fbpx
EN FR
Home   Nouvelles   Top 10 de 2015 – Les moments marquants qui ont raté de peu notre Top 10 de l’année

Top 10 de 2015 – Les moments marquants qui ont raté de peu notre Top 10 de l’année

11 Déc 2015
written by: Tennis Canada
written by: Tennis Canada

Il est toujours difficile de faire le Top 10 des moments marquants d’une saison sans avoir l’impression de passer sous silence des performances méritant d’être soulignées. Voici donc notre liste de mentions honorables de la dernière année. Et ce n’est pas parce qu’ils ne font pas partie de notre Top 10 qu’ils ne peuvent pas faire partie du vôtre!

Le jeune Auger-Aliassime fait écarquiller bien des yeux

Félix Auger-Aliassime, alors âgé de 14 ans, a causé la surprise en devenant le plus jeune joueur de l’histoire à se qualifier pour le tableau principal d’un tournoi Challenger, en mars dernier, à Drummondville. Ce n’était toutefois rien comparativement à ce qu’il allait accomplir au Challenger Banque Nationale de Granby où il s’est non seulement qualifié pour le tournoi doté d’une bourse de 100 000 $, mais a même atteint les quarts de finale en éliminant un joueur du Top 200. Il devenait ainsi le plus jeune à gagner un match dans un tournoi Challenger, le plus jeune à engranger des points chez les pros et le plus jeune à faire partie des 800 meilleurs joueurs du monde.

Le duo PospiSock rafle le titre à Indian Wells

Vasek Pospisil Jack Sock Indian Wells

À leur premier tournoi de la saison, Vasek Pospisil et Jack Sock ont été couronnés champions du double de l’Open BNP Paribas, à Indian Wells, grâce à un gain de 6-4, 6-7 (3) et 10-7 aux dépens des Italiens Simone Bolelli et Fabio Fognini. Il s’agissait d’un duel entre les champions de Wimbledon de 2014 et ceux des Internationaux d’Australie de 2015. Le duo nord-américain mettait ainsi la main sur son troisième trophée et son premier du Circuit Masters 1000 de l’ATP World Tour. La paire Pospisock a ajouté une autre couronne à sa fiche lors du tournoi de Pékin en octobre dernier.

Une séquence de 19 victoires consécutives pour Dancevic

Dancevic Calgary

Si la saison 2015 a été difficile par moments pour Frank Dancevic, il pourra certainement se consoler en se remémorant son mois de septembre. En l’espace d’un peu plus de quatre semaines, il a raflé trois titres en sol canadien, soit le Futures Tevlin, le Futures de Donalda et le Futures de Calgary. Ces trois trophées ont été obtenus sur surface dure à l’intérieur, sur terre battue à l’extérieur et sur surface dure à l’extérieur. Sa séquence victorieuse a été freinée en finale du Futures de Markham… après 19 gains consécutifs!

Une relève canadienne dominante à Repentigny

Félix et Charlotte

Les Internationaux de tennis junior de Repentigny célébraient leurs 30 ans en 2015 et, pour l’occasion, une impressionnante délégation canadienne était présente. Elle a d’ailleurs presque tout raflé, à commencer par l’épreuve féminine alors que la finale mettait aux prises la Québécoise Charlotte Robillard-Millette et l’Ontarienne Bianca Vanessa Andreescu. Épuisée des longs matchs qu’elle avait disputés au cours de la semaine, Robillard-Millette n’a pas fait le poids devant Andreescu qui a ainsi remporté le plus important titre de sa jeune carrière. Chez les garçons, le jeune Félix Auger-Aliassime est passé à une manche de pouvoir monter sur la plus haute marche du podium, mais a finalement dû s’avouer vaincu face au Hongrois Mate Valkusz 6-2, 4-6 et 6-4.

Abanda bat Begu

Francoise Abanda, Irina-Camelia Begu,

À sa deuxième nomination sur l’équipe de la Fed Cup, la jeune Françoise Abanda a rapidement compris comment se servir de l’énergie d’une foule lorsqu’on a le privilège de jouer à la maison. En effet, elle a disputé ce qui était probablement le meilleur match de sa carrière pour battre la Roumaine Irina-Camelia Begu, alors classée au 33e rang mondial. Malgré ses efforts, le Canada s’est incliné 3-2 face à la Roumanie en rencontre de barrage pour le Groupe mondial.

Robillard-Millette se hisse à la 4e place mondiale

charlotte

Après un printemps plus florissant que jamais pour Charlotte Robillard-Millette, l’athlète de 16 ans s’est hissée jusqu’à la 4e place du classement mondial chez les juniors en juin dernier. La Québécoise, qui avait commencé l’année au 97e rang, a connu une séquence de 15 victoires consécutives durant les mois d’avril et mai. Lors de cette tournée en Europe, elle a été couronnée championne d’un tournoi ITF de catégorie 2, un de catégorie 1 et finaliste d’une épreuve de catégorie A.

À son premier tournoi chez les professionnelles, Andreescu atteint la finale du Challenger Banque Nationale de Gatineau

Bianca Andreescu

À sa première participation dans un tournoi professionnel, Bianca Vanessa Andreescu, âgée de seulement 15 ans, ne s’en est pas laissé imposer. Elle a connu un parcours de rêve jusqu’en finale du Challenger Banque Nationale de Gatineau, tournoi doté d’une bourse de 25 000 $, avant de baisser pavillon contre l’Américaine Alexa Glatch, favorite de l’épreuve. Si les Gatinois ne la connaissaient pas avant que le tournoi prenne son envol, tout le monde attend déjà son retour en 2016!

Les succès canadiens sur le circuit de la NCAA

Carol Zhao

La présence canadienne sur le circuit universitaire américain ne s’est jamais fait autant sentir que maintenant. En 2015, plus de 200 étudiants-athlètes ont évolué sur le circuit de la NCAA. En tête de liste se trouvaient Erin Routliffe, Brayden Schnur et Carol Zhao. Après une superbe première saison, Schnur a été nommé Athlète de l’année de l’Université de la Caroline du Nord, tous sports confondus. En mai, Zhao est devenue la première Canadienne depuis 1998 à atteindre la finale du simple des championnats de la NCAA. Elle a terminé au deuxième rang grâce à une fiche de 35 victoires et 5 défaites pour le Cardinal de Stanford. Quant à Routliffe, elle a conquis son deuxième titre consécutif du double de la NCAA aux côtés de Maya Jansen. Ce tandem occupe d’ailleurs le premier rang.

Auger-Aliassime roi de l’Eddie Herr chez les 18 ans et moins

IMG_0367

Son année 2015 était déjà couronnée de succès, mais Auger-Aliassime en a ajouté il y a à peine quelques jours en raflant les grands honneurs de l’Eddie Herr, une épreuve junior de catégorie 1 disputée à la réputée académie Bollettieri, en Floride. L’athlète de 15 ans a effacé trois balles de match en route vers un triomphe de 6-3, 6-7(6) et 7-6(3) aux dépens de l’Australien Alex De Minaur. Auger-Aliassime est ainsi devenu le premier Canadien depuis 2011 à remporter l’Eddie Herr et le premier à mettre la main sur le trophée chez les 18 ans et moins.

Découvrez toutes les entrées de notre compte à rebours des faits saillants du tennis canadien de 2015