EN FR
Home   Nouvelles   Tebbutt : Milos à coups de massue

Tebbutt : Milos à coups de massue

20 Mar 2018
written by: Tom Tebbutt
written by: Tom Tebbutt

Bien qu’il y ait eu des passages hésitants et douteux, Milos Raonic a somme toute été solide lorsqu’il en a eu besoin pour signer une victoire de 7-5, 2-6 et 6-3 aux dépens de Sam Querrey en quart de finale de l’Open BNP Paribas, vendredi, à Indian Wells.

Il y a eu un peu d’Alphonse et de Gaston au cours du match alors que Querrey a totalement bousillé un jeu lorsqu’il servait pour la première manche à 5-4 (après n’avoir perdu que trois points sur son service). Raonic a ensuite rendu la faveur à 1-1 du deuxième acte, concédant la mise en quatre points pour offrir à l’Américain de 6 pieds 6 pouces l’important bris pour niveler la marque.

Photo : Mauricio Paiz

Pendant la deuxième manche, Pam Shriver, d’ESPN, a interviewé Goran Ivanisevic, l’entraîneur de Raonic.

« Je pense qu’en général, c’est un match affreux », a commenté le champion 2001 de Wimbledon.

Il ne fait aucun doute qu’à certains moments, les deux joueurs n’étaient pas à leur mieux, mais Raonic a été le moins hésitant — produisant un magnifique retour de service du revers pour mettre un terme à la première manche avec un point d’exclamation. Tout comme à la fin du troisième acte, après avoir survécu à trois balles de bris, il a encore une fois utilisé sa massue — un service à 143 m/h que Querrey n’a pu gérer, puis un lourd coup droit que son adversaire n’a pu atteindre.

Ce que l’on doit retenir du jeu de Raonic était sa volonté d’utiliser les enchaînements service-volée et de monter au filet. En fait, il s’est amené au filet 43 fois au cours du duel d’une heure et 51 minutes, remportant 21 de ces points. Ce n’est peut-être pas un rapport impressionnant, mais cela reflète quand même un état d’esprit bien calculé.

Raonic atteint donc la demi-finale d’un tournoi du Circuit Masters 1000 pour la première fois depuis l’épreuve de Paris-Bercy, en novembre 2016. Il avait cependant dû déclarer forfait (quad) contre Murray. Ainsi, lorsqu’il croisera le fer avec Juan Martin Del Potro, samedi, il s’agira de sa première participation à une demi-finale d’un Masters 1000 depuis sa défaite aux mains de Murray à Cincinnati la même année.

Il y avait toutes sortes de ramifications en cause dans le duel entre Raonic et Querrey qui s’étendaient au-delà des deux concurrents sur le terrain. Grâce à ce gain, Raonic passera du 38e au 25e rang — et cela ne peut que s’améliorer s’il poursuit sa route. Pour Querrey, cette défaite signifie qu’il rate l’occasion de se hisser au Top 10 pour la première fois de sa carrière. Toutefois, ce revers est une bonne nouvelle pour le Français Lucas Pouille, qui lui, deviendra un Top 10 à compter de lundi prochain. Le journaliste français Éric Salliot et ses camarades célèbrent l’ascension de Pouille, soulignant que le joueur de 24 ans n’a vaincu aucun joueur du Top 10 au cours des 52 dernières semaines, mais a remporté une épreuve ATP 500 (Vienne) et trois tournois AT 250 (Budapest, Stuttgart et Montpelier). Pouille deviendra le 12e Français à faire partie du Top 10, plaçant la France au quatrième rang après les États-Unis (32 joueurs), l’Espagne (18) la Suède (17) et devançant l’Argentine (11).

Photo : Mauricio Paiz

À ce jour, Raonic est le seul joueur canadien à avoir occupé une place au Top 10 de l’ATP — avec un sommet personnel, au 3e échelon, en novembre 2016.

Il est arrivé à l’Open BNP Paribas avec une fiche d’une victoire et trois défaites — il n’avait disputé que quatre matchs avant Indian Wells, comparativement à 12 (10-2) en 2017, 10 en 2016 (9-1) et 16 (11-5) en 2015. Mais en 2014, un problème au pied (un névrome de Morton qui a nécessité une opération en mai) avait limité ses activités et il n’avait joué que trois matchs (2-1) avant le tournoi californien. Il était toutefois parvenu à terminer la saison au 8e rang mondial.

« Cela revêt une très grande importance, le chemin a été difficile jusqu’ici, mais cette semaine et les 10 derniers jours ont été très positifs », confiait-il vendredi. « J’en suis reconnaissant et j’espère pouvoir continuer ainsi. »

C’était tout sauf joli pour Raonic jusqu’à ce que Querrey serve pour la première manche à 5-4.

« Je ne mettais aucune balle en jeu », commentait Raonic à propos du début désastreux. « Je l’ai fait jouer un peu plus et il a commencé à douter de lui-même. Je l’ai simplement forcé à me battre et il en a été incapable. »

Il était assez réaliste pour reconnaître qu’il a eu de la chance que Querrey vacille — deux coups droits complètement ratés pour commencer le dixième jeu de la première manche. « Si je n’avais pas été aussi chanceux, l’issue aurait été très différente », admettait-il.

