EN FR
Home   Nouvelles   L’étoile canadienne du mois : Félix se fraye un chemin au Top 30

L’étoile canadienne du mois : Félix se fraye un chemin au Top 30

09 Mai 2019
written by: Tennis Canada
written by: Tennis Canada

Un autre mois, un autre Jalon pour Félix Auger-Aliassime. Cette fois-ci, l’adolescent a fait son entrée dans le Top 30 de l’ATP Tour et a assurément l’intention de se joindre à ses compatriotes Milos Raonic et Denis Shapovalov dans le Top 20. Et il est aussi notre étoile canadienne du mois.

En avril, le Canadien de 18 ans n’a peut-être pas atteint les mêmes sommets qu’en février ou en mars alors qu’il participait à la finale de l’Open de Rio et au carré d’as de l’Open de Miami, mais perdre contre la troisième tête de série Alexander Zverev au Masters de Monte-Carlo et contre la quatrième tête d’affiche Kei Nishikori à Barcelone est loin d’être déshonorant.

L’ascension d’Auger-Aliassime au Top 30 est d’autant plus impressionnante quand on pense qu’il y a à peine trois mois, il ne faisait même pas partie des 100 meilleurs joueurs du monde. En fait, il occupait le 104e rang le 18 février dernier. Le Montréalais, qui est la 30e raquette mondiale depuis le 29 avril, a donc grimpé d’un échelon par jour.

Le prochain rendez-vous de l’adolescent est le Masters 1000 de Madrid. À la lumière de ses succès au Brésil, il ne fait aucun doute qu’il pourrait faire une percée sur la terre battue de La Caja Mágica et le mois de mai pourrait encore une fois être un mois mémorable pour le jeune homme.

Mentions honorables

Même si Gabriela Dabrowski n’a pas amélioré son classement en avril, elle s’est assurément illustrée sur le terrain. En effet, aux côtés de Jelena Ostapenko, plutôt que sa partenaire habituelle Xu Yifan, la native d’Ottawa a atteint la demi-finale de l’Open de Stuttgart, en Allemagne.

Une impressionnante victoire de 6-1 et 6-2 aux dépens des deuxièmes têtes de série Anna-Lena Gronefeld et Demi Schuurs en huitième de finale a été suivie d’un gain palpitant de 2-6, 7-5 et 11-9 face à Belinda Bencic et Alicja Rosolska. Seules les Allemandes Mona Barthel et Anna-Lena Friedsam ont réussi à stopper la Canadienne et la Lettonne, les battant 4-6, 6-2 et 11-9 au carré d’as.

En avril, Sharon Fichman a amélioré son classement de double de 15 places. La joueuse de 28 ans avait un calendrier bien rempli comprenant quatre tournois de double ainsi qu’une participation à la rencontre de la Fed Cup opposant le Canada à la République tchèque, à Prostejov. En équipe avec l’Australienne Erin Routliffe, la Canadienne a accédé aux quarts de finale de l’Open de Monterrey avant de plier l’échine en huitième de finale de la Copa Colsanitas.

Par la suite, Fichman, qui était jumelée à Jaimee Fourlis, a pris part à la finale du tournoi ITF de Chiasso, en Suisse, s’inclinant 6-1, 3-6 et 10-7 aux mains de Cristina Bucsa et de Marta Kostyuk. Puis, à la fin du mois, elle a atteint les quarts de finale de l’épreuve ITF de Wiesbaden, en Allemagne, avec la Reka-Luca Jani, avant de tomber en deux manches de 6-4 et 7-6(3) face à Fourlis et à Kathinka von Deichmann. Somme toute, un très bon mois pour la Canadienne.