• EN
  • FR
EN FR
Home   Nouvelles   Tour du chapeau unique pour Josée Foucault à Granby et Gabi en finale à Roland-Garros

Tour du chapeau unique pour Josée Foucault à Granby et Gabi en finale à Roland-Garros

07 Juin 2018
written by: Mario Brisebois
written by: Mario Brisebois

Tout en espérant Félix, Eugenie de même que Françoise au tableau principal et pourquoi pas la présence des trois, l’organisation du Challenger mixte Banque Nationale de Granby y va d’une première annonce en nommant Josée Foucault à la présidence d’honneur.

En 23 ans de présentation, il s’agit d’un tour du chapeau unique en ce sens que jamais personne avant madame Foucault n’aura été les trois : joueuse, bénévole, ce qu’elle est toujours, avant la présidence.

Celle-ci est toujours très occupée pendant la durée du tournoi, lequel aura lieu cette fois du 21 au 29 juillet.

En plus de son quotidien fort bien rempli au Centre hospitalier de Granby, il faut savoir que madame Foucault est médecin-bénévole au tournoi.

« Il s’agit d’un bel honneur et également un hommage à la profession médicale », a déclaré humblement madame Foucault à Michel Lambert, journaliste au quotidien La Voix de l’Est, au sujet de cette nomination du président et directeur Alain Faucher qui fait d’une pierre deux coups.

Historiquement, Granby a surtout salué des personnalités du tennis comme Simon Larose, de Tennis Canada, ainsi que d’ex-gloires comme François Godbout, Gilles Blanchard, Réjean Genois et Martin Laurendeau, pour ne nommer que ceux-là.

Puisque madame Foucault s’investit dans le tournoi depuis onze ans quand même, c’est donc une belle reconnaissance et un grand coup de chapeau que fait Granby au travail de l’ensemble des 275 bénévoles locaux qui reviennent année après année.

« Sans ces gens qui donnent si généreusement de leur temps, le Challenger n’existerait pas », répète souvent Alain Faucher.

Josée Foucault succède donc à Simon Larose, à la présidence d’honneur.

« La médecine est aussi la prévention, ce qui comprend les saines habitudes de vie et cela passe aussi par le tennis », a rappelé madame Foucault en reprenant cette grande vérité de la vie.

SES 1521 « BÉBÉS »

À ne pas en douter, Josée Foucault est une sportive accomplie.

Elle s’est distinguée en ski et en athlétisme, ayant notamment participé deux fois aux Jeux du Québec.

Elle demeure active. En plus du tennis, elle participe aussi au Défi Pierre Lavoie, entre autres activités.

Sachez qu’elle est montée sur le podium des Mondiaux sportifs de la médecine, en Espagne, pour aller y chercher la médaille d’argent.

« Une statistique très révélatrice au palmarès de Josée est ses 1521 accouchements », dit Serge Bouchard, un membre important du Challenger.

Le nombre ne cesse de croitre.

Josée Foucault est obstétricienne et il ne fait pas de doute que plein de jeunes chasseurs de balles au Challenger et de jeunes spectateurs font d’ailleurs partie de ses « bébés ».

« GABI » NE PERD PLUS !

Il est complètement erroné de prétendre et de penser que Roland-Garros est terminé pour le tennis canadien même si tout notre monde en simple a été éliminé dès la première semaine et même en qualification.

Gabriela Dabrowski en est la preuve alors qu’elle prolonge ses séquences victorieuses avec le résultat que la revoilà en finale du double mixte.

La joueuse d’Ottawa affiche deux séquences de neuf gains consécutifs. D’abord à Roland-Garros, où elle avait gagné le titre l’an dernier avec Rohan Bopanna. Elle compte aussi neuf succès cette année en Grands Chelems avec son nouveau partenaire Mate Pavic en compagnie de qui elle avait ravi la palme à Melbourne, en début d’année.

Le tandem Canada-Croatie coiffe le classement chez les têtes de séries. Les numéros deux Lattis Chan et Ivan Doig seront les rivaux pour le match de championnat.

Ayons une pensée positive à l’égard « Gabi » en nous levant jeudi. Celle-ci sera en action dès 6 h.

LEYLAH-ANNIE VA (TRÈS) BIEN AUSSI

Le succès canadien de cette année est entièrement féminin à Roland-Garros en ajoutant Leylah-Annie Fernandez chez les juniors.

La jeune gauchère de 15 ans du Centre national d’entraînement à Montréal a possiblement signé mercredi sa plus importante victoire à l’ITF.

Classée 19e mondiale, Leylah-Annie a eu raison de Maria Camila Osoria-Serrano. Malgré un bris en sa défaveur à la première manche, elle a eu le dessus en deux manches de 6-4 devant la 3e tête de série chez les moins de 18 ans.

La suite à venir jeudi en quart de finale.

 

*Photo en vedette : La Voix de l’Est

Instagram Takipçi

instagram takipçi satın al

instagram takipçi satın al

instagram türk takipçi satın al

instagram oto beğeni satın al

instagram beğeni satın al

instagram aylık beğeni al

Instagram İzlenme Satın Al

instagram hizmetleri

instagram takipçi hizmetleri

Instagram 1k Takipçi Hilesi

instagram 5000 takipçi hilesi

instagram takipçi arttırma

Sosyal Medya Danışmanlığı

instagram hashtag

Depresyon Nedir?

Cinsel Yolla Bulaşan Hastalıklar

Uyku Bozuklukları

Anksiyete Bozukluğu

Döner Kurutucu

takipçi satın al, oto beğeni satın al, hashtag,