Alors que le jeu s’est déroulé en dents de scie pour Raonic — qui a été brisé à deux reprises au deuxième acte — on sentait qu’il était un meilleur joueur que Querrey, avec un cran et des nerfs d’acier dans les moments importants. Son classement le plus haut est le 3e rang, comparativement au 11e de Querrey, et Raonic a maintenant atteint huit carrés d’as du Circuit masters 1000 en 53 tentatives alors que Querrey, de trois ans son aîné, est 0 en 70.

Plusieurs croient que le duel de deuxième tour de Raonic contre son jeune compatriote Félix Auger-Aliassime a été l’étincelle dont il avait besoin pour se mettre en branle.

« Il y avait une sorte de soulagement après la victoire », concédait-il. « Surtout que tout le monde, sauf moi, se questionnait sur la façon dont les choses allaient se dérouler. »

Photo : Mauricio Paiz

Avec son piètre bilan de début de saison, Raonic ne savait pas vraiment à quoi s’attendre. Il a toutefois offert une observation intéressante sur l’état actuel du tennis masculin et sa place dans ce sport.

« Le tennis est un peu différent de ce qu’il était il y a deux ou trois ans. Il y a beaucoup plus d’ouvertures dans les tableaux. Il y a un gars (Roger Federer) qui s’est toujours bien débrouillé. Alors qu’avant, c’était toujours deux, trois, parfois même quatre — si on remonte un peu plus — qui dominaient largement les tableaux et laissaient peu de place aux autres. »

« Le tableau s’est ouvert, j’en profite. »

Cela se produit après une longue série de malchance et vendredi, Raonic a énuméré toutes les blessures auxquelles il a dû faire face depuis le début de 2017. « Allons-y pour la liste », a-t-il dit. « Adducteur droit, fessiers gauches au début de l’année. Puis déchirure des ischiojambiers en février. »

« Après Wimbledon, j’ai subi une opération pour mon poignet. J’ai essayé de participer à des tournois au cours de l’été, mais c’était impossible. J’ai eu une intervention chirurgicale juste avant les Internationaux des États-Unis. J’espérais commencer mon entre-saison au début d’octobre. Non, au début de novembre. »

« Puis en novembre, je me suis blessé au genou, au ménisque. Je n’ai pas pu jouer pendant six semaines. J’ai repris l’entraînement juste avant les Internationaux d’Australie et je suis ici aujourd’hui. »

Il résumait la situation ainsi : « Ç’a été catastrophique. »

Il peut continuer de remettre les choses en place samedi, en demi-finale contre Juan Martin Del Potro, qui a vaincu Philipp Kohlschreiber 3-6, 6-3 et 6-4, en quart de finale.

Raonic possède une fiche gagnante de 2-1 contre l’Argentin – et a remporté leur dernier duel 6-3 et 7-6(6) au carré d’as de Delray Beach, il y a un an.

À ses deux derniers duels, Del Potro a commencé lentement et a semblé vulnérable – il a également perdu la première manche contre son compatriote Leonardo Mayer, en huitièmes de finale. L’Argentin de 29 ans gère un problème de dos et mentionnait, après avoir battu Kohlschreiber : « Mon corps est tendu. »

Toutefois, il a été couronné champion de l’Open du Mexique, disputé juste avant Indian Wells, et est sur une séquence victorieuse de neuf matchs.

La fiche de Raonic est maintenant de 19-6 à l’Open BNP Paribas, de loin son meilleur Masters 1000 – il était finaliste en 2016 (Novak Djokovic) et demi-finaliste en 2015 (Federer).

« Je me sens plus calme ici qu’à tout autre tournoi », confiait-il. « C’est un peu plus calme ici. C’est plus facile d’être près du tennis. Tu n’as pas à jongler avec le trafic pour arriver au site. Cela me rend plus calme. »

Ainsi qu’une excellente fiche à l’Indian Wells Tennis Garden…

DESERT POST CARD

Il y a de nombreuses communautés clôturées dans la vallée de Coachella avec des pelouses vertes et luxuriantes ainsi que des aménagements paysagers sophistiqués. Ci-dessous, une maison qui incorpore la flore locale de façon plus traditionnelle.

Instagram Takipçi

instagram takipçi satın al

instagram takipçi satın al

instagram türk takipçi satın al

instagram oto beğeni satın al

instagram beğeni satın al

instagram aylık beğeni al

Instagram İzlenme Satın Al

instagram hizmetleri

instagram takipçi hizmetleri

Instagram 1k Takipçi Hilesi

instagram 5000 takipçi hilesi

instagram takipçi arttırma

Sosyal Medya Danışmanlığı

instagram hashtag

Depresyon Nedir?

Cinsel Yolla Bulaşan Hastalıklar

Uyku Bozuklukları

Anksiyete Bozukluğu

Döner Kurutucu

takipçi satın al, oto beğeni satın al, hashtag,