EN FR
Home   Hall Of Fame   Louise Brown
Joueurs

Louise Brown

  • Year inducted: 1991
  • Hometown: Toronto (Ontario)
Joueurs

Louise Brown

Faits saillants:

Championne du simple et du double des Internationaux du Canada de 1957 et finaliste du simple en 1955 ainsi que de 1962 à 1964.
Durant 26 ans, s’étendant sur quatre décennies, a fait partie des 10 meilleures joueuses du Canada.
Détentrice de plus de 60 titres canadiens de simple et de double.
Médaillée d’or du double féminin des premiers Jeux du Canada de 1969.

Biographie:

La carrière de Louise Brown s’étend sur quatre décennies et est remarquable autant pour sa longévité que pour la régularité de ses résultats. Puissante gauchère, Brown a fait partie des dix meilleures joueuses du pays 26 années d’affilée. Elle a occupé le premier rang en 1957, était deuxième durant sept ans, puis troisième durant une autre période de sept ans. Finaliste des Internationaux du Canada à 12 reprises, elle a conquis le titre du simple en 1957 et la couronne du double en 1957 et en 1962.

Capitaine joueuse de l’équipe canadienne de la Coupe des fédérations en 1963 et en 1964, soit les deux premières années d’existence de cette compétition, Brown était également la capitaine de l’équipe en 1966, 1967 et 1969.

Brown a conquis de nombreux titres de simple, de double et de double mixte dans le cadre des championnats canadiens, ontariens et québécois. Elle était notamment championne du Toronto Lawn Tennis Club à 19 reprises. Pas mal pour une joueuse qui n’a jamais suivi de leçons de tennis.

Chez les Brown, le tennis était un sport de famille. En effet, Louise a concouru avec son fils David aux Championnats américains et avec son mari, Ross, ancien président de l’Ontario Lawn Tennis Association. Ils ouvraient également leur porte aux joueurs qui avaient besoin d’un toit durant leur séjour à Toronto.

Brown était une joueuse de simple et de double aguerrie et s’est illustrée à l’âge de 14 ans lorsque son grand-père lui a offert sa première raquette de tennis. Louise et son fils ont pris part aux premiers Jeux du Canada, à Halifax, en 1969. Brown avait alors récolté la médaille d’or et son fils la médaille de bronze après avoir perdu la demi-finale contre Bob Bedard, autre membre du Temple de la renommée du tennis canadien.
« Louise Brown a dominé le tennis canadien au cours de quatre décennies, battant régulièrement des hommes lors de matchs d’entraînement. Je le sais, j’étais l’un d’eux. » (George Gross, Toronto Sun).

Brown est décédée en novembre 2003 d’une tumeur au cerveau. Elle a joué au tennis jusqu’à ce qu’elle reçoive son diagnostic. Sa famille a mis sur pied le Fonds Louise et Ross Brown pour le développement du tennis junior au Canada en mémoire de sa contribution au tennis canadien.