fbpx
EN FR
Home   Nouvelles   Le tableau principal de Wimbledon dans la mire des Canadiennes

Le tableau principal de Wimbledon dans la mire des Canadiennes

29 Juin 2017
written by: Tennis Canada
written by: Tennis Canada

Quatre Canadiens poursuivaient leur quête d’une place aux tableaux principaux de Wimbledon, jeudi.

Françoise Abanda, 20 ans, est parvenue à se départir de la Russe Alla Kudryavtseva en des comptes de 6-1, 2-6 et 6-2 après une bataille d’une heure et 28 minutes.

La Canadienne, 23e tête de série des qualifications, menait par une manche et un bris avant que la Russe ne renverse la vapeur pour forcer la tenue d’une manche décisive. Abanda s’est néanmoins ressaisie à temps et a dominé toutes les statistiques du troisième acte. En effet, elle a réussi 77 % de ses premières balles de service et a remporté 75 % d’entre elles en plus de marquer le point sur 50 % de ses deuxièmes balles. Elle a été parfaite au filet (2/2) et a gagné 52 % de ses retours (12/23). À 5-2, elle a conclu la rencontre en produisant un service gagnant.

Au dernier tour de l’épreuve préliminaire, Abanda sera opposée à la Chinoise Lin Zhu (4e).

Bianca Andreescu, 17 ans, est toujours en lice pour une première présence au tableau principal d’un Grand Chelem.

Après avoir surpris Kayla Day (10e), mercredi, Andreescu a éliminé Akiko Omae en deux manches de 6-3 et 7-5, imitant sa compatriote en signant le gain en une heure et 28 minutes. L’adolescente a été solide au filet (14/20) et a gagné 73 % des points sur son premier service. En retour, elle a eu raison de sa rivale 50 % du temps (31/62) et a empoché 73 points comparativement à 55 pour Omae.

La prochaine adversaire d’Andreescu sera la Slovaque Viktoria Kuzmova.

Abanda et Andreescu ne sont plus qu’à une victoire du tableau principal de Wimbledon.

Jeudi, Steven Diez était de retour sur le terrain pour terminer son duel de deuxième tour contre Pedro Sousa. Malheureusement, le match avait été interrompu par la noirceur alors que le Canadien était sur une belle lancée et il a été incapable de retrouver son élan pour finalement s’incliner 7-5, 2-6 et 6-2.

Peter Polansky a subi une défaite crève-cœur de 6-4, 4-6, 3-6, 6-4 et 6-4 aux mains de l’Italien Stefano Travaglia. Cet affrontement du troisième tour, qui était disputé au meilleur de cinq manches, a duré plus de trois heures et Travaglia a eu besoin de huit balles de match avant de briser Polansky au dixième jeu de la cinquième manche.

 

Photo gracieuseté de Stefano Berlincioni