fbpx
EN FR
Home   Nouvelles   Tebbutt : Le sprint jusqu’à la mi-septembre

Tebbutt : Le sprint jusqu’à la mi-septembre

27 Avr 2016
written by: Tom Tebbutt
written by: Tom Tebbutt

Ceci est probablement la dernière semaine avant quatre mois où les amateurs de tennis pourront respirer à pleins poumons. En effet, à compter de la semaine prochaine, tout se déroulera à une vitesse d’enfer. Il y aura le tournoi mixte de Madrid, puis le Masters de Rome et cela se poursuit jusqu’au 18 septembre alors que seront disputées d’importantes rencontres de la Coupe Davis cinq jours après la finale masculine des Internationaux des États-Unis.

pix2-fed-grass

Roger Federer sera peut-être le joueur le plus intéressant à suivre, car son calendrier est très bien rempli. Aucune annonce n’a encore été faite, mais il semble qu’il prendra part au tournoi de Madrid (et/ou de Rome) avant Roland-Garros, puis à deux tournois sur gazon — Stuttgart et Halle, en Allemagne — au cours des trois semaines précédant Wimbledon.

Cela voudrait dire que s’il atteint la deuxième semaine de Roland-Garros et de Wimbledon, Federer serait en action durant six des sept semaines entre le 22 mai et le 10 juillet, journée de la finale de Wimbledon.

Federer aurait alors deux semaines de congé avant la Coupe Rogers de Toronto — du 23 au 31 juillet —, puis quatre ou cinq jours avant les épreuves de tennis des Jeux olympiques de Rio qui commencent le 6 août.

Les perspectives sont bonnes pour la Coupe Rogers de Toronto, car ce sera la dernière (et la seule) occasion pour les meilleurs joueurs d’évoluer sur surface dure avant les Olympiques.

La situation sera sensiblement la même pour les femmes à la Coupe Rogers de Montréal, sauf qu’elles n’ont pas à se soucier de participer à la Fed Cup après Wimbledon à l’opposé de certains joueurs qui devront prendre part à la Coupe Davis.

pix3-milos-grass

Le calendrier de Milos Raonic est assez prévisible : Madrid et Rome à compter de la semaine prochaine, puis Roland-Garros. Il ne prendra part qu’au tournoi du Queen’s Club avant Wimbledon, pis ce sera la Coupe Rogers, les Olympiques et Cincinnati. Il aura une semaine de congé avant les Internationaux des États-Unis et la rencontre de barrage du Groupe mondial de la Coupe Davis, dont le lieu sera déterminé à la mi-juillet.

pix4-vasek-volley-grass

Photo: Mauricio Paiz

Vasek Pospisil, qui vient de perdre contre l’Allemand Jan-Lennard Struff, à Munich, sera à Madrid et à Rome et prévoit passer trois semaines sur le gazon entre Roland-Garros et Wimbledon – Bois-le-Duc (Pays-Bas), Queen’s Club et Nottingham. Le Canadien de 25 ans occupe actuellement le 45e rang mondial.

Quant à Eugenie, elle sera, si sa santé le permet, à Madrid et à Rome au cours des prochaines semaines.

On ne sait pas encore où elle sera entre Roland-Garros et Wimbledon, mais il se peut qu’elle participe au tournoi de Nottingham juste après le Grand Chelem français.

La semaine dernière, Bouchard a publié cette pensée plutôt philosophique sur Instagram.

A photo posted by Genie Bouchard (@geniebouchard) on

Chose certaine, elle sera à la Coupe Rogers de Montréal à compter du 25 juillet.

Denis triomphe dans le Sud

pix6-denis-shapovalov

Dix jours après avoir célébré son 7e anniversaire de naissance, Denis Shapovalov (Richmond Hill, ON) a remporté son troisième tournoi Futures de la saison. Ainsi, après avoir conquis la couronne du Futures de Memphis, il y a deux semaines, Shapovalov a eu raison du Serbe Miomir Kecmanovic en finale du Futures d’Orange Park, en Floride.

En janvier, le champion canadien en titre chez les 18 ans et moins avait également remporté les grands honneurs du Futures de Weston, en Floride.

Après avoir amorcé la saison au 1 130e rang du classement de l’ATP World Tour, devrait se hisser au 410e échelon, ce qui le placerait devant l’ex-numéro un mondial junior Filip Peliwo, qui est 430e.

Shapovalov possède un gain aux dépens de Peliwo, l’ayant vaincu 6-2, 3-6 et 6-1 au premier tour du Challenger de Drummondville, en mars.

Cette semaine, Shapovalov prend part au Futures de Vero Beach, en Floride.

Le nouveau court 1 de Wimbledon

Voici de quoi aura l’air le court 1 de Wimbledon lorsqu’il sera terminé en 2019.

Feature photo: Mauricio Paiz