fbpx
EN FR
Home   Nouvelles   Pospisil a raison d’Evans pour niveler la marque à la Coupe Davis

Pospisil a raison d’Evans pour niveler la marque à la Coupe Davis

05 Fév 2017
written by: Tennis Canada
written by: Tennis Canada

À son troisième match en autant de jours, Vasek Pospisil a fourni de vaillants efforts pour garder le Canada dans la course dans la rencontre de premier tour du Groupe mondial de la Coupe Davis contre la Grande-Bretagne. En effet, lors du quatrième match, le Canadien a signé un gain de 7-6(3), 6-4, 3-6 et 7-6(5) aux dépens de Daniel Evans, dimanche.

Plusieurs s’attendaient à ce qu’Evans, 45e mondial, scelle l’issue de la rencontre pour les Britanniques, mais Pospisil possède la capacité de hausser son niveau de jeu à la Coupe Davis, principalement devant ses partisans. À trois occasions durant le duel, les joueurs ont laissé filer une avance de 3-1 (deux fois pour Evans et une pour Pospisil) avant que le Canadien réussisse à niveler la marque à 2-2 dans cette rencontre disputée au meilleur de cinq matchs.

Des inquiétudes concernant la santé physique de Pospisil planaient dans l’air après qu’il ait remporté son duel de simple, vendredi, mais perdu en double avec Daniel Nestor le lendemain.

Après le double, Pospisil a admis avoir eu recours à des antidouleurs et avoir été sous haute surveillance du physiothérapeute. Pospisil a même joué avec un bandage au genou gauche.

À la manche initiale, les joueurs se sont échangé des bris de service, Evans prenant les devants 3-1. Pospisil n’avait toutefois pas l’intention de plier l’échine et a empoché les trois jeux suivants pour remettre les pendules à l’heure. Au jeu décisif, le Canadien a obtenu le premier de ses trois mini-bris en produisant un retour en croisé puissant, hors de la portée d’Evans.

À la deuxième manche, Evans a semblé ennuyé par les partisans canadiens, ce qui n’a pas aidé sa cause. Pospisil a ravi le service de son rival à deux reprises en concédant le sien une fois, puis a su tirer son épingle du jeu en réalisant deux aces pour prendre une avance de deux manches à zéro.

Un scénario semblable s’est produit au troisième acte, mais cette fois, c’est Pospisil qui n’a pas été en mesure de conserver son avance de 3-1. Menant 4-3, Evans a brisé Pospisil une deuxième fois pour ainsi rétrécir l’écart entre les deux adversaires.

La malédiction du 3-1 a refait surface à la quatrième manche, Evans perdant la main mise sur le match en permettant à Pospisil de niveler la marque. Dans les câbles à 4-4, Pospisil a fait preuve de sang-froid en remportant de longs échanges et en effaçant deux balles de bris. C’est un coup droit gagnant en croisé qui a fourni le mini-bris pour Pospisil au jeu décisif, le plaçant à deux points du triomphe. À 6-5, Evans a sorti un retour de service pour ainsi donner la victoire au Canada.

We're underway in #Ottawa with @vasek.pospisil. #TeamCanada #GoCanada #DavisCup

A video posted by Tennis Canada (@tennis_canada) on

En simple, ce week-end, Pospisil a remporté six des sept manches qu’il a disputées. En effet, il avait aussi eu raison de Kyle Edmund, vendredi, en des comptes de 6-4, 6-1 et 7-6(3). L’affrontement de double de quatre manches de samedi n’a pas semblé avoir fatigué Pospisil qui s’est nourri de l’énergie de la foule de la Place TD pour produire 25 aces.

C’est donc le cinquième manche qui déterminera quel pays accèdera aux quarts de finale du Groupe mondial. Le jeune Canadien Denis Shapovalov aura donc la pression d’une nation sur ses épaules alors qu’il croisera le fer avec Edmund.