fbpx
EN FR
Home   Nouvelles   L’étoile canadienne du mois : Rebecca grimpe les échelons

L’étoile canadienne du mois : Rebecca grimpe les échelons

03 Juin 2019
written by: Tennis Canada
written by: Tennis Canada

Mai aura été un mois mémorable pour Rebecca Marino, qui, à 28 ans, continue de gravir les échelons de la WTA. Ses efforts ont été récompensés, car elle a conquis le plus important titre de sa carrière en remportant les grands honneurs du tournoi ITF 11A du Japon grâce à une magnifique performance en finale contre Yuki Naito.

Marino a ainsi retranché 48 places à son classement pour se hisser au 145e rang – ce qui lui vaut le statut d’étoile du mois de Tennis Canada.

Cela aurait pu être encore mieux pour Marino s’il n’y avait pas eu une défaite en demi-finale contre la favorite Zarina Diyas, du Kazakhstan, plus tôt dans le mois. La Canadienne avait éliminé la troisième tête de série Ayano Shimizu en quart de finale, mais s’était inclinée 6-2 et 6-3 face à Diyas.

Une semaine plus tard, Marino a eu raison de l’Australienne Kaylah McPhee (7e) au carré d’as avant de prendre la mesure de Naito en des comptes de 6-4 et 7-6(0).

Mentions honorables

Félix Auger-Aliassime a raté de peu cet honneur. En mai, le joueur de 18 ans s’est hissé au Top 25 de l’ATP en passant du 30e au 22e échelon, grâce, entre autres, à sa présence en finale de l’Open de Lyon.

Le Montréalais avait éliminé le favori Nikoloz Basilashvili avant d’affronter Benoît Paire en finale. Ennuyé par une blessure, il n’a cependant pas réussi à vaincre le Français, tombant en des comptes de 6-4 et 6-3.

Pendant ce temps, Gaby Dabrowski a continué d’illuminer le monde du double en mai et est, elle aussi, passée bien près d’être l’étoile du mois. La joueuse de 27 ans a été couronnée championne de la Coupe de Nuremberg aux côtés de sa partenaire Xu Yifan, battant sa compatriote Sharon Fichman et Nicole Melichar 4-6, 7-6(5) et 10-5 pour le trophée.

Dabrowski et Xu avaient amorcé le mois en accédant à la finale de l’Open de Madrid avant de s’incliner 6-3 et 6-1 aux mains de Hsieh Su-wei et de Barbora Strycova. Elles avaient également atteint les huitièmes de finale de l’Open d’Italie, perdant 6-2, 6-7(5) et 10-8 face à Shuko Aoyama et Lidziya Marozava.