• EN
  • FR
EN FR
Home   Nouvelles   Retour d’Eugenie au Top 100, de Bianca comme championne avant Saguenay… et plus

Retour d’Eugenie au Top 100, de Bianca comme championne avant Saguenay… et plus

23 Oct 2018
written by: Mario Brisebois
written by: Mario Brisebois

En cette semaine du Challenge féminin Banque Nationale de Saguenay (bourse de 60 000 $), la priorité va à nos filles en raison du calendrier et des très agréables résultats.

Tout d’abord, il y a le retour confirmé d’Eugenie Bouchard parmi les cent premières de la WTA à la suite de sa demi-finale — sept matchs joués en autant de jours (en ajoutant les qualifications) — la semaine dernière au Luxembourg (250 000 $).

Malgré sa défaite au carré d’as devant la favorite, 9e mondiale et surtout éventuelle gagnante Julia Goerges qu’elle n’a pu vaincre, mais l’a poussée à 7-5 de la troisième manche, Eugenie prend 20 échelons afin de rebondir au 88e rang.

Bien sûr qu’on demeure encore très loin du 5e rang qu’elle a détenu en 2014, mais reconnaissons ses progrès.

La dernière présence d’Eugenie au Top 100 remontait au 15 janvier quand même. Plus encore, elle avait périclité jusqu’à la 194e place, cela aussi récemment que le 15 juin au plus vertigineux de sa glissade.

Dommage que l’année s’achève alors qu’Eugenie montre des signes positifs de relance ayant sorti en cours de route les 23e et 61e mondiales, soit Carla Suarez Navarro et Timea Babos. Cela dit, il y a définitivement de quoi commencer à bâtir sur des bases plus solides en prévision de 2019, ce qui est d’autant plus le cas qu’elle a assuré sa place au tableau principal à Melbourne pour le premier Grand Chelem de la saison.

À 24 ans, sait-on jamais pour la suite !

BIANCA REVIENT AUSSI DE LOIN

Les très intéressantes nouvelles arrivent en double puisque Bianca Andreescu est aussi dans les grands honneurs.

La manchette va réjouir les amateurs de Saguenay puisque Bianca y est inscrite et sera la 7e tête de série.

Avant d’effectuer le voyage dans le « Royaume », elle est passée par la Caroline du Sud pour s’y adjuger le tournoi ITF de Florence (25 000 $).

Des pointages de 6-4, 2-6 et 6-3 lui ont permis de disposer de Mari Osaka. Elle devrait améliorer son sort de 24 rangs pour se retrouver 210e au prochain classement.

Oui, Mari (362e) est la sœur de Naomi (4e), la surprenante tombeuse de Serena Williams en finale aux Internationaux des États-Unis. Et oui oui aussi, elle est de la liste de participantes à Saguenay.

Comme Eugenie Bouchard, Bianca, maintenant dirigée à temps plein par Sylvain Bruneau, appartient au club des « revenantes ».

Depuis son désistement avant la demi-finale du Challenger Banque Nationale de Granby en juillet, elle n’avait participé qu’à une seule rencontre.

L’entraîneur Bruneau était sur place à Florence.

« Après les différentes blessures et les semaines d’inactivité, il est vraiment agréable de voir Bianca sur les courts et… gagner », mentionne-t-il humblement au sujet de la joueuse de 18 ans.

Les gens de Saguenay souhaitent en dire autant dimanche après la finale.

LES CHIFFRES (TRÈS) IMPRESSIONNANTS DE LA SEMAINE SONT…

Photo : Kyle Clapham

Précisons qu’ils proviennent du Challenger Banque Nationale de Calgary la semaine dernière et appartiennent tous au champion Ivo Karlovic.

À 39 ans, le géant croate est devenu le champion le plus âgé de l’histoire de ce circuit en éclipsant son record établi au Mexique aussi récemment qu’il y a deux semaines.

En passant, Karlovic n’a rien d’un pépé. Du haut de ses 6’11 », ce n’est rien de moins que 102 aces qu’il a catapultés durant sa semaine pour une moyenne de 20 par rencontre.

Merci à Victoria Jaklin, coordinatrice des communications de Tennis Canada, pour les statistiques.

LUNDI À OUBLIER POUR LES CANADIENS

La semaine aura été brève pour Shapo et Félix à l’ATP.

Au championnat en salle de la Suisse à Bâle, Denis Shapovalov (29e mondial) a eu la malchance de retrouver au premier tour Marin Cilic (6e), lequel a eu le dessus 6-4 et 6-2.

À Vienne, F-A-A (109e) a connu une première manche prometteuse de 6-1 avant d’échapper les deux suivants 0-6 et 5-7 ainsi que le match devant Marton Fucsovics (41e).

Bref, c’est le métier qui rentre.

Toujours à Vienne, Milos Raonic (22e) a été renversé en ouverture par Jurgen Melzer (426e) 6-7 (6) et 5-7.

Une raquette de Vienne, Melzer, 37 ans, est en fin de parcours. Il a obtenu un carton d’invitation de la part des organisateurs autrichiens qui tenaient à ce qu’il mette fin à sa carrière devant son monde, ce qui est aussi réussi à part pour Milos.

Vasek Pospisil (73e) et Peter Polansky (130e) ont été éliminés au dernier tour des qualifications.

RETOUR À SAGUENAY

Malheureusement, Rebecca Marino (184e) ne jouera pas à Saguenay, car elle est blessée. Françoise Abanda (223e) avait décidé de rester aux États-Unis pour participer au tournoi de Macon, en Georgie (80 000 $) avant même son quart à Florence.

On vous revient cette semaine avec d’autres informations en provenance de Saguenay et d’ailleurs.