EN FR
Home   Sport interuniversitaire
Sport interuniversitaire

La NCAA, la NAIA et la NJCAA sont les organismes responsables du sport universitaire aux États-Unis. Le tennis est l’un des 30 sports supervisés par ces organismes qui ont contribué à former de grands athlètes comme James Blake (Harvard), Laura Granville (Stanford), Wesley Moodie (Boise State), Bob et Mike Bryan (Stanford), Peter Luczak (Fresno State) et Amer Delic (Illinois).

Divisions interuniversitaires

NCAA (National Collegiate Athletic Association)

La NCAA compte trois divisions de tennis universitaire aux États-Unis. Vous trouverez ci-dessous une description de chaque division et le nombre actuel d’institutions qui commanditent un programme de tennis. Prenez note qu’il y a peu d’interaction entre les divisions (elles ne participent que rarement à des compétitions entre elles).

N.B. Les meilleures écoles de la 3edivision (D3) offrent des programmes de tennis d’une qualité souvent équivalente à ceux de la 1redivision (D1).

Division I

  • Souvent décrite comme la division de tennis la plus forte.
  • Les institutions commanditent au moins sept garçons et sept filles pour le sport interuniversitaire.
  • Les institutions doivent respecter des limites dans l’attribution d’allocations aux athlètes.
  • 4,5 bourses complètes disponibles pour les garçons (peuvent être partagées)
  • 8,0 bourses complètes disponibles pour les filles
  • Soutient présentement 264 garçons et 310 filles dans les programmes de tennis.

Division II

  • Les institutions commanditent au moins quatre garçons et quatre filles pour le sport interuniversitaire.
  • Les institutions doivent respecter des limites dans l’attribution d’allocations aux athlètes.
  • 4,5 bourses complètes disponibles pour les garçons (peuvent être partagées)
  • 6,0 bourses complètes disponibles pour les filles
  • Soutient présentement 170 garçons et 213 filles dans les programmes de tennis.

Division III

  • Les institutions commanditent au moins cinq garçons et cinq filles pour le sport interuniversitaire.
  • Pas d’aide financière accordée aux athlètes
  • Surtout de petites universités et de petits collèges
  • Compte présentement 311 garçons et 360 filles dans les programmes de tennis.

NAIA (National Association of Intercollegiate Athletics)

La NAIA compte une division de tennis universitaire aux États-Unis. Voici une description des institutions.

  • Grande variété de critères sportifs et scolaires.
  • Les étudiants n’ont pas besoin du test SAT pour être admis.
  • Les institutions doivent respecter des limites dans les allocations financières consenties aux athlètes.
  • 4,0 bourses complètes disponibles pour les garçons (peuvent être partagées)
  • 4,0 bourses complètes disponibles pour les filles (peuvent être partagées)
  • Soutient présentement 113 garçons et 133 filles dans les programmes de tennis.

NJCAA (National Junior College Athletics Association)

La NJCAA compte deux divisions de tennis collégial. Voici une description des institutions de la NJCAA.

  • Les athlètes des institutions de la NJCAA complètent en général un programme d’études de deux ans pour respecter les exigences scolaires.
  • Après obtention d’un diplôme d’associé (Associate Degree) – qui équivaut à un DEC dans le système collégial québécois – les athlètes peuvent poursuivre leur développement au sein de la NCAA s’ils en respectent les exigences scolaires.
  • Les institutions de la NJCAA sont généralement peu coûteuses.
  • Les institutions sont tenues de respecter des limites dans l’attribution d’allocations aux athlètes.
  • 8,0 bourses complètes disponibles pour les garçons (peuvent être partagées)
  • 8,0 bourses complètes disponibles pour les filles (peuvent être partagées)
  • Les étudiants n’ont pas besoin du test SAT pour être admis.
  • Soutient présentement 50 programmes de division I et 36 programmes de division III au tennis masculin
  • Soutient présentement 64 programmes de division I et 31 programmes de division III au tennis féminin.

Classements

Tout au cours de l’année, la NCAA publie et diffuse des classements en simple, en double et par équipe. Les classements sont d’abord établis par un jury d’entraîneurs, puis mis à jour par un système de classement informatisé. Chaque région publie et diffuse des classements en simple, en double et par équipe après le semestre d’automne. Ces classements ont un impact sur les classements nationaux individuels.

Plus d’info (Cliquez ici)