fbpx
  • EN
  • FR
EN FR
Home   Nouvelles   Merci à Shapo, le Canada toujours en vie pour le moment

Merci à Shapo, le Canada toujours en vie pour le moment

07 Jan 2020
written by: Mario Brisebois
written by: Mario Brisebois

Denis Shapovalov continue d’accroître sa réputation d’excellence dans les compétitions entre nations.

Six semaines après avoir conduit le Canada en finale de la Coupe Davis contre l’Espagne à Madrid, voilà qu’il en a rajouté mardi à Brisbane en gardant le pays en vie pour une place aux éliminatoires dans des conditions vraiment pas commodes.

Shapo a reconfirmé son rôle de chef de file à 20 ans seulement alors qu’il a dû vaincre un autre Top 10 dans une situation de non-retour. Il est ensuite revenu à l’aréna Pat Rafter pour y remporter le double avec son ami Félix Auger-Aliassime, procurant ainsi au Canada une victoire de 2-1 contre l’Allemagne.

Photo: Regina Cortina / ATP Tour

Il ne fait aucun doute que le gaucher de Richmond Hill, classé 14e cette semaine, possède de très bons nerfs. C’est en des manches identiques de 6-2 qu’il a eu le dessus sur Alexander Zverev.

Vrai que l’année commence avec vigueur et que tout le monde n’a pas encore trouvé ses repères, mais Shapo n’a laissé vraiment aucune chance au septième mondial en le brisant rien de moins que quatre fois, dont au début de chaque manche pour l’empêcher d’entrer dans le match.

Toujours au service, il a été quasi parfait avec un pourcentage de 91 % (30 en 33) sur ses premières balles comparativement à un anémique 29 % pour l’Allemand, débordé de partout.

Après 70 minutes, tout était déjà terminé tellement ce fut à sens unique.

FÉLIX RETROUVE L’ENTRAIN DEVANT DES CHAMPIONS DE GRAND CHELEM  

Lors de l’ouverture Canada-Grèce vendredi passé, Shapo avait vaincu le sixième mondial Stefanos Tsitsipas en deux manches également.

Avec tout l’enthousiasme qu’on lui connaît dans l’action, Shapo a le succès, disons, communicatif et même contagieux.

La très jeune formation canadienne avait besoin de cette énergie afin que Félix Auger-Aliassime, 19 ans, oublie son très rude début de journée.

Classé 21e, Félix na jamais été dans le coup lors du premier simple échappé 6-1 et 6-4 face au 35e Jan-Lennard Struff.

L’effet Shapo a réussi sur Félix pour le double qui s’annonçait un défi, les rivaux Kevin Krawietz et Andreas étant les champions en titre de Roland-Garros.

Les comptes ont été de 6-3 et 7-6(4) en faveur du Canada.

SHAPO Y CROÎT

« Je suis vraiment content que nous obtenions cette victoire et j’espère qu’elle nous permette de continuer », a déclaré Denis Shapovalov après le match.

« Je sens que nous sommes une des meilleures équipes et qu’on mérite d’aller à Sydney », a-t-il dit sujet de la ville-hôte des éliminatoires.

« En espérant qu’on aura cette chance, on pourrait faire du dommage », de conclure Shapo.

COMPLIQUÉ, DITES-VOUS ?

Ainsi donc, le Canada (2-1) termine deuxième du groupe F coiffé par l’Australie. Il faut maintenant attendre pour la suite.

Pour que le Canada obtienne son billet vers Sydney à compter de jeudi avec les six pays gagnants de leur groupe respectif et les deux meilleurs deuxièmes qui composent les huit pays retenus sur 24 participants à cette Coupe ATP dotée de 15 millions de dollars, voici les divers scénarios potentiels :

* L’Espagne doit vaincre le Japon 3-0.

* La France et l’Afrique du Sud ne doivent pas balayer 3-0.

* La Pologne doit disposer de l’Autriche.

* La Croatie ne doit pas perdre 0-3 face à l’Argentine

Ouf !

De retour à la fin du tournoi à la ronde mercredi pour savoir officiellement les qualifiés et qui aussi affrontera qui.

DES NOUVELLES D’EUGENIE 

En Nouvelle-Zélande, Eugenie Bouchard a remporté son premier match de l’année, ce qu’elle n’avait pas réussi depuis Dubaï en février 2018 dans un tournoi WTA d’au moins 125 000 $.

Maintenant 262e, Eugenie a eu raison de la Belge Kirsten Flipkens, 70e, en des comptes de 7-5 et 7-5.

Au prochain tour, ce sera la Française Caroline Garcia, 48e.

Eugenie avait bien fait à Auckland l’an dernier en y atteignant les quarts de finale du simple et en remportant le double avec Sofia Kenin.