EN FR
Home   Nouvelles   Raonic s’impose facilement face à Kecmanovic

Raonic s’impose facilement face à Kecmanovic

14 Mar 2019
written by: Tennis Canada
written by: Tennis Canada

Le Canadien Milos Raonic pourrait-il se qualifier pour une deuxième finale de l’Open BNP Parbias en trois ans ? Il est assurément sur la bonne voie après avoir indiqué la sortie au Serbe Miomir Kecmanovic en des comptes de 6-3 et 6-4 pour accéder au carré d’as.

Il n’est pas toujours facile d’affronter un adversaire qui est hautement considéré comme le joueur négligé. Repêché des qualifications, Kecmanovic, qui occupe le 130e rang mondial, n’avait rien à perdre et tout à gagner dans ce quart de finale.

Cependant, Raonic a rapidement anéanti tous les espoirs du Serbe de se faufiler en demi-finale en produisant une prestation empreinte de puissance, de précision et de sang-froid, comme nous avons l’habitude de voir faire le 14e mondial.

Un bris précoce a permis au Canadien de s’installer confortablement dans le match. Même s’il a fait face à une balle de bris dès le jeu suivant, Raonic est resté de glace — rassemblant froidement ses pensées pour réaliser plusieurs services consécutifs de 210 km/h et ainsi écarter toute menace. C’est donc un Ronaic détendu qui a empoché la manche 6-3.

Au fur et à mesure que la deuxième manche avançait, il semblait inévitable que le joueur de 28 ans prenne le contrôle de la situation. À 3-3, le Canadien s’est forgé deux occasions de bris, convertissant la deuxième grâce à un magnifique revers au filet pour prendre les devants.

Kecmanovic a déployé de louables efforts pour riposte sans tarder, revenant de l’arrière pour faire égalité, puis se forger deux balles de bris, mais s’est ressaisi à temps pour lui fermer la porte et sceller l’issue de la rencontre par la marque de 6-3 et 6-4.

Après la victoire expéditive de Raonic, la demi-finale de double de Gabriela Dabrowski et de sa partenaire Xu Yfan contre Aryna Sabalenka et Elise Mertens a été déplacée sur le Court 1. Cependant, elles n’ont pas réussi à vaincre leurs adversaires pour atteindre la finale, s’inclinant en des comptes de 6-2 et 7-6(5) et mettant ainsi un terme à un magnifique parcours.

(Photo : Kathryn Riley/BNP Paribas Open)