanaméricains et Ishikawa dispute des épreuves chez les dames afin d’améliorer ses chances de se qualifier. Chaque année, elle s’entraîne un mois en Thaïlande durant la saison morte, suit des cours de groupe à Vancouver et travaille avec Sarah Hunter, un autre espoir pour les Jeux parapanaméricains. Au cours des derniers mois, elle a atteint deux demi-finales et deux quarts de finale.

Tennis wheelchairs 46

Le moment où elle a eu la piqûre pour le tennis :

Je n’avais jamais joué au tennis avant ma blessure, mais j’ai tout de suite adoré ce sport lorsque j’ai pris une raquette pour la première fois. J’ai essayé le basketball en fauteuil roulant, mais je n’arrivais pas à atteindre le panier. Je trouve difficile de participer à des sports en fauteuil roulant, mais comme le tennis est un sport individuel, j’ai pu prendre mon temps pour apprendre.

Ses objectifs :

J’espère faire partie de l’équipe des Jeux parapanaméricains. Après les Jeux, je veux retourner dans la catégorie quad et continuer d’améliorer mon classement afin de me qualifier pour les Jeux paralympiques de 2016 à Rio.

Prendre part aux Jeux parapanaméricains à la maison :

Ce serait vraiment formidable, j’en serais très fière. Je suis heureuse d’être Canadienne et de jouer au tennis en fauteuil roulant. Je n’ai jamais encore représenté mon pays, alors ce serait vraiment une très grande réalisation.

Le moment dont elle est la plus fière :

En septembre, l’an dernier, j’ai battu trois joueurs mieux classés que moi dans le même tournoi pour accéder à la finale des Championnats PTR de Hilton, Head, en Caroline du Sud.

Ce qui pourrait surprendre les spectateurs :

Nous sommes capables de jouer comme les personnes physiquement aptes. La première fois que les gens voient du tennis en fauteuil roulant, ils se demandent comment nous faisons pour manœuvrer le fauteuil et tennis notre raquette. Je leur réponds : « On prend notre raquette dans la main droite (gauche, pour les gauchers) et on pousse. Ils me disent toujours que cela semble difficile. Je ne peux pas le nier, mais on s’habitue. Le plus difficile est de se rendre à la balle et de bien la placer. Pousser le fauteuil en tenant une raquette n’est pas l’aspect le plus difficile du jeu.

Mika Ishikawa II - Credits Gerry Kripps

***

Les Jeux parapanaméricains de Toronto se dérouleront du 7 au 15 août 2015. Les épreuves de tennis en fauteuil roulant seront disputées au Centre de tennis de l’Université Toronto Scarborough. Le Canada délèguera deux hommes et deux femmes et la composition de l’équipe sera annoncée au début du mois de juillet.