fbpx
EN FR
Home   Nouvelles   VIDÉO : Six moments inoubliables de la Coupe Davis à la maison

VIDÉO : Six moments inoubliables de la Coupe Davis à la maison

19 Jan 2017
written by: Tennis Canada
written by: Tennis Canada

Le Canada se prépare à accueillir les Britanniques, dans à peine deux semaines, dans la capitale nationale et nous espérons que nous assisterons à d’extraordinaires moments dans ce qui pourrait être la plus impressionnante rencontre de la Coupe Davis présentée au pays.

À la veille de cette rencontre, voici quelques moments historiques, gracieuseté de l’équipe canadienne de la Coupe Davis, qui sont survenus à la maison.

VASEK JOUE LES HÉROS

Lors de la dernière rencontre de premier tour du Groupe mondial disputée à la maison, en 2015, Vasek Pospisil a évolué sous pression pour donner la victoire au Canada en battant Go Soeda au cinquième match de l’affrontement contre le Japon. Il a réalisé cela au plus grand plaisir de ses partisans, à Vancouver.

MILOS PROPULSE LE CANADA EN DEMI-FINALE

Grâce à un gain en quatre manches aux dépens d’Andreas Seppi, qui occupait alors le 18e rang mondial, Milos Raonic, alors 16e, a scellé l’issue de la rencontre de quart de finale du Groupe mondial contre l’Italie, à Vancouver, pour qualifier le Canada à sa première demi-finale. Ce fut un grand moment historique pour le tennis canadien !

DANIEL ET VASEK RELÈVENT LEURS MANCHES

Raonic n’aurait pas pu remporter le point gagnant contre l’Italie sans l’aide de la victoire de Daniel Nestor et de Vasek Pospisil, la veille. Il aura quand même fallu aux Canadiens quatre heures et 27 minutes de lutte acharnée pour vaincre Fabio Fognini et Daniele Bracciali 15-13 à la cinquième manche décisive, donnant ainsi au Canada une avance de 2-1.

Daniel Vasek 2013 Italy

GLORIEUX FRANK

Frank Dancevic n’aurait pu mieux jouer lors de la rencontre de premier tour de 2013 contre l’Espagne, à Vancouver. Opposé à Marcel Granollers, 32e mondial, Dancevic était peut-être le joueur négligé, mais il a vraiment relevé le défi ! Avec le compas dans l’œil et les coups gagnants au bout de sa raquette, Dancevic a soulevé la foule en offrant une extraordinaire performance pour donner les devants 2-0 après la première journée de compétition.

LE CANADA SE TAILLE UNE PLACE AU GROUPE MONDIAL

Un autre moment signé Dancevic — il est, après tout, le deuxième joueur de l’équipe à avoir participé au plus grand nombre de rencontres après Monsieur Coupe Davis Daniel Nestor — est survenu en 2003 lors de la rencontre de qualification pour le Groupe mondial, à Calgary. Confronté au Brésil, le Canada avait du pain sur la planche et la rencontre allait se décider au cinquième match entre Dancevic, alors âgé de 18 ans (207e mondial) et Flavio Saretta, 44e. Et l’adolescent a été brillant ! Sa victoire était l’une des plus belles du tennis canadien, car elle permettait au pays d’obtenir sa place au Groupe mondial pour la première fois depuis 1992.

Frank 2003 DC

NESTOR A RAISON DU NUMÉRO UN MONDIAL

Si Daniel Nestor participe à la rencontre de février, ce sera sa 50e à la Coupe Davis. CINQUANTE !! Et tout a commencé en 1992. Dans ce temps-là, il jouait en simple et son premier match de la Coupe Davis l’opposait à nul autre que le numéro un mondial Stefan Edberg. Rien de moins. Nestor, âgé de 19 ans et occupant le 238e échelon, a signé la surprise en cinq manches. Bien que le Canada se soit incliné 3-2 face à la Suède, cette victoire de Nestor reste à jamais gravée dans notre mémoire.

Nestor 1992 Edberg win