fbpx
EN FR
Home   Nouvelles   Un moment historique pour Fernandez qui remporte le titre junior de Roland-Garros

Un moment historique pour Fernandez qui remporte le titre junior de Roland-Garros

08 Juin 2019
written by: Tennis Canada
written by: Tennis Canada

Samedi, Leylah Annie Fernandez vient d’écrire une page de l’histoire en devenant la première Canadienne à conquérir les grands honneurs des épreuves juniors de Roland-Garros grâce à un triomphe aux dépens de l’Américaine Emma Navarro.

Favorite du tournoi, la joueuse de 16 ans avait subi une défaite crève-cœur il y a quelques mois en finale des Internationaux juniors d’Australie. Toutefois, la jeune gauchère de Laval, au Québec, s’est magnifiquement bien reprise pour signer une solide prestation dans un gain de 6-3 et 6-2 face à Navarro.

En étant couronnée championne d’une épreuve junior du Grand Chelem, Fernandez suit les traces de Félix Auger-Aliassime et de Denis Shapovalov, qui, après avoir remporté des titres majeurs chez les juniors, se démarquent tous les deux sur le circuit de l’ATP en faisant partie du Top 25 mondial.

Fernandez connaît une année formidable. Après sa participation à la finale des Internationaux d’Australie en janvier, elle a été choisie au sein de l’équipe canadienne de la Fed Cup pour la rencontre d’avril opposant le Canada à la République tchèque, à Prostejov. L’adolescente avait alors tenu son bout dans une défaite contre Marketa Vondrousova, 38e mondiale.

Fernandez a été impeccable à Paris. Elle n’a concédé aucune manche à ses rivales et n’a même pas eu besoin de disputer de jeux décisifs. En finale, elle a ravi le service de Navarro à deux reprises à la première manche, puis trois autres fois au deuxième acte pour s’adjuger le trophée.

Les joueurs canadiens se sont déjà illustrés dans les épreuves juniors du Grand Chelem. Ainsi, Eugenie Bouchard (2012), Filip Peliwo (2012) et Shapovalov (2016) ont été couronnés champions à Wimbledon, tandis que Peliwo (2012) et Auger-Aliassime (2016) goûtaient au succès aux Internationaux juniors des États-Unis.

Le triomphe de Fernandez à Paris représente la première fois depuis 2004 que la favorite remporte les grands honneurs du tournoi.

(Photo: Mauricio Paiz)