fbpx
  • EN
  • FR
EN FR
Home   Nouvelles   Qui est Taylor Townsend, la prochaine rivale de Bianca?

Qui est Taylor Townsend, la prochaine rivale de Bianca?

01 Sep 2019
written by: Mario Brisebois
written by: Mario Brisebois

Bianca Andreescu disputera son duel du quatrième tour lundi soir dans le Stade Arthur Ashe. Le match sera le deuxième de la séance commençant à 19 h, après celui opposant Rafael Nadal à Marin Cilic.

***

La prochaine rivale de Bianca Andreescu, 15e tête de série et dorénavant 9e mondiale, lundi, sera Taylor Townsend, une joueuse au style atypique. Si vous cherchez Taylor lors d’un match, vous devez regarder au filet et pas ailleurs.

La tactique service-volée en tout temps est maintenant son pain, son beurre et sa nouvelle gloire depuis son arrivée à New York.

Jeudi, elle a éliminé Simona Halep en montant 106 fois au filet, avant de récidiver samedi devant Sorana Cirstea en enregistrant 47 des 75 points encore et toujours au filet pour capitaliser grâce à ses très bonnes mains.

Pas si mal n’est-ce pour une 116e mondiale issue des qualifications ?

À cinq pieds et sept pouces, Taylor Townsend n’a nécessairement pas la grandeur et n’a pas d’ailleurs toujours évolué de la sorte.

Jugeant que sa carrière n’avançait pas assez vite à 23 ans, elle a décidé, avant les préliminaires des Internationaux des États-Unis, de jouer pour gagner et pour ramener une méthode de la vieille école qui n’est pas sans rappeler Martina Navratilova, les deux étant gauchères, faut-il préciser.

Bianca Andreescu n’a jamais affronté Townsend en simple, mais on sait que la Canadienne possède la puissance et la vitesse pour faire encore un long bout de chemin.

QUE DIRE DE MONFILS SI CE N’EST… « SHAPO »

Tel est le titre d’une analyse d’Eurosport France époustouflé par l’affrontement de samedi soir entre Gaël Monfils et Denis Shapovalov qui a fait cinq manches, presque quatre heures (3 h 40) et jeux décisifs devant 15 000 personnes au bout de leur siège et dans les salons pour se terminer 6-7 (5), 7-6 (4), 6-4, 6-7 (6) et 6-3 à la faveur du « cousin ».

VOICI CE QU’ILS ONT DI

Photo : Mauricio Paiz

Voici un condensé de ce que le gagnant Gaël Monfils a dit à l’Équipe et à Eurosport, et Denis Shapovalov à TSN.

GAËL MONFILS : « C’est le genre de match qui rend fou, mais je suis resté fort. Ce fut compliqué et Denis a sorti des coups dingues. Il a joué du tennis superbe pour revenir de deux “breaks” au 4e (set), mais je suis resté calme. J’ai continué de croire sachant que j’étais le meilleur ce soir et que je serais dur (à battre) au 5e ».

« J’aime New York pour l’énergie qui s’y dégage. C’est mon deuxième Grand Chelem préféré. C’est ma deuxième maison. Arthur Ashe est mon idole. »

SHAPO : « La rencontre a été incroyable. Il (Gaël Monfils) a trop bien joué au 5e en sortant de très grands coups. Mon opinion ne change pas : il est un des plus grands athlètes de tous les sports. »

« Le tennis était le “fun” ce soir. Des petits points ici et là ici ont fait la différence, mais c’est aussi ça notre sport. Je suis content de mes deux dernières semaines (demi-finale à Winston-Salem). Mon jeu est là, en espérant que ça continue ».

LES AUTRES RÉSULTATS CANADIENS DU JOUR

Toujours à New York dimanche pour y disputer le double, Denis Shaovalov et son partenaire Rohan Bopanna ont été éliminés au deuxième tour 6-3 et 6-4 devant Jamie Murray et Neal Skupski.

Gabriela Dabrowski et Yifan Xu, troisièmes têtes de série, sont déjà à l’étape des quarts de finale à la suite d’un gain de 6-3, 0-6 et 6-2 face à Anna Lena Friedsam et Laura Siegemund.

Le tableau chez les juniors débutait aussi dimanche et Mélodie Collard, de Gatineau, de même l’Ontarien Liam Draxl ont été expéditifs. Moins d’une heure a suffi pour disposer de l’Américaine Cloe Beck (6-1 et 6-1) ainsi que du Roumain N. S. Dica (6-3 et 6-2).

 

*Photo en vedette : Mauricio Paiz