fbpx
EN FR
Home   Nouvelles   L’étoile du mois : Félix grimpe au classement

L’étoile du mois : Félix grimpe au classement

04 Mar 2019
written by: Tennis Canada
written by: Tennis Canada

À la même période le mois dernier, Félix Auger-Aliassime occupait le 107e rang du classement de l’ATP Tour. Aujourd’hui, le Canadien se trouve dans le Top 60 grâce à ses magnifiques prestations en février, ce qui lui vaut le titre d’étoile du mois de Tennis Canada.

Tout a commencé dans des conditions relativement modestes. Une défaite de 3-6, 7-5 et 6-3 aux mains de Christian Garin lors du premier tour de l’Open d’Argentine ne laissait pas présager qu’Auger-Aliassime allait vivre le plus beau mois de sa jeune carrière.

Tout a basculé à l’Open de Rio, au Brésil. En effet, le Montréalais a signé un remarquable parcours jusqu’en finale après avoir indiqué la sortie à la deuxième tête de série, Fabio Fognini, pour mettre la table pour un duel revanche avec Garin au deuxième tour. Cette fois, Auger-Aliassime a été impeccable face au Chilien, l’éliminant en deux manches de 7-5 et 6-4 pour accéder aux quarts de finale contre Jaume Munar, qu’il a également vaincu sans concéder une manche.

Au carré d’as, le Canadien a eu raison de l’Uruguayen Pablo Cuevas, accédant ainsi à sa première finale de l’ATP Tour et devenant par le fait même le plus jeune finaliste d’une épreuve du Circuit 500. C’est finalement le Serbe Lalso Djere qui a freiné ses élans en des comptes de 6-3 et 7-5. Malgré la défaite, Auger-Aliassime est parvenu à se hisser au 60e échelon mondial.

La semaine suivante, à l’Open du Brésil, le jeune joueur de 18 ans semblait sur la bonne voie pour franchir encore plusieurs étapes. Une deuxième victoire en moins d’une semaine contre Cuevas, cette fois au premier tour, puis un triomphe aux dépens d’Albert Ramos-Viñolas le plaçait encore une fois sur le chemin de Djere en quart de finale. Mais le Canadien s’est une fois de plus incliné face au Serbe, perdant en trois manches de 6-2, 3-6 et 6-3.

Auger-Aliassime a toutefois grimpé un peu plus haut pour atteindre le 58e rang. Ses récentes prestations lui ont d’ailleurs valu un laissez-passer pour le tableau principal de l’Open BNP Paribas d’Indian Wells en plus d’en faire notre choix pour l’étoile du mois de février. Pas trop mal, Félix !

Mentions honorables

Bianca Andreescu a également obtenu des résultats impressionnants en février, passant du 70e au 60e échelon de la WTA, pour atteindre un sommet personnel.

La jeune joueuse de 18 ans a connu un brillant parcours à l’Open du Mexique, éliminant des rivales comme Jil Teichmann, Mihaela Buzărnescu et Zheng Saisai sans perdre une manche. Cependant, elle n’a pas réussi à obtenir son billet pour la finale, tombant aux mains de la cinquième tête de série Sofia Kenin.

Brayden Schnur aurait également mérité les honneurs du mois de février. En effet, Schnur a connu une percée qui lui a permis d’accéder à la finale de l’Open de New York en tant que joueur issu des qualifications.

Seul l’Américain Reilly Opelka est parvenu à arrêter Schnur, prenant la mesure du Canadien en des comptes de 6-1, 6-7(7) et 7-6(7). À la fin de la semaine, Schnur était quand même passé du 158e au 106e rang mondial.

Une autre mention honorable va à Sharon Fichman. La joueuse de 28 ans a signé sa plus belle prestation depuis son retour au jeu à Acapulco, la semaine dernière. Elle a atteint le carré d’as du double aux côtés de Maria Sanchez, subissant un revers de 6-7(3), 6-2 et 13-11 face à Zheng Saisai et à Victoria Azarenka.