fbpx
EN FR
Home   Hall Of Fame   Hon. Francois Godbout
Les Constructeurs

Hon. Francois Godbout

  • Year inducted: 1996
  • Hometown: Montréal (Québec)
Les Constructeurs

Hon. Francois Godbout

Faits saillants:

Membre fondateur du comité exécutif de la Fédération des sports du Québec.
Président de la Fédération québécois de tennis durant deux ans.
Membre du conseil d’administration de Tennis Canada de 1980 à 1991, dont deux années à la présidence.
Classé parmi les 10 premiers joueurs du Canada durant 11 ans et membre de l’équipe canadienne de la Coupe Davis durant six ans.

Biographie:

François Godbout a toujours été un ambassadeur du tennis au Québec. Il a fait carrière dans ce sport durant plus de 20 ans et y a connu beaucoup de succès. Il a représenté le Canada en tant que joueur de l’équipe de la Coupe Davis de 1959 à 1964, ainsi qu’en 1969. Bien qu’il n’ait jamais remporté un match en Coupe Davis, il a eu l’occasion de se mesurer à de très grands joueurs, dont Roy Emerson, Tony Roche, Rod Laver et John Newcombe.
« Jouer en Coupe Davis était le but de ma vie et ce rêve s’est réalisé en 1959 quand j’ai affronté l’Australien Laver», raconte François Godbout.
Sur la scène internationale, Godbout a battu plusieurs excellents joueurs, dont Dennis Ralston, François Jauffret, Bob Hewitt et Arthur Ashe. De plus, il a fait partie des dix meilleurs joueurs du Canada de 1959 à 1967.
Godbout s’est vraiment dévoué pour le tennis, tant au Québec qu’à travers le Canada. Il était président de l’Association de tennis du Québec de 1969 à 1971 et a oeuvré en tant que président de Tennis Canada de 1985 à 1987. Il est aussi un membre fondateur du comité exécutif de la Fédération des sports du Québec.
En tant qu’avocat, François Godbout a agi comme conseiller juridique du comité organisateur des Jeux olympiques de Montréal de 1976 et a aussi siégé au comité exécutif du Comité olympique canadien de 1978 à 1985.
Chez les joueurs seniors, Godbout s’est signalé dans la catégorie 55 ans et plus. Enfin, il a été membre du conseil d’administration de la Fondation des amis du tennis au Québec. En 1988, il a fait son entrée à la Cour du Québec, étant nommé juge à la Chambre des jeunes.