fbpx
EN FR
Home   Nouvelles   Pour le plaisir, la compétition ou la forme ?

Pour le plaisir, la compétition ou la forme ?

23 Août 2018
written by: Tennis Canada
written by: Tennis Canada
filed in:

« Pour la compétition, c’est certain, plus que pour le jeu ! », a répondu l’octogénaire Robert Bédard. Et il n’est pas le seul. Alors que plusieurs joueurs reviennent des Championnats du monde ou d’autres tournois pour participer aux Championnats canadiens Steve Stevens de tennis pour vétérans à Montréal cette semaine, certains n’ont pas disputé un match de tennis compétitif depuis un peu plus longtemps.

Craig Hiddleston, favori chez les 50 ans, a atterri à Montréal il y a quelques jours seulement en provenance de l’Allemagne où il y a pris part à la Coupe Fred Perry, une épreuve des Championnats du monde par équipe de l’ITF. Plusieurs anciens Top 10 mondiaux ont participé à ce tournoi, ce qui, selon Hiddleston, a augmenté le niveau de jeu. « Tu joues ton meilleur tennis, mais tu perds quand même (rires)… le niveau est excellent dans ces tournois-là ». Le natif de Vancouver aimerait confirmer son statut de favori en remportant le titre canadien, mais « il y a beaucoup de joueurs solides et certaines têtes d’affiche pourraient perdre tôt dans le tableau et ce ne sera pas nécessairement une mauvaise défaite ». Hiddleston adore gagner des tournois, mais il profite aussi de l’occasion pour parcourir le globe avec sa famille et espère pouvoir le faire durant plusieurs années encore, tant qu’il sera en santé.

Âgée de 82 ans, Inge Weber est la favorite chez les 75 ans. Triple championne du monde dans sa catégorie en 2012, 2014 et 2016, on pourrait difficilement imaginer qu’elle a dû se faire opérer aux deux hanches en 2010 ! « J’étais dans une forme décente et c’était vraiment excitant », mentionne-t-elle à propos de son expérience. Son but cette semaine ? « Gagner, évidemment ! Avoir du plaisir, mais pour la compétition, surtout ! », s’exclame-t-elle rapidement. L’octogénaire joue même avec les 75 ans cette semaine, afin de disputer plus de rencontres, en raison du manque de joueuses chez les 80 ans, catégorie à laquelle elle devrait normalement concourir.

De son côté, Brahm Robert Faber a commencé à jouer au tennis dans la trentaine. Membre du Club de Tennis Mont-Royal et président pendant plusieurs années, il a représenté le Canada à plusieurs reprises sur la scène internationale et a même remporté une médaille d’argent aux côtés de son partenaire Robert Bédard, qu’il décrit comme étant une personne incroyable. Il défend son statut de favori chez les 85 ans et plus « plus pour la compétition que pour le plaisir seulement, ça c’est certain », dit-il. « Tout le monde ici aimerait gagner, mais il y a beaucoup de bons joueurs. J’ai de la grosse pression cette semaine en étant le favori dans ma catégorie. Je n’ai jamais été classé premier d’un tournoi avant cette semaine ! »

Tim Griffin, favori chez les 65 ans, participe aux championnats canadiens depuis plus de 20 ans. Pour lui, la victoire est plus qu’importante. « Il n’y a rien de mieux que le sentiment de triompher », se plait-il à dire. À sa dernière année avant de passer à la catégorie des 70 ans, Tim Griffin explique qu’il y a eu récemment de nouveaux joueurs chez les 65 ans et qu’il n’a pas encore réussi à leur infliger. Garder son corps en santé et sa concentration sont ses trucs pour parvenir à vaincre ses adversaires.

Gaston Blais, favori chez les 80 ans, fait éloge à son adversaire Robert Bédard qu’il espère croiser en finale de tournoi cette année. Son but est d’accéder à la finale et de livrer une chaude bataille. « Ça va être un match serré, donc que celui qui joue le mieux gagne. Ça fait trois ans que je n’ai pas perdu un match aux Championnats canadiens et j’ai disputé trois tournois ITF que j’ai gagnés également, alors que je perds ou que je gagne contre Robert Bédard, je ne serai pas malheureux. » L’objectif qu’il se fixe est de pouvoir compétitionner, évidemment, mais également de garder sa bonne condition physique et d’être rapide sur ses jambes. Voyageant avec sa femme la plupart du temps, Gaston Blais se plait à représenter le Canada partout dans le monde.

Les rencontres des Championnats canadiens Steve Stevens de tennis pour vétérans se poursuivent jusqu’à dimanche. Restez à l’affût pour savoir lesquels de nos joueurs remporteront les titres !