fbpx
EN FR
Home   Nouvelles   Rob Shaw remporte les grands honneurs à la Classique Birmingham

Rob Shaw remporte les grands honneurs à la Classique Birmingham

08 Sep 2019
written by: Tennis Canada
written by: Tennis Canada

C’est la semaine dernière qu’avait lieu la Classique Birmingham, plus important tournoi de tennis en fauteuil roulant de l’ITF disputé au Canada. Cette année, le tournoi se déroulait au Centre Aviva, là où se tient également la Coupe Rogers présentée par Banque Nationale.

Plusieurs Canadiens y étaient en action, notamment Rob Shaw qui avait la ferme intention de venger sa défaite de l’an dernier en finale. Récent médaillé d’or des Jeux parapanaméricains à Lima et deuxième tête de série, il a atteint le match ultime grâce à des gains aux dépens de l’Américain Nicholas Taylor et du Brésilien Ymanitu Silva.

La finale s’annonçait ardue contre l’Australien Heath Davidson, favori de l’épreuve, mais le Canadien a su tirer son épingle du jeu pour signer une victoire de 6-2, 2-6 et 7-5.

Des Japonais, Hollandais et Britanniques couronnés

Dans les autres épreuves, le Japon, les Pays-Bas et la Grande-Bretagne ont vu deux de leurs représentants être couronnés.

En effet, Takashi Sanada (2e), du Japon, est sorti victorieux du simple masculin. Profitant de la défaite du favori Scheffers dès le premier tour, Sanada s’est aisément débarrassé de ses premiers adversaires avant de se mesurer Daniel Rodrigues (3e) en finale. Malgré un déficit d’une manche, le Japonais est parvenu à mettre la main sur le trophée en des comptes de 5-7, 6-4 et 6-3.

En double, les Hollandais Scheffers et Spaargaren, favoris de l’épreuve, se sont emparés du titre devant Sanada et Weeked en deux manches de 6-3 et 6-2.

Chez les femmes, c’est la Britannique Jordanne Whiley (1re) qui a été couronnée championne face à sa compatriote Lucy Shuker. Après avoir facilement survolé la compétition, Whiley a dû puiser dans ses réserves pour venir à bout de Shuker par 3-6, 6-2 et 6-2.

Whiley a également raflé le titre du double aux côtés de la Manami Tanaka.