• EN
  • FR
EN FR
Home   Nouvelles   On saura tout le 26; la jeune Fernandez bondit de 130 places, et écrivain grâce à Tennis Mag

On saura tout le 26; la jeune Fernandez bondit de 130 places, et écrivain grâce à Tennis Mag

18 Sep 2018
written by: Mario Brisebois
written by: Mario Brisebois
filed in:

Il faudra encercler la date du 26 septembre alors que la Fédération internationale de tennis procédera au tirage pour les qualifications de la Coupe Davis du mois de février 2019 et que le Canada apprendra alors qui seront ses prochains rivaux.

Malgré les informations à venir sur le fonctionnement du nouveau format, on sait toutefois déjà que la victoire à Toronto en fin de semaine dernière (3-1 contre les Pays-Bas) donne l’assurance de rester au Groupe mondial.

Plus encore, ce succès procure au Canada l’assurance d’être une des douze têtes de série, ce qui représente une excellente nouvelle, car cela garantit qu’il n’y aura pas de choc contre une puissance dès le départ.

L’ITF a installé le Canada 11e chez les têtes d’affiche, ce qui permet d’éviter l’Argentine (del Potro), la Belgique (David Goffin), le Royaume-Uni (Andy Murray) et la Serbie (Djoko) chez les quatre premiers.

Daniel Nestor, qui en a vu tant d’autres durant sa longue carrière l’a dit lors de son allocution de retraite, samedi.

« Vous savez, le Canada a un groupe très spécial », a-t-il déclaré à propos du potentiel de Milos Raonic et de Vasek Pospisil, qui ne sont pas des vieillards à 27 ans, et Denis Shapovalov et Félix-Auger-Aliassime qui poussent déjà très fort derrière à seulement 19 et 18 ans.

Le talent ne ment pas et sûrement qu’un début victorieux pourrait donner l’élan (lire la confiance) pour la suite.

On sera évidemment là le 26 pour vous informer.

QUÉBEC RAPPORTE BEAUCOUP À REBECCA ET À LEYLAH       

Eugène Lapierre répète souvent que la mission de Tennis Canada est de développer et la Coupe Banque Nationale a fait le travail auprès des joueuses.

Grâce à son quart de finale, Rebecca Marino progresse de 49 rangs à la WTA pour se retrouver 215e. Elle était 917e à la fin de janvier.

Il y a plus vertigineux dans les classements. Auteure d’un deuxième tour à son premier tableau principal de la WTA, la jeune Lavalloise Leylah Annie Fernandez a bondi littéralement de 130 échelons pour se situer 458e. Elle n’a que 16 ans.

Même si elle aussi fait le 2e tour, Françoise Abanda perd 12 unités pour se situer 208e.

Pour compléter le grand tour, mentionnons qu’Eugenie Bouchard, une qualifiée à Tokyo cette semaine avant de céder au premier tour est 115e. Elle affrontait la 75e mondiale.

« L’AFFAIRE EST KETCHUP ! »

Titrée à Québec après l’avoir été à Istanbul plus tôt cette année et être devenue grande experte des expressions québécoises durant son passage, Pauline Parmentier, 32 ans, a gagné 21 rangs pour s’installer au 48e échelon.

« L’affaire est ketchup ! », pour reprendre une des phrases fétiches de la sympathique Française au cours de sa semaine.

En plus de son chèque de 43 000 $, elle n’est plus qu’à huit places de son meilleur classement (40e) à vie d’il y a… dix ans.

La finaliste Jessica Pegula n’est pas si perdante. Au contraire. En plus de 21 000 $, elle passe du 229e à 141e rang.

Ce n’est pas parce que Félix Auger-Aliassime a été contraint (lire plus bas) à un rôle de spectateur qu’il n’a pas sa place au sein d’Équipe Canada.

Joue, ne joue pas, sachez qu’il a eu droit à son initiation, dimanche. Les coéquipiers ont fait les doux.

Le défi était de frapper des balles en « bobettes » avec le doyen Daniel Nestor, intronisé au Temple de la renommée au début de la journée.

FÉLIX N’A PAS EU À CHANTER !

En 2011 à Montréal contre l’Afrique du Sud, Milos Raonic avait dû danser en solo sur le Court Banque Nationale sur la musique YMCA de Village People avec Équipe Canada complètement crampée. Le public aussi.

À 6’5”, Milos ne sera au grand jamais… John Travolta !

On aurait bien souhaité voir Félix en action dans le cinquième match une fois la victoire canadienne assurée. L’ami Tom Tebbutt mentionne que les Néerlandais ne voyaient pas l’intérêt.

Patience, parce qu’on le reverra souvent et longtemps !

FINALE FRANCE-CROATIE

Les jeux sont faits : la France et la Croatie seront les rivaux en finale de la Coupe Davis à la fin de novembre.

MARIA PART ET JO REVIENT

À l’international, Maria Sharapova, 24e, annonce qu’elle met fin immédiatement à son année.

En revanche, Jo-Wilfried Tsonga revient cette semaine au tournoi de Metz, en France, après sept mois sur le carreau.

DE CHRONIQUEUR DE TENNIS À… ÉCRIVAIN

Voilà qui va surprendre Jean-François Manibal et les artisans de Tennis Mag, alors que la publication de la Fédé s’est retrouvée dans le cahier littéraire du Devoir la fin de semaine passée.

Dans une entrevue sur son tout premier livre « Océans », le comédien et joueur de tennis James Hyndman mentionne à la journaliste Annne-Frédérique Hébert-Dolbec que le volet d’écrivain a transité par sa chronique dans Tennis Mag avec une touche littéraire à ses textes.

« Ce premier concert à l’air libre m’a donné l’impulsion d’entreprendre le travail plus sérieux », dit-il.

TELLE MÈRE, TEL FILS ?

La semaine dernière, Braydon Holt, 20 ans, a gagné son premier tournoi Futures de la USTA à Claremont, en Californie. Si on relève le fait, c’est en raison de sa célèbre maman : Tracy Austin.

ENTREFILET 

Un tournoi mixte U18 de la Fédération internationale est en cours au stade IGA… Après la Coupe Davis, Shapo a pris la direction de Saint-Pétersbourg pour un tournoi ATP cette semaine.

 

Photo: Pascal Ratthé