EN FR
Home   Hall Of Fame   Dr. Jack A. Wright
Joueurs

Dr. Jack A. Wright

  • Year inducted: 1991
  • Hometown: Nelson (Colombie-Britannique)
Joueurs

Dr. Jack A. Wright

Faits saillants:

Vainqueur du simple des Internationaux du Canada de 1927, 1929 et 1931.
A conquis quatre couronnes de double des Internationaux du Canada (1923, 1925, 1929 et 1931).
Meilleur joueur du Canada de 1926 à 1929 et en 1931.
Membre de l’équipe de la Coupe Davis de 1923 à 1933.

Biographie:

Jack A. Wright était âgé de 22 ans lorsqu’il s’est joint à l’équipe canadienne de la Coupe Davis en 1923. Il a joué durant 11 ans avec l’équipe, et l’a même dirigée en 1930 en tant que capitaine et joueur. Il a été le meneur de l’équipe grâce à ses quatre victoires, soit trois contre Cuba et une contre la Nouvelle-Zélande. Wright a pris part à 15 rencontres, accumulant une fiche de 4 victoires et 15 défaites de simple ainsi que 3 victoires et 9 défaites de double.
« Dans l’histoire de la Coupe Davis, l’équipe qui a livré la deuxième meilleure performance était probablement une équipe plus forte encore que celle de 1913. Elle était composée du Dr Jack Wright, de Willard Crocker, de Gilbert Nunns et du Dr Art Ham. En 1927, elle a éliminé Cuba 3-2 au premier tour avant de s’incliner 2-3 face au Japon au tour suivant. Wright et Crocker ont disputé les cinq matchs contre le Japon. Wright a probablement atteint le sommet de sa carrière quand il a vaincu Harada, un brillant joueur japonais qui, si ma mémoire est bonne, se trouvait à ce moment-là parmi les 10 meilleurs joueurs du monde. » (C. C. Petersen, Canadian Lawn Tennis and Badminton, juin 1938). Wright a également été la vedette de deux impressionnants matchs de cinq manches lorsqu’il a perdus contre le champion australien Gerald Patterson, en 1925, puis en 1932 contre Ellsworth Vines, vainqueur des Internationaux des États-Unis cette année-là.
Wright a remporté le titre du simple des Internationaux du Canada (Coupe Rogers) de 1927, 1929 et 1931. Son plus grand triomphe est celui de 1929, lorsqu’il a battu l’Américain Johnny Doeg 5-7, 6-4, 6-2 et 6-4 en demi-finale, avant d’infliger un revers de 6-4, 6-4, 1-6 et 7-5 à Frank Shields en finale. L’année suivante, Doeg était couronné champion des Internationaux des États-Unis grâce à un gain en finale aux dépens de Shields.
Wright a également conquis les grands honneurs du double des Internationaux du Canada à quatre reprises, dont trois avec Crocker (1923, 1925 et 1929), avec qui il a aussi fait équipe en Coupe Davis. En 1931, Wright remporté le titre avec Marcel Rainville, qui était également son partenaire de Coupe Davis cette année-là.
Wright a participé cinq fois aux Championnats américains, atteignant les huitièmes de finale du simple à deux occasions (1924 et 1927). Une fois, il a obligé le fameux Bill Tilden à disputer une cinquième manche. Enfin, il a participé au tournoi de Wimbledon en 1929, mais a perdu en quatre manches au premier tour contre Wilbur Coen.

Wright a été classé premier joueur au pays en 1926, année où a été établi le premier classement des joueurs, puis en 1927, 1928, 1929 et 1931. Outre son accession au Temple de la renommée du tennis canadien, le Dr Wright a été admis au Panthéon des sports canadiens en 1955, au Temple de la renommée olympique du Canada en 1972 et au Temple de la renommée McGill Redmen en 2000.