fbpx
EN FR
Home   Nouvelles   Place à la finale à Drummondville

Place à la finale à Drummondville

23 Fév 2020
written by: Tennis Canada
written by: Tennis Canada

Il ne reste plus que deux joueurs au tableau du simple du Challenger Banque Nationale de Drummondville. Le tournoi, qui offre une bourse de 54 160 $, est présenté du 17 au 23 février au Tennis intérieur René-Verrier, à Drummondville.

L’Américain Maxime Cressy (14e) est le premier joueur à avoir assuré sa place en finale. Né en France, Cressy vit aux États-Unis depuis six ans. En demi-finale, il se mesurait au seul joueur négligé encore en lice, l’Allemand Johannes Haerteis. Les deux protagonistes, qui participant au tournoi de Drummondville pour la première fois, ont évolué dans une ambiance festive devant une salle comble. Même s’il a éprouvé des difficultés au service, commettant notamment sept doubles fautes, Cressy a réussi à produire 14 aces. Après un peu plus d’une heure et demie, il a vaincu son rival en des comptes de 7-6(2) et 6-4. Il atteint ainsi la troisième finale du Circuit Challenger de sa carrière et espère mettre la main sur son deuxième titre après avoir été couronné champion à Cleveland en 2019.

Dans la deuxième demi-finale, l’Australien Christopher O’Connell (3e) croisait le fer avec le Français Arthur Rinderknech (12e), dans ce qui était le premier affrontement entre les deux joueurs. La manche initiale a été chaudement disputée, mais Rinderknech a réussi à signer le bris pour prendre les devants. Au début du deuxième acte, O’Connell, qui semblait éprouver un certain malaise, a fait appel à l’aide médicale, puis a concédé son service dès le premier jeu. Ce bris a donné des ailes à Cressy qui s’est envolé avec un gain de 6-4 et 6-2. Dimanche, il tentera de doubler sa récolte de cette année après avoir conquis les grands honneurs d’un Challenger en France il y a quelques semaines. La finale sera disputée à compter de 13 h HNE.

Guinard et Rinderknech sont couronnés champions du double

Photo : Jean-Samuel Gauthier

Après son gain en simple, Rinderknech est retourné sur le terrain pour disputer la finale du double aux côtés de son compatriote Manuel Guinard contre le Dominicain Roberto Cid Subervi et le Portugais Goncalo Oliveira. Les deux équipes avaient excellé toute la semaine, éliminant quelques-unes des meilleures têtes de série. Ce sont finalement les Français qui sont repartis avec le trophée grâce à un gain de 7-6(4) et 7-6(3).

 

*Photo en vedette : Sarah-Jäde Champagne